Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

acting up

  • Après Noël, c'est Encore Noël

    Pin it!

       Pour commencer, je ne vais pas être très originale et j'ai envie de vous dire: BONNE ANNEE!! Bonne santé, que tous vos voeux se réalisent, l'amour, le travail, l'argent et tout ce que vous pourrez souhaiter!jane austen,concours,melissa nathan,persuading annie,acting up,pride and prejudice and jasmin field J'espère aussi que c'est une année que vous aurez la gentillesse de partagerer avec Jane et moi!!

       Passons maintenant au petit concours organisé la semaine dernière pour gagner la très bonne sequel de Melissa Nathan: Pride and Prejudice ans Jasmin Field. Je voudrais remercier chaleureusement toutes les participantes d'avoir partagé avec nous des souvenirs de Noël qui leur étaient chers et qui nous ont réchauffé le coeur! Vous vous doutez que je ne jugerez pas la qualité de vos Noël, ni de vos souvenirs, j'ai donc laissé le hasard (et la main de mon neveu de cinq ans), choisir la gagnante... Et il s'agit de...

    Fée Bourbonnaise

       Félicitation! Quant aux autres, je vous assure que j'aimerais pouvoir faire gagner tout le monde ce qui n'est malheureusement pas possible, j'espère donc qu'il n'y aura pas trop de déception!

       Et encore Bonne Année 2012 à tous!!

    Illustration: Studio Robin, The Pond

      

  • Acting Up

    Pin it!

    Acting Up.jpg

    Titre: Acting Up

    Auteur: Melissa Nathan

    Langue: Anglais (Niveau Moyen)

    Roman: Pride & Prejudice/Orgueil et Préjugés

    Genre: Réécriture Moderne

    Note: 4/5

      

       Longtemps, je n'ai connu de Jane Austen que ses six romans principaux. Et quel monde merveilleux c'était déjà! Puis, j'ai peu à peu découvert tout un univers bâti autour d'elle, un monde austenien qui s'ouvrait à moi. Je l'avoue, j'ai d'abord été sceptique sur les centaines de livres à disposition et les motivations de leurs auteurs, profitant du travail d'une autre, d'un "bon filon". J'ai heureusement fini par comprendre qu'il y avait aussi parmi eux de vrais passionés qui allaient me permettre de prolonger quelque peu la magie...

       Jasmin  Field, chroniqueuse pour un magazine féminin et sa soeur George, actrice, auditionnent pour une pièce de théâtre. Le fameux Harry Noble, acteur oscarisé aussi beau qu'inaccessible, monte Pride & Prejudice pour une oeuvre caritative.

       Le fait que la pièce et l'histoire se déroulent en parallèle m'a beaucoup plu. C'est une façon tout à fait adaptée de faire des références régulières à l'oeuvre de Jane. On retrouve, au cours du roman, tous les personnages importants adaptés de façon intelligente, ce qui n'est pas toujours des plus faciles. Nombreux sont ceux qui se sont cassés les dents sur les travers de Willoughby et l'enlèvement de Lydia. Ici, les détails de la relation entre Georgiana et Willoughby sont, selon moi, finement imaginés.

        Les scènes entre les nouveaux Lizzy et Darcy se déroulent de manière similaire au roman. Si au début c'est assez subtilement fait, sur la fin on finit quand même par se demander comment l'héroïne ne fait pas le parallèle entre ce qui lui arrive et le roman de Jane Austen.

       La lecture est agréable et légère. Le livre m'a suivi en vacances et a parfaitement rempli deux après-midi de plage et de farniente. J'ai beaucoup aimé l'humour léger de l'auteur, jusqu'à en rire parfois, à la surprise de mes voisins de transats. Melissa Nathan, qui nous a malheureusement quitté en 2006, est aussi l'auteur d'autres sequels tel que Persuading Annie, autour de Persuasion et de best-seller comme The Waitress.

     

    arton15367.jpg   Les seuls personnages dont le destin m'a un peu déçu sont Mo et Gilbert, les nouveaux Charlotte Lucas et Mr. Collins. Dans le livre, Charlotte a un sens pratique aigu qui la pousse à épouser Mr. Collins et cela n'altère pas, à mon sens, son amitié avec Elizabeth. Il n'y a pas eu trahison, et si Charlotte devait être puni, elle le serait déjà largement par le fait même de devoir vivre sa vie entière au côté de Mr. Collins. En revanche, il me semble que Mo trahit outrageusement Jasmin. Et dès lors que la trahison disparaît, grâce à "Darcy" et non parce que Mo fait marche arrière, tout semble oublié. Un peu facile, non? Certes, à la fin, Jasmin et Mo ne se voient presque plus mais là encore, la "morale" ne me satisfait guère. Jasmin aurait compris que perdre cette amitié serait le prix à payer pour son bonheur actuel. Doit-on nécessairement choisir entre amour et amitié? Ce n'est en tous cas pas de cette façon que j'avais perçu l'amitié Lizzy/Charlotte, mais je ne suis pas infaillible.