Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

val mcdermid

  • Northanger Abbey de Val McDermid

    Pin it!

    northerner abbey,val mcdermid,terra nova,harper collins,jane austenTitre: Northanger Abbey

    Auteur: Val McDermid

    Langue: Français

    Roman: Northanger Abbey

    Genre: Réécriture Moderne

    Note: 2/5

     

       J'ai déjà donné mon avis sur l'un des romans de cette série, Raison et Sentiments, et sur le fait que ces livres ont été commandés, ne découlent donc pas d'une envie de l'auteur lui-même et que cela se ressent. Mais si j'étais légèrement mitigée sur le premier, celui-ci est bien pire.

       Les austeneries autour de Northanger Abbey sont assez rares pour que l'on se réjouisse d'une telle sortie et ici la recette proposée d'une parodie du roman gothique, réadaptée par un auteur de polar à succès était fort alléchante. Malheureusement, elle ne tient aucune de ses promesses. 

       Pour transposer Northanger Abbey dans la vie moderne, il me paraît tout d'abord important de faire des choix. Dans l'orignial, Catherine est très jeune, rencontre un jeune homme plus âgé qu'elle et l'épouse, c'est dans l'ordre des choses. De nos jours, il me semblerait logique soit de vieillir Catherine, soit de rajeunir Henry et à ce moment-là, de ne pas finir sur un mariage. Mais visiblement Val McDermid ne voit pas le problème, ça commence bien. Pour moi, ça rend déjà le tout parfaitement invraisemblable mais honnêtement, ce n'est pas le pire. L'auteur veut tellement ancrer l'histoire dans notre époque qu'elle nous bombarde de Facebook, Twitter, textos et autres, autant d'éléments qui non seulement ne me semblent pas très intéressant mais qui rendront très vite le livre aussi obsolète que mon ipod première génération. 

       Enfin, quid de l'ambiance mystérieuse, voire criminelle que l'on était en droit d'espérer. On se retrouve en fait avec une bluette plutôt insipide pour adolescente, et encore, ce n'est pas rendre hommage aux adolescentes. Ah oui, j'ai aimé le fait que l'action se déroule à Edimbourg au Festival International du Livre, mais ça reste mince comme point positif. Je me rends compte que je suis quand même sévère avec ce livre qui se lit facilement et qui pourrait tout à fait être agréable s'il ne se targuait pas d'avoir un quelconque rapport avec le chef d'oeuvre de Jane Austen. En bref, c'est raté, c'est raté, que voulez-vous que je vous dise.