Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Persuasion

Pin it!

Les Premiers Mots

   "Sir Walter Elliot, of Kellynch-hall, in Somersetshire, was a man who, for his own amusement, never took up persuasion, jane austenany book but the Baronetage; there he found occupation for an idle hour, and consolation in a distressed one; there his faculties were roused into admiration and respect, by contemplating the limited remnant of the earliest patents; there any unwelcome sensations, arising from domestic affairs, changed naturally into pity and contempt."

 

   "Sir Walter Elliot, de Kellynch-Hall, dans le comté de Somerset, était un homme qui, pour son propre plaisir, n'ouvrait jamais un autre livre que celui du Baronetage; Là il y trouvait de l'occupation dans les heures de désoeuvrement, et de la consolation dans les heures de chagrin. Devant ces vieux parchemins, il éprouvait un sentiment de respect et d'admiration. Là, toutes les sensations désagréables provenant des affaires domestiques se changeaient en pitié et en mépris."

 

persuasion, jane austen, ecriture, signature

 

Présentation

kkkk

 

Résumé

persuasion.jpg   Si je ne devais choisir qu'un seul livre de Jane Austen, il me serait tout à fait impossible de départager Pride & Prejudice de Persuasion. Je trouve Persuasion moins bien écrit, moins fluide, surtout au début. Cela est sûrement dû au fait que Jane n'a pas eu le temps de beaucoup le retravailler. Ce n'est d'ailleurs pas elle qui a choisi le titre du roman, mais son frère, le livre ayant été publié après sa mort. Néanmoins, si je ne devais me baser que sur l'histoire, Persuasion est, de loin, celle qui me bouleverse et me passionne le plus. Quelle merveille de romantisme.

   Anne Elliott est une jeune femme de 27 ans, intelligente mais quelque peu effacée. D'ailleurs, son père fait plus de cas de son titre de baronnet que de sa propre fille et Elizabeth, sa soeur aînée, préfère la compagnie d'une vulgaire intrigante, Mrs. Clay, à celle d'Anne. En plus d'être sot et imbu de sa personne, son père se voit contraint de louer Kellynch, sa demeure, pour couvrir ses dettes. Il part donc s'installer à Bath avec Elizabeth et Mrs. Clay, alors qu'Anne reste dans les environs, dans un premier temps auprès de sa marraine, Lady Russell puis en rendant visite à sa soeur cadette et à son beau-frère, Mr. et Mrs. Musgrove. Elle ne pourra donc pas éviter de rencontrer les nouveaux occupants de Kellynch, l'amiral Croft et sa femme, alors que cette dernière n'est autre que la soeur du Capitaine Wentworth. L'épreuve se révèle plus qu'éprouvante pour Anne. En effet, lorsqu'elle a rencontré le Capitaine il y a de cela huit ans, ils se sont aimés et même fiancés. Mais Lady Russell, avait alors réussi à convaincre Anne de rompre ses fiancailles imprudentes avec un homme sans titre, sans argent et sans relation, sur le point de partir en mer faire la guerre. Elle n'a depuis plus eu de nouvelles de lui et le voilà de retour. Toujours aussi beau et devenu riche, il ne manque pas de prétendantes. Chez les Musgrove aussi bien que chez les Croft, personne ne connaît leur ancien attachement et les premières rencontres avec Anne sont glaciales. Il va même jusqu'à dire la trouver tellement changé qu'il ne l'aurait pas reconnu... Déchirant!

 

Adaptations

- Classiques:

  • Persuasion 1960 - Daphne Slater / (mini série BBC - 4 épisodes)
  • Persuasion 1971 - Anne Firbank / (mini série BBC - 5 épisodes)
  • Persuasion 1995 - Amanda Root / (BBC)
  • Persuasion 2007 - Sally Hawkins / (BBC)

- Librement Inspirées:

  • Bridget Jones, l'âge de Raison 2004

 

Austeneries

  • Baker, Helen - Connivance
  • Bebris, Carrie -  The Decepetion at Lyme
  • Beckford, Grania -  Virtues and Vices
  • Cohen, Paula Marantz - Jane Austen in Scarsdale
  • Connelly, Victoria - The Perfect Hero
  • Cox, Karen M. - Find Wonder in All Things
  • Fielding, Helen - Bridget Jones: The Edge of Reason (fr)
  • Gillespie, Jane - Sir Willy
  • Grange, Amanda - Captain Wentworth's Diary
  • Hile, Laura - So Rough a Course (Mercy's Embrace)
  • Hile, Laura - So Lively a Chase (Mercy's Embrace)
  • Hile, Laura - The Lady Must Decide (Mercy's Embrace)
  • Horowitz, Laurie The Family Fortune 
  • James, Jenni - Persuaded
  • Jamison, Rebecca H. - Persuasion: a Latter-Day Tale
  • Jeffers, Regina - Captain Wentworth's Persuasion 
  • Kaye, Susan None but You 
  • Kaye, Susan - For You Alone 
  • Kiely, Tracy - Murder Most Persuasive
  • Menzies, June - His Cunning or Hers: a Postscript to Persuasion
  • Odiwe, Jane - Searching for Captain Wentworth
  • Peterfreund, Diana - For Darkness Show the Stars
  • Rae, Doris - The Constant Star (fr)
  • Reynolds, Abigail - Morning Light
  • Rushton, Rosie - Echoes of Love
  • Saunders, Kaitlin - A Modern Day Persuasion
  • Simonsen, Mary Lydon - Anne Elliot, a New Beginning
  • Simonsen, Mary Lydon - Captain Wentworth Home From the Sea
  • Siplin, Karen V. - Such a Girl
  • Solal, Isabelle - In the Past Imperfect
  • Truesdale, Kimberly - My Dear Sophy
  • White Smith, Debra - Possibilities

 

 

Les Derniers Mots

   "Anne was tenderness itself, and she had the full worth of it in Captain Wentworth's arton15367.jpgaffection. His profession was all that could ever make her friends wish that tenderness less; the dread of a future war all that could dim her sunshine. She gloried in being a sailor's wife, but she must pay the tax of quick alarm for belonging to that profession which is, if possible, more distinguished in its domestic virtues than in its national importance."

   "Anne était toute tendresse, et Wentworth l'aima autant qu'elle en était digne. La crainte de la guerre fut la seule ombre à son bonheur. Elle se glorifiait d'être la femme d'un marin, mais il fallait payer cette gloire par les alarmes dues à cette profession, où les vertus domestiques brillent peut-être d'un plus vif éclat que les vertus patriotiques."

JA Kaki.png

 

 

 

Retrouvez également:

Écrire un commentaire

Optionnel