Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Northanger Abbey, Adaptation de 1986

Pin it!

   Après mon visionnage de S&S 1981, je continue sur ma lancée des Northanger Abbey (2).jpganciennes adaptations de la BBC choisissant la version de 1986 de Northanger Abbey, que je viens de relire et qui est par ailleurs assez pauvre en adaptation. En toute honnêteté, il m'a fallu m'y reprendre à deux fois pour voir la fin de celle-ci et c'est bien la première fois que cela m'arrive. Ces adptations sont "kitsh" et ont plutôt mal vieillies selon moi mais ça, on le savait déjà. Cela ne m'avait d'ailleurs pas empêchée d'apprécier certains côtés de l'adaptation de S&S mais ici, j'ai du mal à trouver des points positifs et pourtant je déteste être si critique.

   Commençons par les acteurs. Ils surjouent énormément pour la plupart, avec une mention toute particulière pour les Thorpe: un John détaillant Catherine de manière assez perverse et une palme toute particulière pour Isabella. Quand on connait en plus le jeu de Carey Mulligan dans ce rôle dans l'adaptation de 2008, la comparaison n'est certe pas flatteuse. De plus, le maquillage est une fois de plus utilisé à outrance et entre ça, certaines tenues et certains comportements, je ne suis pas historienne mais il me semble que notre chère Jane Austen elle-même aurait grandement été choquée. Cela est tellement ridicule que ça tourne à la parodie. Certes, Northanger Abbey est une parodie du roman gothique mais là on est dans la parodie de la parodie... C'est un peu compliqué.  

   Heureusement, certains tirent leur éna1986_catherine1w.jpgpingle du jeu: Eleanor Tilney, ma préférée, Catherine est pas mal quand elle arrête d'écarquiller les yeux et Henry Tilney que l'on finit par apprécier même si la scène de rencontre avec Catherine et celle sur le lac reste assez risible selon moi.

   Cette adaptation ne comporte même pas l'atout principal des anciennes adaptations qui consiste en général à être les plus proches de l'oeuvre. Des scènes essentielles sont supprimées, comme John Thorpe emmenant Catherine en balade contre son gré et il y a d'importants écarts dont je ne vois vraiment pas l'intêret comme de rajouter des personnages. Je ne trouve pas trace dans mes souvenirs d'une The Marchioness.PNGcertaine "Marchioness de Thierry" mais peut-être ont-ils pensé qu'il manquait encore une touche de ridicule!

   Vous l'avez compris, il y a peu de chances que je revisionne cette adaptation dans un futur proche et cela me décourage même un peu de regarder les autres de la même époque, et la petite musique de fond agaçante n'y ait certainement pas pour rien! Même la scène finale est très étrange. En réalité, si je n'avais pas lu le livre, je pense que je n'aurai pas su dire si Catherine faisait encore l'un de ses rêves romanesque ou si ce que l'on voit arrive vraiment! Je comprends maintenant mieux l'enthousiasme général à la sortie de la version 2008!

Commentaires

  • Effectivement, je pense que tu peux t'en passer ;)

  • c'est la pire des adaptations d'Austen, LA PIRE, pas d'autres mots. Tu peux regarder le reste des adaptations tranquillement, aucune ne te fera aussi mal aux yeux que celle-là !

  • Ouf, tu me rassures parce que plus j'y pense, plus je la trouve affligeante!!
    Et au fait, bienvenue ici, il fut un temps ou j'appartenais à la communauté des blogueuses modes et je lisais alors ton blog "Effusion of Fancy"! Et comme le monde est petit, tu es aussi, si je ne me trompe pas Camille Mc Avoy sur The Inn at Lambton qui tient le blog "Cuir de Russie"? Epatant!

Écrire un commentaire

Optionnel