Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

emma campbell webster

  • Jane Austen et Moi/Lost in Austen

    Pin it!

    JA et Moi.gif

    Titre: Jane Austen et Moi/Lost in Austen

    Auteur: Emma Campbell Webster

    Langue: Français ou Anglais

    Genre: Livre dont vous êtes le Héros!

    Note: 3/5

      

       Quelle fan de Jane Austen n'a pas un jour rêvé d'être Lizzy Bennet ou Marianne Dashwood, de rencontrer son Frederick Wentworth ou de se confronter à un George Wickham? Grâce à ce livre, c'est maintenant possible. Et de plus, ô joie, il est aussi disponible en français, chose assez rare pour être mentionné haut et fort, et illustré par l'incontournable Pénélope Bagieu. Rien à dire donc de ce côté là, le livre est vraiment joli et agréable, il donne envie de s'y plonger et de s'en amuser, parce qu'avec un livre dont vous êtes le héros, il faut certainement plus s'attendre à jouer qu'à lire. 

       Et c'est ça le problème avec un livre qui vous fait baver d'envie, c'est que derrière, ils ont plutôt intêret à assurer. Et la, force est de constater que plusieurs points négatifs me dérangent:

    • les passages qui recopient les scènes de Jane Austen sont trop longs, surtout lorsque l'on connait bien son oeuvre, à la fin, j'en venais à sauter des pages,
    • va savoir pourquoi, l'auteur tient absolument à ce que l'on finisse avec Darcy, comme si c'était tout naturellement notre souhait à toute. Et bien non, désolée, personnellement je préfère Frédérick Wentworth. Et si vous avez le malheur d'essayer de vous éloignez du scénario de P&P, il ne vous arrive que des malheurs. On ne peut d'ailleurs (Attention Spoiler) épouser ni Tom Lefroy, ni Henry Tilney. Voilà qui ne réjouira pas leurs fans!
    • enfin, "last but not least", l'objectif de ce genre de livre est de faire des choix et de suivre la numérotation indiquée en fonction. Or ici, les erreurs de pages sont fréquentes ce qui est très agaçant quand on sait que c'est quand même la base du principe. Si je n'avais pas déjà eu les bonnes indications grâce à mon auberge préférée, the Inn at Lambton, cela m'aurait très certainement dissuadé de continuer. Allez, inutile de farfouiller partout, je vous les donne:

    - p. 97 allez à la page 51, sachant que MR W. peut correspondre aussi bien à Wickham qu'à Willoughby selon l'histoire que vous suivez.

    - p. 101, au lieu de 150, lire 132 et au lieu de 128, lire 112

    - p. 172, allez page 235 au lieu de p.208

    - p. 185, allez page 241 au lieu de p. 248

    - p. 255 allez page 186

    arton15367.jpg   Enfin, je dois bien avoué que j'ai quand même bien ri et apprécié l'humour de l'auteur. La première fois que je l'ai lu, j'ai fini défiguré par des bohémiens au bout de quelques pages seulement. Cruelle destinée!

       La seconde fois, ni une, ni deux, mariée de force à Wickham!! Quelle horreur!!

       Au cours de la troisième tentative, j'ai assassiné Mr. Elton. Irrésistiblement drôle mais cela m'a valu de finir mes jours en prison. J'avoue tout, ça en valait le coup!

       La quatième fois, c'est Miss Bingley qui m'a assassinée!!! Les dieux austeniens n'ont donc aucune pitié pour moi?

       Il a donc bel et bien fallu m'y reprendre à cinq fois pour réussir à toucher du doigt une fin heureuse, ou du moins c'est ce que je croyais. J'ai enfin réussi à épouser mon Capitaine mais le livre nous prévoyait un mariage moyen et un bonheur tout aussi médiocre. Sympa!!!

       Je suis un peu sévère dans ma note parce que j'attendais beaucoup de ce livre qui aurait pu être une vraie réussite, une pépite à avoir à tout prix. Cependant, si ça manque un peu de fantaisie et de liberté, je le recommande tout de même. Je me suis bien amusée et l'avantage c'est que l'on peut le recommencer et découvrir encore de nouvelles possibilités. Rien que d'avoir rédigé cet article m'a déjà donné envie de m'y replonger... Pourvu que je ne me fasse pas empoisonner par Lucy Steele ou décapiter par Mrs Elton!

       Une dernière chose: je pensais qu'il était mieux de connaître les personnages pour le lire mais finalement, le contraire doit aussi être très marrant parce que nous, on sait déjà de qui se méfier.