Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

syrie james

  • Le Manuscrit Perdu de Jane Austen - Syrie James

    Pin it!

    syrie james,black moon,le manuscrit perdu de jane austen,jane austenTitre: Le Manuscrit Perdu de Jane Austen

    Auteur: Syrie James

    Langue: Anglais ou Français

    Genre: histoire autour de Jane Austen

    Note: 4/5

     

       Samantha McDonough vient passer quelques jours en Angleterre et se rend à Oxford. Elle y acquiert un petit recueil de poèmes dans lequel se cache une mystérieuse lettre qui pourrait  bien être de la main de Jane Austen et la mener vers un manuscrit inédit.   

       Pour une fois, je vais commencer par le positif de ce livre, parce que finalement, c'est ce qui prime. Si j'ai mis une si bonne note, c'est parce que c'est agréable à lire et, plus important que tout à mes yeux, on ressent l'amour et le respect de l'auteur pour Jane Austen.

       Deux histoires s'y imbriquent, celle de Samantha puis une autre dans le passé et le plaisir de lecture est au rendez-vous à chaque fois. Le thème choisit est également judicieux puisqu'il nous emmène là où toute Janéite rêve d'aller, au coeur d'une découverte retentissante pour notre petit monde austenien. Qui n'a pas rêvé d'une trouvaille mystérieuse, d'un septième roman de Jane Austen ou d'en savoir juste un plus sur elle? L'auteur a le mérite de nous emporter dans ce fantasme et les premiers chapitres joue particulièrement bien sur le suspense et nous tiennent en haleine. Je remercie également Syrie James de m'avoir épargné quelques arrachages de cheveux habituellement très fréquents au cours de mes lectures d'austeneries.

       Après, vous savez que je ne peux m'empêcher de décortiquer également tout ce qui ne va pas dans chaque livre se réclamant de Jane Austen et je suis sûre que c'est ce que vous attendez de moi d'ailleurs. Alors pour commencer, l'invraisemblance totale de l'histoire est le premier point noir bien sûr. La jeune américaine qui débarque en Angleterre et trouve en trois jours une lettre de Jane Austen et un manuscrit dont personne ne connaissait l'existence, tout ça la menant au beau manoir d'un encore plus beau jeune homme, riche et célibataire!!!! Bon ça fait beaucoup quand même. Passons...

       Ce qui m'a le plus gêné, c'est le procédé d'écrire soi-même dans une partie une histoire qui est censée être de la main de Jane Austen et d'écrire (de nouveau soi-même donc) dans l'autre partie à quel point cette histoire est bien écrite, du Jane Austen tout craché, quelle merveille!!! Bravo la modestie. D'autant que si j'ai dit que c'était agréable à lire, pas de méprise tout de même, nous sommes bien loin de la plume de notre chère Jane. Alors je comprends que cela sert l'histoire mais ce manuscrit étant soi-disant une oeuvre de jeunesse, des phrases telles que "ce n'est pas aussi bon que ce qu'elle a écrit et revisité par la suite mais..." auraient été selon moi beaucoup plus appropriées. Mais comme toujours, ce n'est que mon avis.

     

       Et si vous voulez en découvrir plus sur Syrie James, n'hésitez pas à lire mon billet sur son précédemment roman: The Lost Memoirs of Jane Austen.

  • The Lost Memoirs of Jane Austen

    Pin it!

    Lost Memoirs of Jane Austen.jpgTitre: The Lost Memoirs of Jane Austen

    Auteur: Syrie James

    Langue: Anglais (Niveau Facile)

    Genre: Les Mémoires de Jane Austen

    Note: 3/5

      

       Ce livre rassemble potentiellement tous les éléments que l'on a envie de trouver dans ce genre de roman. Il est beau d'abord, et ça, ça compte, et il nous parle de Jane Austen bien sûr. L'auteur fait mine d'avoir retrouver les mémoires de Jane Austen au fin fond d'une vieille malle, le rêve suprême de toute Janéite - à hauteur égale avec un manuscrit perdu. Enfin nous allons en savoir plus sur notre chère Jane et de sa propre plume, avec ses propres mots. Et bien sûr, ce fragment nous raconterait l'Histoire d'amour avec un grand H que Cassandra aurait essayé de nous cacher.

       D'une certaine manière, on peut dire que ce livre tient ses promesses. Passées les premières pages et les explications un peu longues, on oublie rapidemment que ce n'est pas Jane qui parle. On entre dans l'histoire, c'est bien écrit et on se réjouit aussi pour Jane lorsqu'elle rencontre celui qui fera battre son coeur. En même temps, c'est un peu comme relire "Roméo et Juliette", on sait tous que ça finit mal mais on ne peut pas s'en empêcher, et quand Roméo porte le poison à ses lèvres, on a beau lui hurler de ne pas y toucher, ça ne change jamais la fin. Ici, c'est pareil, on balance entre réjouissance et torture, on sait bien que Jane ne s'est jamais mariée alors on reste sur nos gardes tout le long à attendre la catastrophe qui ne peut manquer d'arriver.

       De plus, si j'admets avoir apprécié ce livre, il ne me laisse pas non plus de souvenir impérissable, de scènes inoubliables qui me reviennent à l'esprit ou de sentiment de grande passion. Je trouve qu'à vouloir absolument faire vivre l'amour à Jane Austen, on lui enlève souvent un peu de son esprit!

       Au final une lecture agréable donc, mais qui manque peut-être un peu de piquant, pas encore LE livre digne de Jane Austen dans toute sa splendeur!