Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cher mr darcy

  • Cher Mr Darcy d'Amanda Grange

    Pin it!

    pride and prejudice,jane austen,orgueil et préjugés,amanda grange,cher mr darcyTitre: Cher Mr Darcy

    Auteur: Amanda Grange

    Langue: Français

    Roman: Pride and Prejudice

    Genre: réecriture épistolaire

    Note: 2/5

     

       Dès les premières pages de ce livre, qui réécrit Orgueil et Préjugés au travers de lettres que s'envoient les protagonistes, je me suis interrogée sur le style et les invraisemblances. Je me suis interrogée aussi sur le fait que, peut-être, je commençais à faire une overdose d'austeneries. Mais la suite de ma lecture m'a malheureusement conforté dans ma première impression et la découverte d'autres austeneries depuis que j'ai trouvé charmantes, a infirmé la thèse de l'overdose. Je dois donc dire en toute sincérité qu'en dépit des qualités de légèreté et de son côté divertissant, j'ai trouvé ce livre plutôt mauvais. J'ai lu pourtant de nombreuses chroniques positives de ce livre et même si je peux comprendre que parfois retrouver l'univers de Jane Austen soit suffisant, j'ai envie de vous dire: "Janéites, il est temps d'être plus exigeantes!". 

       Et comme parfois une démonstration vaut mieux qu'un long discours, je vous remets ici quelques extraits choisis et j'attends avec impatience vos avis. 

    Lettre de M. Darcy père, mourant, réputé pour sa bonté, à son fils. Toute première recommandation de la lettre: "N'oubliez jamais qui vous êtes, et gardez toujours une supériorité dans vos manières qui reflète celle de votre naissance. N'encouragez pas le commun des mortels à se montrer familier avec vous." Quand on sait qu'il a élevé le fils du régisseur comme son fils...

    Mr Darcy, annonçant la mort de son père à son cousin: "j'ai traversé l'entrée en courant et l'escalier m'a paru interminable. Enfin, je suis arrivé devant sa porte et me suis arrêté un instant pour reprendre contenance." (L'auteur oublie parfois qu'elle a choisi d'écrire un roman épistolaire!

    Lettre de Charles Bingley à sa sœur: "Oui, Caroline, je désignais bien le Darcy, Mr Fitzwilliam Darcy, de Pemberley (en italique). Dites-moi, faudra-t-il éternellement que nous écrivions son nom en italiques? Si c'est le cas, je vais devoir m'acheter de nouvelles plumes, parce que cela abîme la pointe." Ridicule!

    Lettre de Mr Bingley père à son fils: "Maman, que je lui ai dit, ça ne sert à rien de lui donner toute cette éducation de Monsieur", mais elle tenait à vous envoyer à l'université, et je redoutais les conséquences".

    Lettre de Mr Darcy à sa sœur: "Caroline me propose de tailler ma plume, mais comme vous le savez, j'aime le faire moi-même." No comment.

       En tous cas, je dois le reconnaître, certaines phrases m'auront bien fait rire, mais je ne suis pas sûre que c'était là leur but premier!