Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une Dangereuse Alliance de Jennieke Cohen

Pin it!

une dangereuse alliance, pkj, austenerie, jennieke cohen, Jane Austen franceTitre : Une Dangereuse Alliance

Auteur : Jennieke Cohen

Langue : Français

Genre : Hommage aux Héroïnes de Jane Austen

Note : 3,5/5

 

   Ce roman nous raconte l'histoire de Victoria et de sa famille, les Aston. Alors que la jeune fille est heureuse et libre dans le domaine familial, à la campagne, sa soeur aînée s'enfuit du domicile de son mari, qui la maltraite. Afin que cet homme ne puisse pas mettre la main sur l'héritage des Aston, Victoria va devoir trouver un mari respectable au plus vite.

   J'ai beaucoup aimé cette idée de départ d'abord parce que l'auteur nous propose d'aborder un sujet très intéressant à travers les violences conjugales : le divorce à l'époque géorgienne mais également parce que les raisons pour lesquelles Lady Victoria doit se marier sont inédites pour moi dans ce genre de lecture.

   Mais quel rapport avec Jane Austen alors ? La jeune femme est une grande admiratrice des romans de Jane Austen et se demande souvent comment se comporterait l'une ou l'autre de ses héroïnes (l'action se déroulant en 1807, année de la mort de l'auteur, seuls les 4 premiers romans sont cités). Là aussi, je trouve l'idée amusante et plaisante, même si la plupart du temps, j'ai trouvé la façon d'introduire ces allusions assez maladroites, comme si elles avaient été ajoutées après coup. Pour autant, je crois que les janéites y trouveront de quoi les faire sourire. Entendre parler de nos héros et héroïnes préférés est toujours un plaisir comme de replonger dans l'époque géorgienne.

   Pour ce qui est du reste, l'écriture est fluide mais l'histoire aurait grandement gagné à plus de simplicité. Ce qui est ironique, c'est que l'héroïne vente le réalisme de Jane Austen et se moque des romans d'Ann Radcliffe (ceux que Catherine lit dans Northanger Abbey) alors que le résultat s'apparente plus à cette dernière finalement... Complots, enlèvements, tentative de meurtre et j'en passe. Tout cela est un peu trop rocambolesque pour moi. Cependant, je pense ne pas être exactement le public cible et je suis sûre que le roman saura plaire à plus d'une lectrice.

   L'ouvrage se termine sur une note historique, ce que j'applaudis. On sent que Jennieke Cohen connaît bien son sujet et c'est très appréciable, ses explications sont de plus instructives même si des précisions sur les droits d'héritage auraient été bienvenues.

   Un dernier mot sur cette couverture : en plus de trouver l'américaine plus sobre et plus jolie (mais là encore, je ne suis certainement pas le public visé), je ne peux m'empêcher d'être contrariée par l'énorme anachronisme de la tenue et par le fait qu'une maison d'édition avec une telle visibilité véhicule une erreur si grossière.

 

Et si vous voulez ajouter "Une Dangereuse Alliance" à votre PAL, c'est par ici

Commentaires

  • Merci pour ton avis précieux, Alice, comme d'habitude ! Je me lancerai sûrement sur le format kindle, la couverture est si affreuse!

  • Ah oui ! À ce point ? Lol. J'avoue que je ne dois pas être le public cible non plus mais je suis surtout gênée par l'anachronisme.

  • J'attendais ton avis car il me tente bien mais je n'ai pas bien compris pourquoi tu dis ne pas être le public cible ?
    Sinon, je suis d'accord pour l'anachronisme … alors que l'idée de la couverture en elle-même me plait bien.

  • Ce que je veux dire c'est que j'ai au moins vingt ans de trop ! Lol !

Écrire un commentaire

Optionnel