Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

laurence olivier

  • Pride and Prejudice, Adaptation de 1940

    Pin it!

    pride and prejudice,orgueil et préjugés,jane austen,laurence olivier,greer garson,darcy   Dans le monde des adaptations austeniennes, on peut vraiment dire que j'ai vu de tout: du très bon, du très très mauvais et même quelques ovnis inclassables. Ce film de 1940 se range assurément dans cette dernière catégorie mais je voudrais commencer par le replacer dans le contexte.

       Tout d'abord, le film n'est pas une adaptation du roman de Jane Austen comme on pourrait le penser, mais d'une pièce de théâtre qui a beaucoup de succès à ce moment-là: Pride and Prejudice, a Sentimental Comedy in Three Acts. L'adaptation d'une adaptation donc, forcément, on a perdu quelques petites choses en route. Les studios ne rechignent pas sur les stars: Greer Garson en Elizabeth Bennet, nul autre que Laurence Olivier pour Darcy et même Aldols Huxley au scénario. Vivien Leigh et Clark Gable avaient été pressenti également. Une dernière petite chose avant de vous lancer, il faut que jepride and prejudice,orgueil et préjugés,jane austen,laurence olivier,greer garson,darcy vous dise deux mots des costumes. Mais que dire... L'action a été placé une trentaine d'années après celle du livre, plus de robes empires toutes simples donc mais un déballage de froufrous hautement ridicules... Vous voilà prévenus...

       Vous l'avez bien compris, je vous parle de tout cela pour vous inviter à l'indulgence, dans l'espoir que comme moi, vous finirez par adorer ce film. De toutes façons, dès les premières minutes, le ton est donné: si vous résistez à l'envie de rire devant la scène cocasse de course poursuite entre Mrs Lucas et Mrs Bennet lorsqu'elles apprennent l'arrivée d'un riche gentleman célibataire dans le voisinage, passez votre chemin. L'humour est indéniablement mis en avant dans ce film et de façon tout à fait volontaire pour ceux qui en douteraient. Je rappelle que nous sommes en période de guerre et le moral est au plus pride and prejudice,orgueil et préjugés,jane austen,laurence olivier,greer garson,darcybas. Si l'ambiance est lourde sur le plateau, chacun est décidé à faire rire le public. Les mimiques de Greer Garson me font d'ailleurs sourire rien que d'y penser! J'ai également une tendresse toute particulière pour une des scènes finales qui concerne Lady Catherine de Bourgh. Je n'en dis pas plus pour ne pas vous gâcher le suspense mais là encore j'ai bien ri et beaucoup aimé l'idée.

       Les points faibles sont, en premier lieu, le manque total, ou presque, d'adéquation avec l'oeuvre originale et je concède également quelques longueurs et un peu d'ennui au milieu du film. Malgré tout, et je le redis, c'est une adaptation que j'adore et qu'il faut absolument avoir vu au moins une fois. J'ai hâte de connaître votre avis!

       Une dernière anecdote: à sa sortie, le film sera bien accueillie et Greer Garson unanimement encensée, ce qui vexera fortement le notoirement susceptible Laurence Olivier!

    pride and prejudice,orgueil et préjugés,jane austen,laurence olivier,greer garson,darcy