Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

murder on the bride's side

  • Murder on the Bride's Side

    Pin it!

    murder on the bride's side,murder at longbourn,tracy kiely,jane austen,pride and prejudice,murder most persuasive,darcy,sense and sensibility,raison et sentimentsTitre: Murder on the Bride's Side

    Auteur: Tracy Kiely

    Langue: Anglais

    Roman: Raison et Sentiments et Jane Austen en général

    Genre: Policier Moderne

    Note: 5/5

     

      C'est avec grande impatience que j'attendais de retrouver Elizabeth et sa tante Winnie depuis que j'avais refermé le premier volume, Murder at Longbourn. Là encore, je n'ai pas été déçu. On retrouve la même ambiance sophistiquée et les nombreux hommages à Jane Austen et à son oeuvre qui m'avaient tant plu. C'est un peu comme un jeu de piste où l'on prend plaisir à détecter chaque nouvelle allusion plus ou moins masquée, un vrai bonheur pour les amoureuses de la littérature anglaise.

       Cette fois, Elizabeth se rend dans la famille de sa meilleure amie, Bridget, pour le mariage de cette dernière. Elle y ait accueilli comme un membre à part entière et connaît absolument tout le monde, des plus gentils aux brebis galeuses et jeunes épouses interessées... Mais lorsqu'au lendemain du mariage, quelqu'un est retrouvé mort, il n'est pas sûre qu'Elizabeth soit toujours aussi bien intégrée qu'elle le croyait.

       Si "Aunt Winnie" est absente pour cette fois - et en même temps tous les meutres ne peuvent pas se passer chez elle, ça ne serait pas très bon pour les affaires - la grand-mère de Bridget nous comble dans le rôle de la douairière adorable mais menant sa famille d'une main de fer, à la Maggie Smith dans Downton Abbey. Je dois bien avouer en revanche que je n'ai pas forcément été enchanté de la tournure que semblait prendre la relation d'Elizabeth et Peter, étant toujours très sensible à tout ce qui touche à la trahison. Mais entrer dans les petites histoires, les secrets et les travers d'une famille frappée par le meurtre, c'est toujours un délice sous la plume de Tracy Kiely. Et si je garde peut-être une affection particulière pour le premier, je me suis, ici, encore plus laissée surprendre par la fin!

       Les seuls petits bémols que j'ai relevé sont que certaines ficelles employées dans le premier tome réapparaissent ici, il ne faudrait pas qu'on les trouve également dans le suivant. Et puis, comme dans toutes les séries criminelles où le héros n'est pas un policier (journaliste, médecin légiste, ça marche aussi), on commence à penser qu'avoir Elizabeth comme amie, c'est quand même sacrément dangereux!!

     

       Je tiens également à signaler qu'en plus de savoir écrire et d'aimer Jane Austen, ce qui est déjà très appréciable, Tracy Kiely a plein d'autres qualités, comme celle d'être sympathique et accessible par exemple, puisqu'elle a accepté de répondre à quelques questions spécialement pour nous, à venir bientôt sur le blog!