Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Persuasion 2022

    Pin it!

    persuasion 2022,persuasion,jane austen,jane austen france,jane austen is my wonderland,dakota johnson,carrie cracknell,cosmo jarvis,henry golding  Par où commencer... Peut-être par un petit avertissement : si vous ne prenez pas ce film pour ce qu'il est, un film Netflix des années 2020 post Emma d'Autumn de Wilde et post Bridgerton, vous ne pourrez pas profiter de ce qu'il a à offrir. Et n'oubliez pas que Jane Austen elle-même avait un grand sens de l'humour et ne manquait pas d'ouverture d'esprit !

       Alors oui, nous sommes dans une modernisation. Si le roman se déroule toujours sous la Régence, le casting est pourtant colorblind, Anne s'adresse directement à nous du début à la fin, les costumes, les manières et le langage des personnages sont modernisés. C'est peut-être le choix qui choque le plus d'ailleurs, celui de rester sous la Régence mais d'utiliser un langage actuel. Ce sont des choix que je n'aurais pas faits moi-même mais qui, au final, ne me dérangent pas (si l'on exclut peut-être une ou deux phrases) et que je trouve même très audacieux. C'est assumé et je préfère donc cela aux adaptations qui se présentent comme authentiques et qui sont pourtant bourrées d'anachronismes. Un vent de fraîcheur souffle sur Jane Austen.

    persuasion 2022,persuasion,jane austen,jane austen france,jane austen is my wonderland,dakota johnson,carrie cracknell,cosmo jarvis,henry golding

       De toutes façons, autant vous le dire tout de suite, mon avis est positif dans l'ensemble. Il y a des maladresses, des scènes que je n'ai pas apprécié du tout, mais ça ne m'a pas gâché le film.

      Alors, qu'est-ce que j'ai aimé ? Pour commencer, l'aspect visuel du film : les décors, les paysages, les couleurs, les détails soignés. Nombreux sont ceux qui soulignent l'esprit du roman et c'estpersuasion 2022,persuasion,jane austen,jane austen france,jane austen is my wonderland,dakota johnson,carrie cracknell,cosmo jarvis,henry golding très appréciable. L'intrigue est respectée et les marqueurs importants sont bien là, avec des scènes très réussies comme celle dans la forêt avec les neveux d'Anne. 

       J'ai ri. Vraiment. Et ça fait du bien. L'humour permet de véhiculer de nombreuses idées que l'on retrouve également dans le roman, parfois peut-être de façon trop explicite, ou maladroite, mais dans un film, aussi court qui plus est, mettre les pieds dans le plat fait gagner du temps j'imagine.

      J'ai également aimé le casting dans sa grande majorité. Mary, jouée par Mia McKenna-Bruce, est odieusement parfaite, avec des répliques savoureuses (pourtant aucune n'est tirée du livre). Dakota est, à mon sens, une excellente Anne, à la fois drôle et persuasion 2022,persuasion,jane austen,jane austen france,jane austen is my wonderland,dakota johnson,carrie cracknell,cosmo jarvis,henry goldingextrêmement touchante. Et Cosmo Jarvis, qui remplit la très lourde tâche de passer après Rupert Penry-Jones, s'en sort plutôt bien. Mention spéciale au petit lapin qui ne sert à rien mais qui est 'so cute'.

       Enfin, j'ai aimé les passages romantiques, très justement dosés, et très doux, la fin, la lettre, autant de choses que j'avais trouvé ratées dans les adaptations précédentes. 

       Ça fait déjà beaucoup de raisons de regarder et d'apprécier cette adaptation, non ? Alors, qu'est-ce que je n'ai pas aimé ? Qu'est-ce que j'ai même détesté ?! Les quatre scènes complètement ridicules. La pire de toutes étant sûrement celle qui se déroule à table, lorsqu'Anne parle de la demande en mariage de Charles (la bonne nouvelle, c'est que presque tout ce qu'il y a de pire est déjà dans la bande-annonce !). Pour moi, il n'y a rien à sauver dans ces scènes, elles n'apportent rien, me mettent mal à l'aise, ne sont pas dans l'esprit du roman et ne correspondent pas à Anne.persuasion 2022,persuasion,jane austen,jane austen france,jane austen is my wonderland,dakota johnson,carrie cracknell,cosmo jarvis,henry golding De plus, choisir de tourner l'héroïne en ridicule, c'est pour moi le choix de la facilité et un choix largement éculé ! Et cela donne l'impression que la réalisatrice a eu un peu de mal au départ à trouver le ton du film. C'est peut-être voulu cela dit, car chaque lieu (Kellynch Hall, Uppercross, Lyme, Bath) a un ton différent, ce qui est très interessant en terme d'évolution de l'intrigue mais la partie se déroulant à Uppercross restera celle que je trouve la moins réussie

       Après, bien sûr, il y a une myriade de petites choses que j'aurais voulues différentes : plus de colère chez Wentworth, moins de négligé, plus d'évolution dans leur relation, une scène de la plage qui arrive trop tôt, un mariage final qui n'a pas beaucoup de sens... On peut toujours critiquer sans fin une oeuvre avec un peu de mauvaise volonté, et je vais sûrement relire Persuasion et revoir toutes les adaptations pour affiner mon avis mais en résumé, j'ai aimé.

    persuasion 2022,persuasion,jane austen,jane austen france,jane austen is my wonderland,dakota johnson,carrie cracknell,cosmo jarvis,henry golding

     

    Articles à venir :

    • Anne, physique et caractère
    • L'alcool sous la Régence

     

       Nota Bene sur la version française : Après avoir regardé à nouveau Persuasion hier, j'ai voulu tenté la version doublée pour juger de ce que beaucoup de janéites françaises ont finalement regardé. Et même en gardant à l'esprit qu'un doublage, comme une traduction, est un travail très difficile, ce n'est rien de dire que la surprise n'était pas bonne.

       Le doublage n'est pas soigné, aucun effort n'a été fait pour coller aux voix des acteurs et on y perd indéniablement pour les rôles d'Anne, de Mary ou de Lady Russell par exemple. Pire, le jeu de l'actrice qui double Anne n'est absolument pas à la hauteur de celui de Dakota, pour moi, cela saute aux yeux.

       Mais surtout, surtout, le texte est un non sens absolu. Les traducteurs ont choisi un langage soutenu qui va à l'encontre de la vision de la réalisatrice et des scénaristes, et un vouvoiement pour tous les personnages, y compris entre les soeurs. Pour une adaptation résolument moderne, c'est un choix plus qu'étonnant, qui plombe le rythme et l'effet voulu. Je ne peux donc que vous conseiller de regarder cette adaptation en VO.