Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Emma

  • De Darcy à Wentworth de Sybil G. Brinton

    Pin it!

    de darcy à wenworth,jane austen,france,blog,sybil g. brinton,première austenerie; austenerieTitre: De Darcy à Wentworth

    Auteur: Sybil G. Brinton

    Langue: Français

    Roman: Tous

    Genre: Sequel/Suite

    Note: 3,5/5

     

       L'histoire se déroule après la fin des six romans principaux de Jane Austen, mêle les différentes intrigues et met en avant les personnages secondaires. Pour ces raisons, je conseille vivement de lire tout Jane Austen avant de se lancer dans celui-ci (même si c'est ce que je recommande de toutes façons d'une manière générale). Ici, cela vous évitera de vous spoiler mais vous aidera aussi grandement à comprendre les relations et le passif des uns et des autres.

       De Darcy à Wentworth a été écrit en 1913 et bénéficie donc à ce titre de l'honneur d'être la première austenerie de tous les temps. Un énorme avantage en découle: nous évitons ainsi les coucheries à tout va et les comportements indécents très à la mode ces derniers temps et nous avons droit à un langage plus soutenu, ce qui nous change agréablement. Je n'ai souligné aucun souci de traduction non plus, si ce n'est dans ce titre qui nous promet bien plus du Capitaine que ce que nous aurons l'occasion de voir dans ses pages.

       Ce qui est agréable, c'est de retrouver les nombreux personnages secondaires comme William Price, Georgiana Darcy ou encore James Morland. Ils permettent une plus grande liberté d'action que Darcy ou Lizzy, que nous connaissons de trop près et qui ayant évolué au cours du roman original, ont certainement moins à offrir dans des suites. J'apprécie donc, pour une sequel, que l'on se base sur ces personnages-ci et ça fonctionne bien ici. Je suis également une grande fan des cross-over, j'adore imaginer moi-même ce qui se passerait si Margaret Dashwood rencontrait Tom Bertram par exemple, j'ai donc beaucoup aimé tous ces croisements et entremêlements, même si ce n'était pas toujours très bien amené.

       En revanche, on ne peut pas dire que le suspense soit insoutenable, on devine assez vite qui finit avec qui. Cela dit, c'est assez courant dans ce genre de livre et ça ne serait pas un problème majeur si l'action ne traînait pas indéfiniment en longueur au milieu du livre. Il y a vraiment eu pour moi un passage, d'une centaine de pages au moins, difficile à dépasser. Malgré cela, je trouve quand même qu'il s'agit d'une austenerie de qualité, agréable à lire.

       Un dernier point négatif, sur lequel je voudrais finir, jamais on ne me fera apprécier ni prendre en pitié Mary Crawford. Jamais. Alors tous ces discours la plaignant et répétant à quel point, la pauvre, elle n'y était pour rien dans les agissements de son frère, très peu pour moi! C'est oublier bien vite, et ne pas respecter, la conclusion de Mansfield Park il me semble. Oublier que l'on parle de celle qui se réjouissait presque de la maladie de Tom Bertram en commentant que sa mort serait très avantageuse pour Edmund et qui, loin de condamner la conduite de son frère, regrettait seulement qu'il se soit fait prendre.

  • The Highbury Murders de Victoria Grossack

    Pin it!

    emma,the highbury murders,victoria grossack,jane austen,austenerie,ambassadrice emmaTitre: The Highbury Murders

    Auteur: Victoria Grossack

    Langue: Anglais

    Roman: Emma

    Genre: Suite Policière

    Note: 4/5

     

       Emma a souvent été qualifié de roman policier sans corps. Victoria Grossack a décidé de réparer cette erreur. Un an après le mariage d'Emma et Knightley, alors que la vie paisible de Highbury suit son cours, l'impensable va être commis: un meurtre. Et vous connaissez Emma et sa manie de se mêler de tout...

       Je garde vraiment une très bonne impression générale de ce roman que j'ai lu il y a quelques temps déjà. Pour commencer, j'apprécie le fait qu'un auteur se penche sur une autre oeuvre qu'Orgueil et Préjugés et je dois dire que le mélange Jane Austen/meurtres et enquêtes, me séduit toujours. J'étais donc acquise au principe de base mais j'avais également certainement plus d'attentes et ma lecture ne m'a pas déçue. Cependant, le meurtre n'arrive pas tout de suite mais je dois dire que le plaisir de se replonger dans la vie de ce village et le talent de l'auteur suffisent à rendre la lecture agréable. J'ai d'ailleurs trouvé beaucoup d'humour et d'esprit dans la plume de Victoria Grossack, un vrai respect de chaque personnage que l'on reconnaît sans peine, retrouve comme un vieil ami et côtoie donc de nouveau avec joie. Ce sont déjà de nombreux points positifs que l'on ne peut pas attribuer à toutes les austeneries.emma,the highbury murders,victoria grossack,jane austen,austenerie,ambassadrice emma

       Pour ce qui est de l'enquête, je l'ai trouvé intéressante et je me suis interrogée à de nombreuses reprises sur l'identité du meurtrier. Et là, je dois confessée que je n'ai pas soupçonnée une seule seconde la bonne personne. Cela pourrait être un bon point mais c'est en fait le gros point faible de cette histoire, sa fin. (Attention spoiler) En effet, cette révélation est totalement improbable. D'ailleurs, on y croit pas une seconde, et c'est particulièrement décevant. Cela n'enlève rien au fait que j'ai aimé ma lecture mais il est d'autant plus dommage que la fin ne soit pas à la hauteur.

     

  • Emma, Mr. Knightley and Chili-Slaw Dogs de Mary Jane Hathaway

    Pin it!

    emma,mr. knightley and chili-slaw dogs,jane austen,ambassadrice emma,jane austen franceTitre: Emma, Mr. Knightley and Chili-Slaw Dogs

    Auteur: Mary Jane Hathaway

    Langue: Anglais

    Roman: Emma

    Genre: Réécriture Moderne

    Note: 4,5/5

     

       Dans le cadre des 200 ans d'Emma, je me suis penchée sur les austeneries existantes. Celle-ci m'a attirée par son titre complètement absurde, je vous l'accorde, sa sublime couverture et ses bonnes critiques. De plus, il s'agit d'une réécriture moderne, mon type d'austenerie favori!

       Caroline Ashley était journaliste au Washington Post, mais au décès de son père elle décide de rentrer chez elle pour aider sa mère à surmonter cette épreuve. Mais cela fait maintenant plusieurs années et elle a complètement laissé sa vie de côté, comme le lui fait remarquer son ami d'enfance, Brooke.

       J'ai beaucoup aimé cette réécriture. Elle est facile et agréable à lire, même en anglais, elle possède assez d'éléments austeniens pour nous ravir, tout en sachant faire preuve d'originalité. La petite communauté du Sud dans laquelle se déroule l'action, avec ses traditions conservatrices, permet un parallèle plus réaliste que si ça se passait à New-York par exemple. C'est d'ailleurs une ambiance que j'ai particulièrement apprécié, l'histoire de ses vieilles maisons familiales et les valeurs mises en avant vous installent dans un cocon très agréable.

       Pour ce qui est de la fidélité à l'oeuvre, j'ai d'abord été un peu dérouté par le fait que les personnages n'est pas les mêmes noms que dans l'original mais l'intrigue qui tourne ensuite complètement autour d'un bal austenien justifie parfaitement cette mise à distance. Le point fort de l'auteur est incontestablement son humour, que le titre reflète, et qui émaille la lecture parmi un beau panel d'autres sentiments. emma,mr. knightley and chili-slaw dogs,jane austen,ambassadrice emma,jane austen france

       J'ai apprécié ou détesté les personnages à souhait mais j'ai trouvé un petit peu dommage que l'on sache dès le départ que Brooke est amoureux de Caroline, ce qui laisse assez peu de place au suspense, même je sais bien que ce n'est pas ce qui nous étouffe dans ce genre de livre! Il m'a manqué l'étincelle qui en aurait fait un coup de coeur mais s'est incontestablement une bonne austenerie et à la prochaine occasion où je n'arriverai plus à rester raisonnable, j'ai bien l'intention de commander les deux autres réécritures déjà paru: Pride & Prejudice & Cheese Grits et Persuasion, Captain Wentorth & Cracklin' Cornbread!

  • Les Ambassadrices d'Emma

    Pin it!

    emma, ambassadrice d'emma, jane austen, anniversaire emma, bicentenaire emma   Après Raison et Sentiments, Orgueil et Préjugés et Mansfield Park, c'est au tour d'Emma de fêter ses 200 ans même si, tout comme les autres, elle ne les fait pas. Cette année, plutôt qu'un challenge (so 2014), je voudrais vous proposer quelque chose d'un peu différent: accepteriez-vous de devenir ambassadrice d'Emma?

       Le but et le principe sont simples: parler et faire parler d'Emma. Si cela vous tente, il suffit de mettre sur votre blog le magnifique logo d'Emma que nous a préparé la douce Eliza, avec un lien vers cet article pour tous ceux et celles qui voudraient nous rejoindre. Après cela, vous vous engagez à parler d'Emma durant l'année 2015, que se soit d'ailleurs du livre, d'une austenerie ou d'une adaptation ciné/TV, c'est à vous de voir et que ce soit sur votre blog, votre page Facebook ou seulement autour de vous. Je le redis, ce n'est pas un challenge, il n'y a pas de minimum obligatoire à atteindre, de liens à reporter, de comptes à rendre, juste à porter haut l'étendard de notre chère Emma afin que d'autres la découvrent ou apprennent à l'aimer malgré son sale caractère!!

       Voilà, comme toujours, le principe est de s'amuser et se rassembler autour de Jane Austen donc "enjoy"!!! 

     

       Si vous voulez découvrir mes billets autour d'Emma, passés et futurs, en voici la liste:

    Et bien d'autres encore à venir j'espère...

     

       Alors, qui nous rejoint?

    Lien permanent Catégories : Emma 30 commentaires