Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pride and prejudice - Page 2

  • Caroline Bingley de Jennifer Becton

    Pin it!

    jane austen,pride and prejudice,caroline bingley,jennifer becton,darcy,miladyTitre: Caroline Bingley

    Auteur: Jennifer Becton

    Langue: Français

    Roman: Orgueil et Préjugés

    Genre: Suite centrée sur un personnage secondaire

    Note: 4/5

     

       Qui n'a pas adoré détester Caroline Bingley, que se soit en lisant Orgueil et Préjugés ou en visionnant l'une des adaptations existantes. Pourtant, j'ai toujours eu le sentiment que Jane Austen ne dédaignait aucun de ses personnages. Elle les critique certes, montrent leurs mauvais côtés mais ils sont souvent également le fruit de leur époque ou de leur éducation et leur créatrice me parait prompte à leur pardonner ou tout au moins, à avoir pitié d'eux. Et c'est plus exactement ce que je ressentais pour Caroline Bingley.

       Jennifer Becton prend la relève brillament sur ce point. Elle nous montre le point de vue de Caroline, ce qui motive ses actes, ses peurs, ses faiblesses et au-delà de la peine qu'elle peut nous inspirer, on en arrive même à l'aimer. Si, si, à la fin, j'aurais volontiers pris sa défense contre Elizabeth Bennet, c'est dire! Quand on en arrive à la compréhension d'un personnage, ou d'une personne, c'est également valable dans la vie, il devient difficile de lui en vouloir. C'est quelque chose que j'ai appris avec les années et l'expérience, et je suis extrêmement reconnaissante à Jennifer Becton de m'avoir fait apprécier Miss Bingley, dont je comprends les angoisses. Je suis même certaine que cela modifiera ma prochaine lecture de P&P avec de nouvelles perspectives à explorer.

       J'ai également ressenti un vrai lien avec l'oeuvre originale grâce au personnage choisi. Miss Bingley y tenait un rôle important et en la retrouvant, on retrouve un peu d'Orgueil et Préjugés, plus qu'avec Charlotte Collins je trouve, ou avec d'hypothétiques filles Darcy (nièces, cousines, soeur de la belle-fille au troisième degré par alliance...).

       Malgré tout, vous commencez à me connaître, je suis très tatillone lorsque l'on touche à mon auteur favori et on est loin de la complexité de l'oeuvre de Jane Austen. J'ai relevé quelques incohérences, j'ai été agacé par l'emploi du surnom "Caro" pour nommer Miss Bingley, j'ai vu venir l'intrigue amoureuse à 1000 lieues mais ce n'était ici pas assez important pour me gâcher ma lecture. Et si cela reste une romance légère, qui se lit facilement, elle n'en est pas moins des plus agréables.

     

       PS/ Ne ratez pas dimanche ma chronique de Coup de Foudre à Austenland sur Books are my Wonderland, il y aura un exemplaire à gagner!

  • Un Challenge et un Concours!

    Pin it!

    deux ans orgeuil et préjugés,anniversaire,pride and prejudice,jane austen,amanda grange,milady,le journal du colonel brandon,the pride and prejudice challenge   La date d'anniversaire de P&P étant passé, il est grand temps de faire le bilan du Challenge Pride and Prejudice en quelques chiffres:

      • 30 participantes (et moi)
      • 53 billets au total (sur vos blogs, sur le mien et dans les commentaires)
      • 6 billets sur Orgueil et Préjugés, 17 billets sur les adaptations tv ou ciné et 28 sur les austeneries.
      • et beaucoup de plaisir...

       La palme revient à Shelbylee qui a écrit 6 billets sur son blog et à Dodie qui a laissé 8 commentaires.

       Comme nous sommes à présent dans l'année anniversaire, il serait quand même dommage de s'arrêter maintenant. Je vous propose donc de prolonger le concours d'un an! Toutes celles et ceux qui veulent se joindre à nous sont les bienvenues. Vous pouvez retrouver toutes les règles du challenge, la liste des oeuvres à lire ou voir et les liens des billets déjà publiés sur la page dédiée au "Pride and Prejudice Challenge". 

     

       Venons-en maintenant au concours. Un fois encore, Milady nous fait l'immense plaisir de publier une austenerie qui n'est autre que Le Journal du Colonel Brandon d'Amanda Grange. Quand je repense qu'une année en arrière nous pleurions sur le manque de publications françaises, nous ne pouvons qu'être reconnaissants! Et une fois encore, Milady a eu la gentillesse de m'accorder quatre exemplaires à vous faire deux ans orgeuil et préjugés,anniversaire,pride and prejudice,jane austen,amanda grange,milady,le journal du colonel brandon,the pride and prejudice challengegagner. Les modalités sont simples: un petit commentaire à la suite de ce billet pour me dire ce que vous aimez, ou pas d'ailleurs, chez le Colonel Brandon vous permettra de participer au tirage au sort. Vous avez jusqu'au 13 février minuit.

       Attention, voici la Minute où je Rouspète:

       Je voudrais ajouter quelques lignes pour dire que, comme toute blogueuse qui commence à avoir un peu de vécu sur la blogosphère, le temps des désillusions est venu. Je tiens ce blog pour partager avec vous mon amour pour Jane Austen et dans un but d'échange. Je suis ravie de voir l'enthousiasme déclenché par mes concours mais je m'interroge sur le nombre de personnes qui y participent alors qu'elles n'ont jamais laissé un seul commentaire avant, ici ou sur la page Facebook. Même si je commente peu également et que je comprends donc qu'on n'ait pas toujours le temps, un petit commentaire sur plus de 200 billets publiés, je ne crois pas que ce soit trop demandé. Donc, pour ce concours-ci, n'hésitez pas à préciser notre degré de connaissance, celle que je connais le mieux auront des chances supplémentaires de gagner (Elodie, George, Dawn, Mylene, Dodie et tant d'autres que je remercie, à ce niveau-là de connaissance, plus la peine de préciser :p ). Et sachez que pour les prochains concours, je n'accepterai plus de participantes n'ayant jamais contribué à la vie du blog ou de la page. Voilà, traitez-moi de méchante, mais c'est dit!

     

    Edit du 16.02: Merci à toutes de votre participation et pour celles qui n'ont pas gagné, ne vous découragez pas, plein de concours sont encore à venir. Les gagnantes, quant à elles, sont: Fanny, Eiluned, Sue et Eliza. Pensez à m'envoyer vos adresses les filles.

  • Charlotte Collins [Concours Inside]

    Pin it!

    charlotte collins,jennifer becton,orgueil et préjugés,pride and prejudice,milady romance,milady pemberleyTitre: Charlotte Collins

    Auteur: Jennifer Becton

    Langue: Français (vive Milady)

    Roman: Orgueil et Préjugés

    Genre: Suite centrée sur un personnage secondaire

    Note: 3/5

     

       Jennifer Becton réalise l'un de nos voeux: Mr Collins est mort! Voilà un livre qui commence plutôt bien! Par la suite, il y a eu quelques petites déceptions, de bonnes surprises, de l'émotion, de petites incohérences...

       Commençons par ce qui m'a un peu moins plu. Nous retrouvons Charlotte et sa soeur Maria, deux ans après la mort de Monsieur Collins. Les autres personnages austeniens n'apparaîtront pas ou seulement dans un éclair, autant dire que si on nous avait parlé de deux soeurs sans lien aucun avec Jane Austen, cela n'aurait pas fait de différences. Je suis également un peu chagrinée par la description qui est faite de Charlotte qui est passée de pragmatique à cynique et qui pense à sa soeur comme à une sombre idiote. Mais bon, je veux bien croire que sept années de mariage avec Mr Collins peuvent vous transformer, et pas en bien...

       Mais ensuite, on entre dans l'histoire, on s'attache aux personnages, on tremble pour la réputation de ses deux soeurs qui va être mise à mal! Et même si j'aurais pu vous dire au bout de dix pages qui allait épouser qui, je me suis prise facilement au jeu!

       J'ai beaucoup aimé la fin également pour plusieurs raisons que je vais essayer de vous exposer sans vous spoiler! D'abord, pour Maria qui révèle toute sa bonté et sa noblesse d'âme et son amour pour sa soeur. Charlotte aurait plutôt mérité une soeur comme Lydiacharlotte collins,jennifer becton,orgueil et préjugés,pride and prejudice,milady romance,milady pemberley après avoir si souvent pensée que Maria était une idiote mais je suis contente que ce ne soit pas la cas! Ensuite, pour les actions de Charlotte qui vont à l'encontre des conventions tout en étant très romanesques (rien à voir avec les soeurs Darcy qui couchent avec leurs prétendants pendant les bals, je vous rassure!). Et enfin, pour une scène magnifique qui transforme deux mains qui s'effleurent en acte particulièrement sensuel! Pas besoin d'en décrire 50 nuances si vous voulez mon avis!

       Alors certes, il y a de nombreux schémas narratifs austeniens reproduits là où on aurait préféré que se soit les personnages qui le soient, mais j'ai quand même bien appréciée cette histoire et je suis heureuse que Charlotte ait enfin droit à un peu de bonheur!

     

     

       Et maintenant, le concours (ceux qui passent directement à cette partie sans avoir lu le billet que je vous ai écrit avec amour, honte à vous)! Grâce à Milady, que l'on remercie encore, il y a cinq exemplaires à gagner. Les règles sont simples: laisser un commentaire et aimer la page Facebook. Vous avez jusqu'au 16 janvier minuit. Les résultats seront annoncés ici le lendemain. A vos claviers...

     

       Edit du 18.01: Les gagnantes sont...

    - Vanessa L (exemplaire gagné sur la page Facebook)

    - Coquelicote

    - Julitte

    - Lady Ann

    - Claire

       Merci aux 57 participantes et ne vous découragez pas, d'autres concours sont à venir!

  • Murder on the Bride's Side

    Pin it!

    murder on the bride's side,murder at longbourn,tracy kiely,jane austen,pride and prejudice,murder most persuasive,darcy,sense and sensibility,raison et sentimentsTitre: Murder on the Bride's Side

    Auteur: Tracy Kiely

    Langue: Anglais

    Roman: Raison et Sentiments et Jane Austen en général

    Genre: Policier Moderne

    Note: 5/5

     

      C'est avec grande impatience que j'attendais de retrouver Elizabeth et sa tante Winnie depuis que j'avais refermé le premier volume, Murder at Longbourn. Là encore, je n'ai pas été déçu. On retrouve la même ambiance sophistiquée et les nombreux hommages à Jane Austen et à son oeuvre qui m'avaient tant plu. C'est un peu comme un jeu de piste où l'on prend plaisir à détecter chaque nouvelle allusion plus ou moins masquée, un vrai bonheur pour les amoureuses de la littérature anglaise.

       Cette fois, Elizabeth se rend dans la famille de sa meilleure amie, Bridget, pour le mariage de cette dernière. Elle y ait accueilli comme un membre à part entière et connaît absolument tout le monde, des plus gentils aux brebis galeuses et jeunes épouses interessées... Mais lorsqu'au lendemain du mariage, quelqu'un est retrouvé mort, il n'est pas sûre qu'Elizabeth soit toujours aussi bien intégrée qu'elle le croyait.

       Si "Aunt Winnie" est absente pour cette fois - et en même temps tous les meutres ne peuvent pas se passer chez elle, ça ne serait pas très bon pour les affaires - la grand-mère de Bridget nous comble dans le rôle de la douairière adorable mais menant sa famille d'une main de fer, à la Maggie Smith dans Downton Abbey. Je dois bien avouer en revanche que je n'ai pas forcément été enchanté de la tournure que semblait prendre la relation d'Elizabeth et Peter, étant toujours très sensible à tout ce qui touche à la trahison. Mais entrer dans les petites histoires, les secrets et les travers d'une famille frappée par le meurtre, c'est toujours un délice sous la plume de Tracy Kiely. Et si je garde peut-être une affection particulière pour le premier, je me suis, ici, encore plus laissée surprendre par la fin!

       Les seuls petits bémols que j'ai relevé sont que certaines ficelles employées dans le premier tome réapparaissent ici, il ne faudrait pas qu'on les trouve également dans le suivant. Et puis, comme dans toutes les séries criminelles où le héros n'est pas un policier (journaliste, médecin légiste, ça marche aussi), on commence à penser qu'avoir Elizabeth comme amie, c'est quand même sacrément dangereux!!

     

       Je tiens également à signaler qu'en plus de savoir écrire et d'aimer Jane Austen, ce qui est déjà très appréciable, Tracy Kiely a plein d'autres qualités, comme celle d'être sympathique et accessible par exemple, puisqu'elle a accepté de répondre à quelques questions spécialement pour nous, à venir bientôt sur le blog!