Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Préjugés et Orgueil de Lynn Messina

Pin it!

préjugés et orgueil,orgueil et préjugés,féminisme,lynn messina,austenerie,charleston,diva romanceTitre : Préjugés et Orgueil

Auteur : Lynn Messina

Langue : Français

Roman : Orgueil et Préjugés

Genre : Réécriture Moderne

Note : 3/5

 

   En plus d'être une réécriture moderne d'Orgueil et Préjugés, ce livre se propose d'inverser les sexes des protagonistes : Darcy et Bingley sont des femmes riches et séduisantes et les Bennet sont des frères travaillant pour un musée en quête de mécènes. Si je trouve l'idée bonne, elle pousse à s'interroger sur ce que le lecteur va attendre et pour ma part, j'ai tout de suite pensé à une lecture plutôt féministe. La version de Jane Austen, bien que l'argent soit dans les mains des hommes, était déjà extrêmement moderne et féministe. Elizabeth ne souhaitant se marier que par amour et choisir sa vie. Ici, le message n'aurait plus d'intérêt dans la bouche de son double masculin aussi bien à cause de son sexe que de l'époque. Tournons-nous donc vers Darcy et Bingley, deux jeunes héritières dont la fortune vient de leurs ancêtres ou de leur gentil papa et qui se contentent de le dépenser ou de s'occuper d'oeuvres de charité contrairement à leurs frères ou cousins qui eux, travaillent. Seriously ? Donc le féminisme, c'est raté, on repassera. Après, il ne s'agissait que de mes attentes, ce n'était peut-être pas du tout dans les intentions de l'auteur mais il me semble que je n'était pas la seule à attendre cela.

   En revanche, j'ai beaucoup aimé le cadre : New-York, l'art, les musées. C'est intéressant et bien amené et on sent tout de suite que l'auteur est à l'aise avec le sujet et met du même coup son lecteur dans les mêmes dispositions. Les frères Bennet sont bien sympathiques et c'est une petite romance qui se laisse lire avec plaisir. Là où Lynn Messina est très visiblement moins dans son élément, c'est lorsqu'il s'agit de trop se rapprocher de la trame originale et de retranscrire un dialogue par exemple. Honnêtement, on a parfois l'impression de faire un bon dans le passé avec un langage qui n'a absolument plus rien de naturel. Il y a aussi des petites choses dont la logique ne fonctionne plus dans ce schéma et que l'auteur a négligé d'adapter. Par exemple, le frère de Bingley qui la suit partout et cède à ses caprices. Dans l'original, c'est lui qui a l'argent et en tant que célibataire, Caroline Bingley ne peut pas vivre seule, elle n'a donc pas vraiment le choix. Ici, ça n'a plus lieu d'être. En résumé, plus l'auteur reste à bonne distance de l'oeuvre de Jane Austen, mieux c'est.

   N'en attendez donc pas de grands discours féministes ou la parfaite austenerie mais une romance sympathique, pas désagréable à lire et assez amusante, et vous ne serez pas déçu.

Commentaires

  • Aie aie aie, effectivement le portait des deux jeunes femmes n'est pas hyper vendeur...
    Elles s'améliorent au fil du roman?

  • Comme dans le roman, Bingley est sympathique dès le début et Darcy s'améliore et prend conscience de ses erreurs, de ce côté-là, aucun problème mais point de féminisme.

  • Bon, j'étais curieuse de ce titre, mais je crois que je vais passer mon tour pour cette fois-ci. Alors merci pour cet avis :)

  • Malheureusement, en terme d'austeneries françaises, le choix reste toujours bien limité :/

  • J’avais hâte de lire ce livre mais j’avoue être moins enthousiaste avec ton avis. Malgré tout je me laisserai tenter si l’occasion se présente. Merci pour ton article.

  • Laisse-toi tenter, ça ne peut pas faire de mal !! Et maintenant que tu es prévenue, tu ne peux pas que plus l'aimer ! :p

  • Je crois que je vais quand même le laisser sur la liste. Une petite romance, de temps en temps, ça ne fait pas de mal. Et je reste curieuse. Merci pour ton avis !

  • Tu as bien raison, je suis critique parce que je compare vraiment avec l'original (c'est un peu le but de ce blog !) mais en tant que livre à part entière, c'est agréable à lire.

  • Aïe, moi aussi je m’attendais à du féminisme ...bon, je tenterais quand même sans trop en espérer... merci pour votre critique!

  • Je ne sais pas pourquoi d'ailleurs nous avons pensé cela, ce n'est écrit nul part ! Surement tout simplement parce que c'était une belle occasion...

  • J'avais une petite réticence en lisant le résumé et ta critique me conforte dans mon idée. C'est toujours chouette d'avoir un avis éclairé ;)
    Merci

  • Avec plaisir, même si le but n'est pas non plus de vous découragez à lire des austeneries !! Moi j'avoue que le résumé me tentait bien, au moins l'idée est originale !

  • Je suis d'accord c'est peut être loin d’être un Jane Austen mais c'est très sympathique a lire. Je n'ai pas pu attendre d'avoir des avis avant de l'acheter ^^ mais je le conseil quand mm car ca fait plaisir de relire juste les noms des personnages ^^

  • Je suis tout à fait d'accord avec toi, c'est une lecture agréable et loin de moi l'idée de le déconseiller. En revanche, je reste toujours un peu déçue du choix des éditeurs français en terme d'austenerie alors qu'il y en a vraiment d'excellentes à traduire.

  • De mon côté, j'ai trouvé l'idée assez originale mais je suis d'accord avec toi, la transposition ne fonctionne pas toujours! Sur les héritières qui ne font rien, je mettrais un petit bémol sur ton commentaire, il y a bien 3 lignes sur le fait que Darcy travaille et n'arrête pas de participer à des réunions, bref elle prend une part active dans la gestion de sa fortune (à l'opposé de Bingley qui ne fait que prendre sa nourriture en photo) :-)
    Au final, ça donne quand même une lecture agréable et quelques scènes réussies (j'aime bien Lady Catherine). En revanche j'ai trouvé super bizarre que les Gardiner aillent visiter Pemberley sans invitation!

  • Ah, mon dieu !! J'avais oublié ! Je suis d'accord avec toi, cette scène est plus que bizarre, elle est déplacée. La rencontre avec l'oncle et la tante est censée prouver à Darcy qu'elle a des préjugés et qu'ils sont en fait sympathiques et fréquentables et non pas que ce sont les gens les plus mal élevés de la Terre !!!

    Pour Darcy, quand bien même, elle se contente de gérer son argent là où l'auteur aurait pu lui attribuer un poste d'importance dans l'entreprise familiale par exemple. Mais surtout, parlons-en de cette fameuse phrase !! Elle commence par "Bien qu'elle ne soit pas impliquée dans la gestion de l'entreprise familiale à proprement parler..." (ah bon ? Pourquoi ?) et se termine par "son agenda n'est pas aussi accaparé par les rendez-vous et les obligations de ses cousins magnats de l'immobilier, mais presque" (ah bein oui, les mâles de la famille qui font du vrai travail sont quand même plus occupés). Et au milieu, elles s'occupent des biens de la famille, et des pauvres. Franchement, c'est d'une condescendance !!!!!!!

  • Je suis surprise du choix de l'auteur concernant l'absence de profession pour les filles. Ok, Bingley et Darcy n'ont pas une profession aussi prenante que de travailler dans la marine, l'armée, l'église par exemple, ce que les cadets devaient faire vu qu'ils avaient un héritage moins avantageux que le fils ainé. Mais l'ainé, propriétaire du domaine et des terres devait quand même gérer tout ça. Et ça aurait pu se traduire avec des filles reprenant une entreprise familiale mais de façon assez distante car elles ont un comité présent. Juste une idée haha

  • Je viens de lire les commentaires (oui oui je fais dans le désordre) et du coup je trouve vraiment décevant la répartition des tâches, du temps de travail. Héritières, s'occupant d'oeuvres de charité. Moi ça me fait juste penser à Emma. Et du coup c'est pas trop moderne ni original.

  • En fait, c'est ce que fait Darcy, gérer son patrimoine, siéger au conseil d'administration mais moi je trouve que ça reste un peu léger.

  • ça me donne envie de le lire même si il y à des coté négatif sa reste une austenerie et c'est toujours plaisant quand y en à une qui sort, c'est tellement rare.

  • Je suis bien d'accord.

  • Merci pour ton avis, j'attendais l'avis d'une janéite... j'avoue que je suis un peu fatiguée en ce moment de plonger les yeux fermés dans les austeneries.
    C'est dommage l'idée de base d'inverser les sexes me tentait bien... comme toi je pensais y trouver du féminisme à dose plus importante, un nouvel angle. Dommage! ☺
    Je me contenterai d'acheter une réédition de JA... ce n'est pas ce qui manque en ce moment ( Milan, Omnibus,...)

  • Tiens, ça tombe bien, j'en parle vendredi de toutes ces nouvelles éditions ;)

  • Et bien je reste dans l'expectative avec tous ces commentaires, mais j'avoue ne jamais résister à une austenerie, alors je crois qu'à ma prochaine visite en librairie je me laisserai tenté

  • Moi non plus je ne résiste jamais et de toutes façons, mieux vaut se faire sa propre opinion non ?

  • C'est clair, au pire comme tu disais ce sera distrayant

  • Bon et bien je pense que je vais passer mon chemin, ça ne m'a pas l'air d'être une réécriture aussi intéressante que j'imaginais.

  • Hum, en effet, je pense même que certains passages pourraient t'énerver !

  • Il y a toujours une occasion pour une petite austenerie non ? ;)

  • Je pense que je ne vais pas lire ce roman car l'espace temps est trop éloigné de l'original, je préfère les suites ou les livres qui exploitent directement le roman original comme une saison à Longbourn qui s'intéresse aux domestiques des Bennet.

  • Ahah, moi c'est le contraire, je préfère les réécritures modernes, il y a moins de chances de massacrer l'original !

  • Merci pour ton avis ! Je pense me laisser tenter par la version originale, cela a l'air d'un livre parfait pour la fatigue et la déprime du mois de novembre.
    L'auteur a l'air d'avoir écrit plusieurs livres sur la période Régence, à voir si elle respecte le ton et la période.

  • Celui-là se passe à notre époque mais si tu en lis un autre, je suis curieuse d'avoir ton avis !

  • Une austenerie c'est toujours (ou presque) sympathique non ?

  • J'ai hâte de savoir ce que tu en penses !

Écrire un commentaire

Optionnel