Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jane Austen

  • Les Romans Éternels, édition Cranford

    Pin it!

    Cranford collection, rba, les romans éternels, Jane Austen, Jane Austen france, belles éditions   Le principe : À la fin du XIXe siècle, l’éditeur britannique MacMillan publia The Cranford Series, une collection de livres magnifiquement reliés et dont les motifs de couverture furent réalisés par les plus grands illustrateurs de l'époque. La collection tire son nom du roman éponyme de Elizabeth Gaskell, publié en 1891. Aujourd'hui, RBA nous propose une édition fidèle à l’esprit de la collection originale et c'est peu dire que nous l'avons accueillie avec enthousiasme.

       Nous nous sommes extasiés, nous avons parfois un peu déchanté peut-être et sûrement pas mal craqué, non ? Et depuis quelques semaines, les romans sont réédités, une nouvelle occasion de se laisser tenter. Ça me semble donc être le moment idéal pour faire un point sur les points forts et les points faibles de cette collection. 

       Tout d'abord, séparons édition et traduction. Je rappelle donc que RBA n'est pas un éditeur. Ilcranford collection,rba,les romans éternels,jane austen,jane austen france,belles éditions vous promet une belle édition, de luxe, pour dix euros et de ce côté-là c'est plutôt réussi (même si les designs ne sont finalement pas très variés). En contrepartie, il est à peu près certain qu'ils ne paient pas de correcteurs. Résultat, les fautes et les coquilles sont nombreuses. À vous de voir à quel point cela vous dérange.

       Je dois concéder également, je l'avoue avec étonnement, que les petits livrets qui accompagnent les premiers romans sont interessants et bien faits. Quel dommage qu'il n'y ait pas eu un pour chaque ouvrage, et même que ce soit des textes séparés et non intégré au livre lui-même.

       Venons-en maintenant aux fameuses traductions. RBA n'est toujours pas un éditeur, propose des
    ouvrages à prix modéré et une traduction, ça coûte très cher. Il est donc évident que dans la majeure partie des cas, ils vont se tourner vers des traductions gratuites. Je me permets de rappeler que de "vrais" éditeurs français font de même, avec des traductions honteuses (pour en
    savoir plus, n'hésitez pas à aller lire mon article sur le sujet). Mais attention, vieille traduction gratuite ne veut pas pour autant dire mauvaise traduction et il faut donc regarder au cas par cas. cranford collection,rba,les romans éternels,jane austen,jane austen france,belles éditionsChaque livre, parmi la soixantaine que compte la collection, est différent, avec un traducteur différent et il est donc impossible de faire des généralités. Par exemple, la traduction de Jean Privat, choisie pour Orgueil et Préjugés a bonne réputation, alors que la traduction choisie pour les Quatre Filles du Docteur March change complètement la fin. Et quand j'ai dit qu'ils choisissaient de vieilles traductions dans la majeure partie des cas, c'est parce que pour Raison et Sentiments et pour Emma, par exemple, ils ont utilisé les traductions récentes de Bragelonne, pour Lady Susan, il s'agit carrément de celle de Pierre Goubert, qui n'est autre que le traducteur de la Pléiade ! Je ne vous cache pas pour autant que je regrette les choix de Félix Fénéon pour Northanger Abbey et d'Henri Villemain pour Mansfield Park même si dans les deux cas, les traductions ont été revues et corrigées.

       Voilà, maintenant que vous avez les principales données, en définitive, c'est à vous de juger et de savoir ce que vous recherchez dans ces éditions. Personnellement, je trouve qu'elles valent le coût (yep), pour autant, je vous conseille toujours de lire les livres de Jane Austen plutôt chez Folio ou le Livre de Poche.

    cranford collection,rba,les romans éternels,jane austen,jane austen france,belles éditions

       Et hop, la dernière liste mise à jour (un peu différente de celle des italiens finalement).

    1. Orgueil et Préjugés - Jane Austen
    2. Les Hauts de Hurlevent - Emily Brontë
    3. Les Quatre Filles du Dr March - Louisa May Alcott
    4. Jane Eyre - Charlotte Brontë
    5. Raison et Sentiments - Jane Austen
    6. Le Temps de l'Innocence - Edith Wharton
    7. Emma - Jane Austen
    8. Madame Bovary - Gustave Flaubert  
    9. L'Abbaye de Northanger - Jane Austen
    10. Chez les Heureux du Monde - Edith Wharton
    11. Persuasion - Jane Austen
    12. Le Dr March Marie ses Filles - Louisa May Alcott
    13. La Lettre Écarlate - Nathaniel Hawthorne
    14. Le Professeur - Charlotte Brontë
    15. Anna Karénine 1 - Léon Tolstoï
    16. Anna Karénine 2 - Léon Tolstoï
    17. Mansfield Park - Jane Austen
    18. Agnès Grey - Anne Brontë
    19. Loin de la Foule Déchaînée - Thomas Hardy
    20. La Foire aux vanités 1 - William Makepeace Thackeray
    21. La Foire aux vanités 2 - William Makepeace Thackeray 
    22. Les Liaisons Dangereuses - Pierre Chordelos de Laclos 
    23. La Splendeur des Lansing - Edith Wharton
    24. Portrait de Femme 1 - Henry James
    25. Portrait de Femme 2 - Henry James
    26. Nord et Sud - Elizabeth Gaskell
    27. L'éveil - Kate Chopin
    28. La Locataire de Wildfell Hall - Anne Brönte
    29. Lady Susan. Les Watson. Sanditon - Jane Austen
    30. Villette - Charlotte Brontë
    31. À la Lumière des Étoiles - Thomas Hardy
    32. La Récompense d'une Mère - Edith Wharton
    33. Moll Flanders - Daniel Defoe
    34. Amour et Amitié - Jane Austen
    35. Middlemarch I - George Eliott
    36. Middlemarch II - George Eliott
    37. Nanon - George Sand
    38. Les Ambassadeurs - Henry Jame
    39. Cranford - Elizabeth Gaskell
    40. Oeil pour Oeil - Anthony Trollope
    41. Plein Été - Edith Wharton
    42. Indiana - George Sand
    43. Les Bostoniennes - Henry James
    44. Silas Marner - George Eliot
    45. La Coupe d'Or 1 - Henry James
    46. La Coupe d'Or 2 - Henry James
    47. Les New-Yorkaises - Edith Wharton
    48. Valentine - George Sand
    49. Nobles Dames, Nobles Amours - Thomas Hardy
    50. À venir (de 50 à 65 normalement)

     

    PS/ Si vous ne trouvez pas les romans chez votre marchand de journaux, vous pouvez les commander au numéro, avec des frais de port très raisonnables, sur le site Ma Collection.

  • Jane Austen for Dummies de Joan Klingel Ray

    Pin it!

    Jane Austen for dummies, pour les nuls, jasna, Jane Austen, Jane Austen france, joan klingel rayTitre : Jane Austen for Dummies

    Auteur : Joan Klingel Ray

    Langue : Anglais

    Genre : Autour de Jane Austen

    Note : 2/5

     

       Vous connaissez certainement la série "Pour les Nuls", en français, et je suis certaine que, comme moi, vous rêveriez d'y voir figurer un livre sur Jane Austen. Malheureusement, s'il existe bien, il n'a jamais été traduit... Enfin, je dis malheureusement mais si c'est ce que je pensais avant de le lire, ce n'est plus tout à fait mon avis aujourd'hui.

       Tout d'abord, il faut savoir que le livre a été écrit par une américaine, pour les américains. Ce n'est pas n'importe qui, l'une des présidentes de la JASNA, la société américaine Jane Austen, et Joan Klingel Ray, est également professeur d'anglais. Pour autant, cette vision est parfois un peu étrange. Non seulement, toutes les explications et les comparaisons se font en référence à la culture ou à la monnaie américaine, par exemple, mais cela implique également que l'auteur explique le contexte d'une manière, il me semble, sans vouloir être désobligeante, qui ne serait pas utile avec un lecteur européen. Qu'on le veuille ou non, il y a véritablement un gouffre entre nos deux cultures. Bref, nous avons un texte qui se penche sur l'oeuvre et la vie de Jane Austen, à travers une lorgnette purement américaine, et ça, ça ne m'emballe déjà qu'à moitié.

       Un autre point que j'ai du mal à supporter : les suppositions présentées comme des vérités. Et s'il semble que ce soit devenu une habitude dernièrement dans ce genre d'ouvrage, cela m'agace toujours autant. Il y a même, par ailleurs, quelques erreurs et beaucoup de simplifications dans un livre dans lequel on s'attendrait pourtant à avoir une explication, détaillée et argumentée si besoin.

       D'ailleurs, le dernier point noir de cet ouvrage est sa structure même. En fait, il n'en a aucune. C'est brouillon, incohérent et extrêmement répétitif. Je pense que j'ai du lire certaines informations pas moins de dix fois. En plus, l'auteur nous renvoie sans arrêt à tel ou tel chapitre, telle ou telle page et on finit par avoir l'impression de lire un index...

       Pour être tout à fait juste, j'ai aimé le chapitre sur les endroits à visiter et les explications pour s'y rendre. Quand c'est bien, il faut le dire aussi, non ? Cela fait donc un chapitre sur vingt ! En bref, je suis certaine que vous pourrez apprendre tout un tas de choses sur Jane Austen, son univers et son oeuvre si vraiment vous n'y connaissez rien. Mais en même temps, si c'est le cas, j'ai de nombreux autres livres à vous conseiller à la place de celui-ci.

     

    Mais si vous voulez malgré tout ajouter "Jane Austen for Dummies" à votre PAL, c'est par ici

  • A Truth Universallly Aknowledged by 33 Great Writers

    Pin it!

    a truth universally acknowledged,33 great writers on why we read jane austen,jane austen,jane austen france,susannah carson,harold bloom,sir walter scott,george eliot,anthony trollope,virginia woolfTitre : A Truth Universally Acknowledged 

    Auteur : Susannah Carson (éditrice)

    Langue : Anglais

    Genre : Étude et critiques des oeuvres de Jane Austen

    Note : 3/5

     

       Ce livre rassemble des essais et des avis assez courts sur l'oeuvre de Jane Austen, écrits par des auteurs plus ou moins célèbres.

       À la base, je suis un peu réfractaire à la critique d'oeuvre, cette pratique qui consiste à dire à la place de l'auteur ce qu'elle aurait réellement voulu dire et à lui attribuer des intentions sans certitude aucune. D'un autre côté, débattre des possibles, découvrir de nouvelles visions, explorer des théories différentes peut être passionnant. Tout dépend de la façon dont sont amenées les choses en fait.

       Du coup, sans surprise, tout au long de cet ouvrage, mon avis n'a cessé de fluctuer. Pour commencer, je m'attendais à ce que ce livre rassemble des textes écrits spécialement pour l'occasion mais en fait, il intègre aussi bien l'avis de Virginia Woolf ou de W. Somerset Maugham que celui d'auteurs contemporains, sans aucune présentation ou explication spécifique. J'ai donc trouvé cela un peu brouillon et sans réelle cohérence. De plus, je m'attendais à me retrouver en terrain ami, au milieu de janéites convaincue, quelle ne fut donc pas ma surprise de découvrir que tous les textes ne faisaient pas l'éloge de Jane Austen.

       Les idées de certains auteurs sont vraiment interessantes, mais je me suis arrachée les cheveux plus d'une fois sur celles de certains autres. J'ai adoré par exemple les explications de C.S Lewis et Louis Auchincloss qui m'ont permis de voir Mansfield Park et son héroïne différemment et m'ont même donné envie de le relire, avec un oeil nouveau. Je ne peux que conseiller vivement l'essai de John Wiltshire qui nous explique à quel point Jane Austen n'est pas "romantique". En revanche, quand je lis que Catherine et Tilney ne peuvent pas être heureux ensemble, que nous n'aimerions pas dîner avec la plupart des couples austeniens parce qu'ils sont barbants ou encore que le Colonel Brandon est insipide et que personne ne peut l'aimer, forcément, je commence à m'énerver.

       Enfin, d'une manière générale, je suis également peinée de dire que j'ai trouvé la plupart des auteurs masculins très condescendants. Heureusement, d'autres venaient toujours me mettre un peu de baume au coeur en hurlant leur amour pour Jane Austen. 

     

    Si vous voulez ajouter "A Truth Universally Acknowledged" à votre PAL, c'est par ici

  • Jane by the Sea de Carolyn V. Murray

    Pin it!

    jane by the sea,vie amoureuse,jane austen,jane austen france,austenerie,vie de jane austen,tom lefroy,caroline v. murrayTitre : Jane by the Sea

    Auteur : Carolyn V. Murray

    Langue : Anglais

    Genre : Roman autour de la Vie de Jane Austen 

    Note : 3/5

     

       C'est certainement l'une des lectures qui me tentait le plus, depuis longtemps, alors que je me suis un peu lassée des austeneries. Cette couverture magnifique ne peut que donner envie de plonger dans le roman et de se retrouver à Lyme Regis, auprès de notre chère Jane Austen. On fait alors la connaissance de son amour secret, rencontré au bord de la mer, dont Cassandra aurait parlé tardivement à ses nièces...

       Ici, l'auteur nous emmène donc dans la vie de Jane Austen mais elle emprunte également beaucoup à ses oeuvres. Ses parents, par exemple, sont calqués sur les Bennet et on croise quelques autres personnages. Ce ne serait pas gênant si on ne s'éloignait pas parfois un peu trop de la personnalité de ceux qui ont réellement vécu comme Cassandra qui est ici très moralisatrice ou Jane elle-même qui est bien naïve, un qualificatif que l'on aurait quand même du mal à lui attribuer, et dont les manières sont déplorables. J'ai trouvé également l'évocation de sa rencontre avec Tom Lefroy expédiée et inutile et la transformation de Jane Austen, de chasseuse de mari en vieille fille décidée à le rester, très maladroite

       En revanche, j'ai beaucoup plus apprécié la seconde partie du roman où il se passe enfin quelque chose d'interessant, de nouveau... L'auteur prend là encore des libertés, ne respecte pas forcément les dates et les lieux, ce qui peut être un parti pris interessant mais quitte à faire ça, j'aurais vraiment aimé qu'elle ose carrément et nous offre une fin différente de celle, si triste, que l'on connaît ou que l'on soupçonne.

       Enfin, dernier bémol : je ne supporte pas que l'on écrive un texte en déclarant qu'il est de la plume de Jane Austen. Personne ne peut être à la hauteur et ici, en plus, c’est plein d’élans et d’exagérations qui ne ressemblent pas à l'auteur que nous connaissons bien.

     

    Et si vous voulez malgré tout ajouter "Jane by the Sea" à votre PAL, c'est par ici