Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pride & Prejudice

  • Orgueil, Préjugés et Sortilèges

    Pin it!

    orgueil préjugés et sortilèges, Harry Potter, Jane Austen, film amateur   Il s'agit d'un moyen métrage, produit par des passionnés grâce, notamment, à un financement Ulule, et où l'univers de Jane Austen (et plus particulièrement d'Orgueil et Préjugés) rencontre celui d'Harry Potter. 

       Je voudrais commencer par dire que je suis très admirative du travail fourni par toute l'équipe et de la ténacité dont il a dû falloir faire preuve pour mener à bien ce projet, comme ils le disent eux-mêmes sur leur page Facebook, le film aura nécessité 3 ans de travail, 9000 euros et 150 bénévoles, mais surtout beaucoup de passion, de doutes, de nuits trop courtes, d'échanges et de boutons en tissu. J'avais donc très envie de leur faire une petite place parmi les adaptations austeniennes, parce qu'ilsorgueil préjugés et sortilèges, Harry Potter, Jane Austen, film amateur l'ont méritée mais c'est en même temps assez difficile de 'critiquer' des amateurs, les critères étant forcément légèrement différents. J'espère donc que les lecteurs du blog y trouveront un intérêt et que les porteurs de ce projet ne m'en voudront pas de ma franchise, et je le rappelle plus que jamais, mes avis n'engagent que moi.

       Tout d'abord, nous sommes plus dans l'univers magique du petit sorcier à lunettes que dans celui de Jane Austen mais comme j'aime beaucoup les deux, ça ne me dérange pas et je trouve d'ailleurs que l'idée de départ est géniale. Il y a de très belles images et je suis soufflée par les effets spéciaux qui sont sans conteste le gros point fort du film ! D'ailleurs, techniquement parlant, on est vraiment pas mal !

       Côté scénario, il m'a semblé à la fin que l'on en était en fait qu'au tout début de l'histoire mais orgueil préjugés et sortilèges, Harry Potter, Jane Austen, film amateurj'imagine qu'il est compliqué de choisir ce que l'on peut faire entrer dans le temps imparti par le format. Les décors et les costumes sont également plaisants mais pour ce qui est du jeu d'acteur, c'est plus délicat. Certains sont très justes dans leurs rôles, il faut le souligner, mais j'ai été gênée par le côté plus théâtral et poussif de certains autres malheureusement.

       Voilà, vous savez tout de mes petits bémols mais aussi des bonnes surprises et il ne vous reste plus qu'à le regarder pour vous faire votre propre opinion...

     

    Crédit Photo : Orgueil, Préjugés et Sortilèges

  • Mr Darcy's Secret de Jane Odiwe

    Pin it!

    mr Darcy's secret, Jane odiwe, Jane Austen, darcy, orgueil et préjugés, austenerie, Jane Austen franceTitre : Mr Darcy's Secret

    Auteur : Jane Odiwe

    Langue : Anglais

    Roman : Orgueil et Préjugés

    Genre : Sequel/Suite

    Note : 3/5

     

       Ce qui se cache derrière ce titre n'est autre qu'une nouvelle suite à notre roman chéri, Orgueil et Préjugés. Nous y retrouvons donc Lizzy et Darcy fraîchement mariés, et tout ce que cela implique en terme de nouvelles responsabilités et de nouvelles rencontres pour la jeune femme. Alors, lorsqu'elle se trouve face aux rumeurs et à la mesquinerie, Elizabeth ne sait plus très bien à qui elle peut faire confiance...

      Et c'est là que réside le premier souci de cet ouvrage puisque la réponse aurait du être évidement : à son mari. Non seulement, je n'ai pas cru une seule seconde à ce fameux secret mais en plus, devoir envisager qu'au début de leur mariage, le jeune couple n'est pas capable de se parler ouvertement et de se faire confiance, ce n'est vraiment pas comme ça que j'imaginais les Darcy personnellement.

       Malgré tout, j'étais prête à leur accorder le bénéficie du doute, l'auteur rappelant à quel point l'héroïne connaît peu son mari finalement. J'étais charmée par le cadre, ravie de retrouver les personnages et mon niveau d'anglais ne me permet pas de m'attarder sur le style, ce qui est sûrement à l'avantage de ce genre de romans. J'avais, de plus, déjà lu deux livres du même auteur, Willoughby's Return et Mr Darcy' Christmas, que je n'avais pas trouvés désagréables, je décidais donc de ne pas trop écouter la petite voix qui m'intimait que ce Darcy-là n'avait pas du tout évolué et que celui de Jane Austen ne se serait jamais conduit comme cela avec sa soeur, surtout après son mariage avec la pétillante Miss Bennet. Moyennant quoi, je dois dire que j'ai apprécié environ 70% de ma lecture.

       Jusqu'à l'évènement fatal... Et alors, attention spoiler, Georgiana s'enfuit. Encore. Quelle déception !  Qu'elle ait pu l'envisager très jeune, sous une mauvaise influence, se comprend mais que sachant à quel point elle le regrette, elle soit capable de réitérer, plus âgée et plus sage de quelques années, après un comportement des plus absurdes tout au long du roman d'ailleurs, est tout bonnement invraisemblable. Ce n'était certes pas l'austenerie de l'année mais ce livre aurait pu rester dans ma mémoire comme une lecture agréable si les 50 dernières pages n'avaient pas été une accumulation d'absurdités et de ridicule consommé.

     

    Et si vous voulez ajouter "Mr Darcy's Secret" à votre PAL, c'est par ici

  • What Kitty Did Next de Carrie Kablean

    Pin it!

    what kitty did next, carrie kablean, orgueil et préjugés, kitty Bennet, pride and prejudice, Jane Austen france, austenerie, Jane AustenTitre : What Kitty Did Next

    Auteur : Carrie Kablean

    Langue : Anglais

    Roman : Orgueil et Préjugés

    Genre : Suite centrée sur Kitty

    Note : 4/5

     

       Elizabeth et Jane ont eu leur happy end, Mary ne vaut pas vraiment la peine qu'on s'y attarde (et les austeneries qui le font trahissent pour moi le personnage dépeint par Jane Austen), Lydia a plus ou moins eu ce qu'elle voulait et ce qu'elle méritait mais qu'en est-il de Kitty ? Kitty dont le seul tort a été d'être jeune, sûrement influençable et peut-être un peu moins interessante que ses soeurs... Comme l'a parfaitement compris l'auteur, Catherine Bennet est le personnage parfait pour une suite d'Orgueil et Préjugés et c'est donc elle que nous accompagnons ici alors que ses soeurs viennent de se marier.

       Ce qui est extraordinaire dans ce roman, et je pèse mes mots, c'est la compréhension parfaite des personnages, la description de leur psychologie et l'empathie de l'auteur. Carrie Kablean m'a ouvert les yeux sur la place et la condition difficile de Kitty, sur les sentiments qu'elle a pu ressentir tout au long des évènements que nous connaissons bien et à chaque instant, je me disais : "mais c'est ça !". Vous ne pouvez alors que vous prendre de sympathie pour Kitty ou alors vous n'avez pas de coeur ! J'ai d'ailleurs maintenant envie de relire Orgueil et Préjugés pour mieux m'intéresser à ce personnage mis un peu trop rapidement de côté et pour moi, cela justifie déjà que je classe ce roman parmi les meilleures austeneries que j'ai lu. 

       Et puis cela veut également dire que l'on se retrouve dans cet univers douillet et familier que nous aimons tant, entouré de nos personnages préférés, sans aucune fausse note, et n'est-ce pas ce que nous recherchons tous en lisant des austeneries ?

       Après, il y a quelques petites raisons qui font que cela n'a pas été un coup de coeur. Le livre prend son temps pour démarrer, ce qui n'est pas forcément un défaut, puisqu'on profite du cadre, de l'ambiance et du plaisir que l'on a à s'y replonger... Mais j'aurais aimé qu'en conséquence l'évolution de Kitty se fasse plus en douceur, graduellement. Quant à l'autre regret, il se situe au niveau de l'histoire d'amour. J'ai bien compris que l'auteur n'a pas voulu en faire le point central de son roman mais là, elle me laisse presque indifférente et c'est quand même bien dommage.

     

    Et si vous voulez ajouter "What Kitty Did Next" à votre PAL, c'est par ici

  • Darcy et la Noblesse Anglaise

    Pin it!

    darcy, noble, noblesse, gentry, aristocrate, orgueil et préjugés, pride and préjudice, Jane Austen, Jane Austen france   Il y a une question qui m'a longtemps taraudée : Darcy appartient-il à la noblesse anglaise, oui ou non ? J'avais bien une petite idée mais aucune certitude alors je me suis dit qu'il était temps de faire des recherches un peu plus approfondies sauf que...

       Sauf qu'en fait, je ne suis pas sûre qu'il y ait une bonne ou une mauvaise réponse à cette question. C'est, comme souvent, plein de nuances et de subtilités. J'ai donc décidé de vous donner les faits et de vous laisser juger :

       1. Darcy n'a aucun titre de noblesse. C'est absolument certain, sinon on ne l'appellerait pas Mr. Il n'est donc pas pair du royaume d'Angleterre (peerage).

       2. La famille de sa mère appartenait à la noblesse titrée mais pas celle de son père. Des membres de sa famille font donc bien parti de la noblesse titrée mais comme souvent, c'est par le père que les titres se transmettent en Angleterre. Vous avez remarquez que je précise "noblesse titrée" à chaque fois ? Ça a son importance.darcy, noble, noblesse, gentry, aristocrate, orgueil et préjugés, pride and préjudice, Jane Austen, Jane Austen france

       3. Darcy appartient à la landed gentry, classe sociale des propriétaires terriens qui peuvent vivre des seuls revenus de leurs terres.

       4. La gentry est considérée comme étant "la noblesse sans titre" ou "la petite noblesse" MAIS n'a aucune reconnaissance légale en Angleterre contrairement à la noblesse titrée.

       Que conclure de ces différents éléments ? Personnellement, je trouve que dire que Darcy est un noble ou un aristocrate, si ce n'est pas véritablement incorrect, induit une idée fausse même s'il  fait incontestablement partie de l'upper class et qu'il entretient des liens étroits avec la noblesse titrée. darcy, noble, noblesse, gentry, aristocrate, orgueil et préjugés, pride and préjudice, Jane Austen, Jane Austen franceSurtout, ce que je voulais souligner aujourd'hui, c'est qu'à chaque fois que j'ai vu ces termes employés, il s'agissait d'illustrer le fossé entre Elizabeth et lui or, tenez-vous bien, la famille d'Elizabeth fait également partie de la gentry.

       Conclusion : si vous voulez dire que Darcy est un noble, vous devez dire la même chose des Bennet. Pourquoi c'est important : parce que c'est là que réside tout le propos de Jane Austen. Il y a une grande différence de richesse entre Darcy et Elizabeth mais pas de classe, comme la jeune femme le lui fait d'ailleurs remarquer. C'est également ce qui illustre l'orgueil mal placé de Darcy et ce qui éclaire leurs rapports. Si Darcy avait eu un titre, les réactions face à son comportement auraient certainement été légèrement différentes.

     

       Alors, est-ce plus clair maintenant ou vous ai-je embrouillé davantage ?

    darcy, noble, noblesse, gentry, aristocrate, orgueil et préjugés, pride and préjudice, Jane Austen, Jane Austen france