Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Jane Austen, une Passion Anglaise de Fiona Stafford

    Pin it!

    Jane Austen, une passion anglaise, Jane Austen France, éditions tallandier, Fiona Stafford, biographieTitre : Jane Austen, une Passion Anglaise

    Auteur : Fiona Stafford

    Langue : Français

    Genre : Biographie

    Note : 4/5

     

       Lorsque je me lance dans une nouvelle biographie de Jane Austen, je suis à la fois enthousiaste comme au premier jour et en même temps, je me demande ce que je vais bien pouvoir apprendre de nouveau. Ici, j'ai tout d'abord beaucoup aimé l'écriture de l'auteur et la forme que prend l'ouvrage. Fiona Stafford nous déroule la vie de Jane Austen en la mettant sans cesse en parallèle avec ses écrits. Rien que cela apporte largement un intérêt suffisant à cette lecture. C'est une idée judicieuse et c'est bien fait.

        Autre bonne surprise, elle ne met pas toujours l'accent sur les anecdotes que l'on a lu et relu à maintes reprises et j'ai même eu le plaisir de découvrir une ou deux petites choses qui m'étaient totalement inconnues et ça, croyez-moi, c'est quasiment un exploit. Mon attention a donc été captée de la première à la dernière page sans que je m'ennuie une seule seconde.

       Enfin, l'auteur ne se contente pas de restituer les faits, en digne professeur d'Oxford qu'elle est, elle nous livre essentiellement une analyse du travail de Jane Austen, rapprochée du contexte social, familial et historique. Sur ce point, je suis légèrement plus mitigée. D'abord, je n'ai jamais beaucoup aimé les analyses de texte. Lorsque je passais mon bac français et qu'on devait apprendre par coeur la "signification" de tel ou tel poème de Victor Hugo, je passais mon temps à demander à ma prof si c'était Hugo lui-même qui le lui avait dit (inutile de préciser qu'elle ne m'aimait pas beaucoup). Même si j'aurais donc apprécié que Fiona Stafford insiste plus sur le fait qu'il ne s'agissait évidement que d'hypothèses, ce qu'elle fait peu ou alors lorsqu'elle parle de points de vue différents du sien bizarrement, j'avoue que j'ai malgré tout trouvé cela enrichissant et interessant, bien que j'ai rarement été d'accord avec elle (si vous avez réussi à lire et comprendre cette phrase à rallonge, vous avez méritez un bon point).

       Malgré ce léger bémol, qui ne prend pas plus d'ampleur parce que l'ouvrage est court mais qui m'aurait sûrement beaucoup plus agacé sinon, je vous recommande sans hésiter cet ouvrage qui, en plus, est vraiment très joli. À avoir dans sa collection Jane Austen donc.

       Je ne peux finir sans une petite remarque sur une astérisque du traducteur au début de l'ouvrage. La phrase est la suivante : "le lecteur* ne peut que partager le plaisir de cet instant". Et la précision : "Au sens général, lecteur ou lectrice". Honnêtement, on en est là ? Franchement, je trouve ça affligeant et je ne crois pas une seconde qu'il s'agisse là de féminisme. Voilà, c'est dit.

     

    Et si vous voulez ajouter "Jane Austen, une passion anglaise" à votre PAL, c'est par ici.