Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fantastique

  • Suspense and Sensibility de Carrie Bebris

    Pin it!

    suspense and sensibility,carrie bebris,orgueil et préjugés,raison et sentiments,fantastique,sequel,austenerie
    Titre :
     Suspense and Sensibility

    Auteur : Carrie Bebris

    Langue : Anglais (Niveau Moyen)

    Roman : Orgueil et Préjugés & Raison et Sentiments

    Genre : Sequel

    Note : 3,5/5

     

       Ceci est le deuxième opus d'une série nous emmenant sur les traces d'Elisabeth et Darcy après leur mariage et dans celui-ci, vous l'aurez compris, ils auront l'occasion de croiser différents personnages issus de Raison et Sentiments dans leur quête pour marier Kitty convenablement. Mais attention, s'il s'agit bien d'un cross-over, genre que j'affectionne particulièrement, il s'agit surtout ici d'une suite mêlant Jane Austen et fantastique. Ça peut surprendre, je vous l'accorde, et c'est d'ailleurs la raison principale pour laquelle j'avais détesté le premier tome, mais une fois qu'on est averti que les objets peuvent avoir des pouvoirs magiques, je vous assure que ça se passe mieux.

       D'une manière générale, j'ai donc bien aimé ma lecture. L'univers de Jane Austen est bien retranscris (comprendre que vous ne trouverez pas une fille Darcy en train de coucher avec le premier venu derrière la salle de bal) et nous avons plaisir à retrouver les personnages, même si j'ai mis quelques temps à resituer ceux de Raison et Sentiments puisque nous retrouvons en fait Harry Dashwood, le neveu de Marianne et Elinor, devenu adulte. Il y a parfois quelques petits manques de cohérences dans le comportement de Kitty par exemple, ou dans le profil du jeune homme qu'elle séduit, mais je peux comprendre que cela sert l'histoire et je le pardonne bien volontiers à l'auteur.

       D'ailleurs, on se prend réellement d'affection pour le jeune héros qui va subir bien des revers et on s'inquiète rapidement de son destin. On tourne donc facilement et rapidement les pages, incapable de l'abandonner à son sort. Et finalement, ce qui m'a peut-être le plus déçu, c'est justement la fin. Sans vous en dire trop, même si la vérité est rétablie et que, comme dans Raison et Sentiments, le héros qui a été spolié se satisfait de ce qu'il a, je trouve vraiment la punition bien trop sévère et parfaitement injuste. D'ailleurs, c'est déjà ce que je pense pour Edward dans R&S et je suis consciente que l'auteur a voulu faire écho à cette situation, mais là c'est encore pire ! C'est dommage parce que je finis ma lecture frustrée et mitigée.

     

       Vous pouvez tout à fait lire ce volume sans avoir lu le précédent mais si vous voulez en savoir plus sur ce dernier, n'hésitez pas à aller jeter un oeil à ma chronique de Pride and Prescience.