Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jane Austen, Passions Discrètes... Again

Pin it!

   J'ai pris tant de plaisir à être en compagnie de Jane, que je ne peux la quitter comme ça! Dans le premier billet, j'ai essentiellement parlé de Claire Tomalin et de la façon de mener sa biographie, ici je voudrais ajouter jane austen,passion dicrètes,claire tomalin,a life,biographie,cassandra austenquelques mots sur Jane Austen et ce que cette biographie m'a permis de comprendre.

   Tout d'abord, on décèle très rapidement tout ce qui a façonné la personnalité de Jane dans son enfance: être mise en nourrice très tôt comme cela se faisait à l'époque, grandir entourée de tant de garçons... Ce sont autant d'éléments qui ont du l'obliger à se forger le caractère. Alors que Cassandra était l'aînée et pouvait garder un caractère doux en adoptant une position de "maman" avec ses frères et soeurs, ce qui ne lui conférra pas pour autant une place plus facile, Jane, elle, s'endurcissait. Cela ne veut pas dire non plus que sa famille n'était pas aimante! J'ai d'ailleurs beaucoup de tendresse pour Mr Austen, qui semblait beaucoup se soucier de ses filles, ce qui n'était pas si courant et qui a été le premier à démarcher un éditeur pour sa fille!

   On se rend vite compte aussi qu'il y a de très nombreux parallèles entre sa vie et ses romans, mais c'est un sujet si vaste que j'y consacrerai d'autres billets! Elle avait aussi dans son voisinnage une source inépuisable d'histoires plus hallucinantes les unes que les autres dont elle ne s'est pas servie. Cela semble montrer à quel point elle voulait dépeindre le quotidien d'une famille "normale" sans tomber dans l'excentricité! En fait, elle semble prendre des points de repères dans ce qu'elle connaît pour ensuite ne se servir plus que de son imagination!

   Le livre nous permet aussi de faire un constat bien amer: le meilleur de la plume de Jane était certainement dans toutes ses lettres disparues! Il ne nous reste plus qu'à nous contenter de celles qui restent que la biographie m'a grandement donnée envie de lire! 

   Il y aussi, évidemment des passages très tristes. J'ai personnellementjane austen,passion dicrètes,claire tomalin,a life,biographie,cassandra austen été touché par celui où Claire Tomalin décrit la vie de Jane lorsqu'elle passait du temps dans la grande maison de Godmersham, chez son frère aîné Edward Knight. Non seulement la différence de train de vie devait être assez difficile à supporter, mais il semble que là-bas les gens portaient un jugement assez dédaigneux sur Jane. Ils la trouvaient sans raffinement! Il est difficile de croire que Jane ait pu ignorer ce qu'était le raffinement, elle le montre dans tous ses romans et plus particulièrement dans Pride & Prejudice avec la description du comportement de chacun et la façon dont elle le juge. Alors je peux me tromper, mais il me semble qu'elle n'avait aucune envie de faire l'effort de paraître raffinée pour des gens qui l'avaient d'ores et déjà jugée et que, pour la plupart, elle n'aimait pas!

   Il y a bien sûr, bien d'autres passages tristes: la mort du fiancé de Cassandra, le déménagement de Steventon, la dépression certainement à Bath. Jane n'écrit alors plus une ligne... Puis la joie revient peu à peu et on en apprend encore beaucoup sur Jane: jane austen,passion dicrètes,claire tomalin,a life,biographie,cassandra austenqu'elle parle de ses personnages comme s'ils existaient vraiment, qu'elle compte parmi ses amies des employées de maison, que lorsqu'elle n'écrit pas de dialogue, cela montre son manque d'interet pour un point de l'intrigue, que Jane avait le même cynisme et la même langue de vipère que sa mère, que Cassandra pensait que Fanny devrait épouser Henry Crawford... Et tant d'autres choses passionantes!! 

Commentaires

  • Roh la la tu me donnes sacrément envie de le lire, encore plus, si c'était possible !
    J'espère que ma médiathèque l'a ! (même si forcément, je finirais par l'acheter :D)

  • Hiii!! C'est une biographie qui m'a vraiment touchée, j'espère que ce sera aussi le cas pour toi :)

  • Coucou Alice,
    Je viens t'annoncer que j'ai fermé mon blog. Je ne l'ai pas encore supprimé mais je ne l'actualiserai plus. Je n'ai plus du tout le temps et encore moins l'envie. Cependant, pas d'inquiétude. Je continue avec grand plaisir la correspondance d'autrefois. Je suis un en retard pour ma lettre à Matilda à cause du manque de temps mais je rattrape vite mon retard aujourd'hui. ^^
    Bisous.

  • Oh, c'est bien dommages pour ton joli blog! Mais ayant moi même arrêter un blog dans le passé, je peux tout à fait comprendre! J'espere que tu continueras à nous donner des nouvelles!

  • Tous ces détails se retrouvent dans "The Real Jane Austen" que j'ai vu récemment - ils ont dû s'inspirer de cette bio pour le réaliser. Et tu m'étonnes pas en disant que le meilleur d'elle se trouve dans ses lettres, où elle devait se sentir plus libre de s'exprimer (et ça me plaît qu'elle soit cynique et langue de vipère...Jane copine de moi ! XD).

    Pour la question du raffinement...eh bien elle a été élevée de façon simple (je crois avoir lu quelque part qu'elle a été élevée un peu de la même façon que les sœurs Bennet dans P&P, excepté que Cassandra et Jane sont allées quelques temps en pensionnat) et une chose sûre, elle n'était pas snob. Cela dit, je ne vois pas en quoi cela l'empêchait d'avoir une certaine classe, et comme tu le dis, une femme qui écrivait comme elle était forcément raffinée.

    Sinon je lutte fortement pour ne pas m'acheter cette bio...Non, non, pas avant d'avoir lu celle que j'ai déjà (vile tentatrice, va !) :D

  • Oui, j'ai vu que tu en avais parlė sur The Inn at Lambton non? Du coup, j'ai très envie de la voir maintenant! En plus, je l'ai sur mon ordi! Je vais me l'emmener pour l'avion :) et effectivement il semble que Claire Tomalin est participée à ce projet!
    Hihihi! J'adore vous tenter!!!

  • Voilà un très joli billet... je suis très sensible à la façon dont tu mentionnes certains passages de sa vie, comme la situation dans laquelle elle se trouvait en se rendant chez son frère. J'ai énormément de livres sur Jane Austen ou autour de Jane Austen mais pas celui-ci, que j'ai failli acheter récemment, m'arrêtant à la dernière minute car je ne savais même plus s'il était dans ma PAL (réponse : non, j'aurais pu ;)). J'ai deux autres bios à lire ou relire avant celle-ci mais j'entends bien la lire également, d'autant plus que tu sembles la trouver très intéressante.

  • Merci, je crois que c'est parce que ces passages m'ont beaucoup touchés!
    Moi ça m'arrive souvent avec les DVD, je ne me rappelle jamais si je les ai déjà achetés ou pas! Lol.
    Pour ce qui est de la biographie, elle bénéficie sûrement du fait que c'est la première que je lis et aussi du fait que j'etais souvent d'accord avec Claire Tomalin!!

  • Je crois avoir déjà lu des critiques ou croisé Claire Tomalin ailleurs, dans ma tête ça reste une bio sérieuse. J'ai celles de Carol Shields (lue il y a un bout de temps, à relire) et de David Cecil pour ma part et suite à ton billet, indirectement, en faisant mes recherches sur le Net j'ai craqué et acheté un autre livre (!!!) sur Jane et le lien entre son oeuvre et le contexte historique...

  • Et bien tu vois, avant cette bio, tous ces livres sur Jane et quelque chose (les enfants son époque, le mariage...) me tentaient moyen, mais maintenant, j'ai envie de tout lire! Je guetterai donc avec impatience ton avis sur ce nouveau livre!

  • Je vois que ton livre de chevet est écrit par Alexandre Dumas... En ce moment je lis "Les Trois Mousquetaires". Tu l'as lu?

  • Oui, j'ai lu les Mousquetaires étant ado et j'en garde un souvenir magnifique!! Je les ai dévoré et j'ai immédiatement enchaîné avec le Vicomte de Bragelonne et 20 ans après, c'est dire!! En revanche, en lisant la Reine Margot, je me rends compte que je l'avais déjà lu également mais je n'en garde que quelques bribes et bizarrement, je n'accroche pas plus que ça, sans rien trouver à lui reprocher!!

Écrire un commentaire

Optionnel