Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jane Austen

  • Jane Austen, une Passion Anglaise de Fiona Stafford

    Pin it!

    Jane Austen, une passion anglaise, Jane Austen France, éditions tallandier, Fiona Stafford, biographieTitre : Jane Austen, une Passion Anglaise

    Auteur : Fiona Stafford

    Langue : Français

    Genre : Biographie

    Note : 4/5

     

       Lorsque je me lance dans une nouvelle biographie de Jane Austen, je suis à la fois enthousiaste comme au premier jour et en même temps, je me demande ce que je vais bien pouvoir apprendre de nouveau. Ici, j'ai tout d'abord beaucoup aimé l'écriture de l'auteur et la forme que prend l'ouvrage. Fiona Stafford nous déroule la vie de Jane Austen en la mettant sans cesse en parallèle avec ses écrits. Rien que cela apporte largement un intérêt suffisant à cette lecture. C'est une idée judicieuse et c'est bien fait.

        Autre bonne surprise, elle ne met pas toujours l'accent sur les anecdotes que l'on a lu et relu à maintes reprises et j'ai même eu le plaisir de découvrir une ou deux petites choses qui m'étaient totalement inconnues et ça, croyez-moi, c'est quasiment un exploit. Mon attention a donc été captée de la première à la dernière page sans que je m'ennuie une seule seconde.

       Enfin, l'auteur ne se contente pas de restituer les faits, en digne professeur d'Oxford qu'elle est, elle nous livre essentiellement une analyse du travail de Jane Austen, rapprochée du contexte social, familial et historique. Sur ce point, je suis légèrement plus mitigée. D'abord, je n'ai jamais beaucoup aimé les analyses de texte. Lorsque je passais mon bac français et qu'on devait apprendre par coeur la "signification" de tel ou tel poème de Victor Hugo, je passais mon temps à demander à ma prof si c'était Hugo lui-même qui le lui avait dit (inutile de préciser qu'elle ne m'aimait pas beaucoup). Même si j'aurais donc apprécié que Fiona Stafford insiste plus sur le fait qu'il ne s'agissait évidement que d'hypothèses, ce qu'elle fait peu ou alors lorsqu'elle parle de points de vue différents du sien bizarrement, j'avoue que j'ai malgré tout trouvé cela enrichissant et interessant, bien que j'ai rarement été d'accord avec elle (si vous avez réussi à lire et comprendre cette phrase à rallonge, vous avez méritez un bon point).

       Malgré ce léger bémol, qui ne prend pas plus d'ampleur parce que l'ouvrage est court mais qui m'aurait sûrement beaucoup plus agacé sinon, je vous recommande sans hésiter cet ouvrage qui, en plus, est vraiment très joli. À avoir dans sa collection Jane Austen donc.

       Je ne peux finir sans une petite remarque sur une astérisque du traducteur au début de l'ouvrage. La phrase est la suivante : "le lecteur* ne peut que partager le plaisir de cet instant". Et la précision : "Au sens général, lecteur ou lectrice". Honnêtement, on en est là ? Franchement, je trouve ça affligeant et je ne crois pas une seconde qu'il s'agisse là de féminisme. Voilà, c'est dit.

     

    Et si vous voulez ajouter "Jane Austen, une passion anglaise" à votre PAL, c'est par ici.

  • A Walk With Jane Austen de Lori Smith

    Pin it!

    jane Austen, jane Austen france, austenerie, a walk with Jane Austen, lori smithTitre : A Walk with Jane Austen

    Auteur : Lori Smith

    Langue : Anglais

    Genre : Autour de Jane Austen

    Note : 2/5

     

       Lori Smith nous raconte son voyage sur les traces de Jane Austen : Chawton, Steventon, Bath, Winchester, Londres...

       Pour moi, dès le départ, la donne était faussée puisque je croyais qu’il s’agissait d’un roman. Qu’à cela ne tienne, je ne me laisse pas abattre et quand l’auteur nous explique que les aventures qui lui sont arrivées au cours de son voyage sont dignes d’une héroïne de Jane Austen, je me suis sentie ragaillardie. Même le côté "réflexions religieuses" de l’ouvrage ne me rebutait pas, étant moi-même croyante. Malheureusement, il ne tient finalement aucune de ses promesses. 

       D’abord, il s’agit avant tout d’un livre sur l’auteur, son voyage, sa vie, sa religion, agrémenté de quelques passages sur Jane Austen et non l’inverse. Ensuite, sans vouloir être désagréable, si l’auteur pense qu’avoir sympathisé avec un jeune homme et être tombée peu à peu amoureuse de lui alors qu’il lui avait bien signifié ne pas être célibataire suffirait à nous tenir en haleine et à faire d'elle une héroïne austenienne, j'ai bien peur qu'elle se soit lourdement trompée. Peut-être qu’en tournant les choses différemment, en racontant certaines anecdotes avec plus d’humour et de recule, ça aurait pu prendre mais ici ce n’est pas le cas. Enfin, l’auteur souffre d’une maladie depuis de nombreuses années, sans vraiment savoir laquelle au moment du récit. Si je compatis de tout mon cœur, je dois malgré tout avouer que ses plaintes répétées la rende peu sympathique. 

       Alors si vous vous attendiez à un roman genre Austenland ou Bridget Jones avec une héroïne sympathique, des rebondissements amusants et beaucoup de légèreté, laissez-moi vous dire qu’on est loin du compte. Je ne dis pas que les passages sur Jane Austen ne sont pas intéressants mais tout le reste prend le dessus malheureusement. Dommage, j’aimais beaucoup l’idée de départ. 

     

    Et si vous voulez ajouter "A Walk with Jane Austen" à votre PAL, c'est par ici.

  • Jane Austen, un Coeur Rebelle de Catherine Rihoit

    Pin it!

    Jane Austen, un coeur rebelle, Catherine rihoit, écriture, biographieTitre : Jane Austen, un Coeur Rebelle

    Auteur : Catherine Rihoit

    Langue : Français

    Genre : Biographie Romancée

    Note : 2/5

     

       Cela fait des mois maintenant que cet ouvrage traîne sur ma table de chevet sans que j'arrive à le terminer. J'ai d'abord peiné sur les 150 premières pages, avant de décider de faire une pause pour finalement ne jamais réussir à y revenir. Je crois donc qu'il est temps de faire quelque chose que je ne fais pourtant jamais, abandonner.

       Pourtant, dans la préface, j'ai beaucoup aimé les mots de Catherine Rihoit, me suis sentie des affinités avec elle et sa façon de voir notre chère Jane Austen, j'ai même commencé à noter une ou deux citations et je pensais que c'était plutôt bien parti. En même temps, la couverture elle-même aurait déjà dû m'alerter puisque le fait qu'il s'agisse ou non de Jane Austen sur ce portrait fait toujours polémique. Mais le problème principal de ce livre est son positionnement. Il ne s'agit ni d'un roman, ni d'une biographie à proprement parlé et le résultat est raté sur les deux tableaux. 

       Si j'essaie de prendre cela comme un roman, alors je trouve le récit décousu et sans grand intérêt (bon, d'accord, je n'ai pas tenu jusqu'à l'amoureux mystérieux). Ça part dans tous les sens, avec flashback et digressions, et on ne s'attache même pas à l'héroïne à laquelle je suis pourtant d'ores et déjà dévouée.

       Si je décide de lire cela comme une biographie, c'est bien pire. L'auteur prend des partis pris très tranchés sur les évènements et les caractères des personnages, énonce des suppositions ou des inventions comme s'il s'agissait de vérités et pourrait laisser croire à un lecteur non averti qu'il s'agit bien de cela puisqu'il n'est précisé nul part que ce n'est pas le cas. Que ces partis pris aillent en plus à l'encontre de ce que je pense moi-même de Jane Austen, de sa vie et de sa famille n'a sûrement pas arrangé les choses, je veux bien l'admettre mais honnêtement, lire une biographie romancée d'un auteur que l'on admire pour la voir baisser dans son estime, je ne suis pas sûre que cela ait un quelconque intérêt.

       Enfin, quelques mots sur l'écriture elle-même qui, si elle est belle et poétique, ne m'a aidée à aucun moment à m'ancrer dans le récit, bien au contraire.

       Je ne fais pas cette critique de gaité de coeur mais j'ai toujours été honnête sur mes ressentis et je n'ai pas l'intention de changer aujourd'hui. Je rappelle néanmoins qu'il ne s'agit que de mon avis et qu'il n'engage que moi. Je serais d'ailleurs curieuse de connaître celui de ceux et celles qui l'auront lu également.

     

    Et si vous voulez ajouter "Jane Austen, un Coeur Rebelle" à votre PAL, c'est par ici.

  • Le Musée Imaginaire de Jane Austen

    Pin it!

    jane austen, nathalie novi, fabrice colin, le musée imaginaire de Jane austen, jane austen france, albin michel, darcyTitre : Le Musée Imaginaire de Jane Austen

    Illustratrice : Nathalie Novi

    Auteur : Fabrice Colin

    Langue : Français

    Genre : Musée Imaginaire de Jane Austen

    Note : 4,5/5

     

       Tout est dans le titre : ce livre a été conçu comme un musée imaginaire du merveilleux monde de Jane Austen et c'est Elizabeth Bennet elle-même qui nous sert de guide. Je trouve sincèrement l'idée fabuleuse d'autant qu'en plus de parcourir les couloirs d'un Pemberley idéal on pénètre également dans l'univers de Nathalie Novi, l'artiste qui donne vie ici à nos héros et je peux vous promettre que vous ne serez pas déçus du voyage. C'est un monde plein de poésie, onirique, peuplé de cygnes et d'oiseaux, de fantaisie et de malice. On peut passer de longues minutes à observer une illustration pour en déceler les détails cachés et avoir l'impression de se reconnaitre dans cette jeune femme, un livre à la main et un totebag Darcy sur l'épaule !jane austen,nathalie novi,fabrice colin,le musée imaginaire de jane austen,jane austen france,albin michel,darcy

       Deux petits bémols parce que j'aime bien pinailler : je trouve dommage que certains dessins semblent s'inspirer de la version 2005 d'Orgueil et Préjugés et le format du livre me dérange. Bien que je sois consciente qu'il a été choisi pour rendre justice aux différentes illustrations, il est lourd, peu facile à manier et ne rentrera pas dans la plupart des bibliothèques. Et puisqu'on en est aux détails techniques, le rendu de la couverture ne m'emballe pas non plus.

       Ici, à l'inverse de ce que l'on peut voir habituellement, c'est le texte qui accompagne les illustrations, comme les explications accompagnent les oeuvres dans un musée, et j'espère en disant cela ne pas froisser l'auteur qui fait cela très bien. Son respect pour Jane Austen transparait à travers ses mots et c'est pour moi toujours un délice. J'ai d'ailleurs particulièrement apprécié le passage qui nous réexplique à quel point Jane Austen n'est pas un auteur à l'eau de rose ! Fabrice Colin, merci. Je regrette cependant que l'intrigue de chaque livre soit complètement dévoilée, réservant donc plutôt le livre à ceux et celles qui ont déjà lus les six oeuvres de Jane Austen qu'aux autres, qui se verraient privés de tout suspense.

       Enfin, le livre s'achève sur une bibliographie de Jane où chaque couverture de livre est illustrée par une oeuvre de Nathalie Novi et je ne peux qu'espérer que cela donne des idées à un éditeur !

    jane austen,nathalie novi,fabrice colin,le musée imaginaire de jane austen,jane austen france,albin michel,darcy

     

    Et si vous voulez ajouter "Le Musée Imaginaire de Jane Austen" à votre PAL, c'est par ici.