Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

orgueil et préjugés - Page 4

  • Charlotte Collins [Concours Inside]

    Pin it!

    charlotte collins,jennifer becton,orgueil et préjugés,pride and prejudice,milady romance,milady pemberleyTitre: Charlotte Collins

    Auteur: Jennifer Becton

    Langue: Français (vive Milady)

    Roman: Orgueil et Préjugés

    Genre: Suite centrée sur un personnage secondaire

    Note: 3/5

     

       Jennifer Becton réalise l'un de nos voeux: Mr Collins est mort! Voilà un livre qui commence plutôt bien! Par la suite, il y a eu quelques petites déceptions, de bonnes surprises, de l'émotion, de petites incohérences...

       Commençons par ce qui m'a un peu moins plu. Nous retrouvons Charlotte et sa soeur Maria, deux ans après la mort de Monsieur Collins. Les autres personnages austeniens n'apparaîtront pas ou seulement dans un éclair, autant dire que si on nous avait parlé de deux soeurs sans lien aucun avec Jane Austen, cela n'aurait pas fait de différences. Je suis également un peu chagrinée par la description qui est faite de Charlotte qui est passée de pragmatique à cynique et qui pense à sa soeur comme à une sombre idiote. Mais bon, je veux bien croire que sept années de mariage avec Mr Collins peuvent vous transformer, et pas en bien...

       Mais ensuite, on entre dans l'histoire, on s'attache aux personnages, on tremble pour la réputation de ses deux soeurs qui va être mise à mal! Et même si j'aurais pu vous dire au bout de dix pages qui allait épouser qui, je me suis prise facilement au jeu!

       J'ai beaucoup aimé la fin également pour plusieurs raisons que je vais essayer de vous exposer sans vous spoiler! D'abord, pour Maria qui révèle toute sa bonté et sa noblesse d'âme et son amour pour sa soeur. Charlotte aurait plutôt mérité une soeur comme Lydiacharlotte collins,jennifer becton,orgueil et préjugés,pride and prejudice,milady romance,milady pemberley après avoir si souvent pensée que Maria était une idiote mais je suis contente que ce ne soit pas la cas! Ensuite, pour les actions de Charlotte qui vont à l'encontre des conventions tout en étant très romanesques (rien à voir avec les soeurs Darcy qui couchent avec leurs prétendants pendant les bals, je vous rassure!). Et enfin, pour une scène magnifique qui transforme deux mains qui s'effleurent en acte particulièrement sensuel! Pas besoin d'en décrire 50 nuances si vous voulez mon avis!

       Alors certes, il y a de nombreux schémas narratifs austeniens reproduits là où on aurait préféré que se soit les personnages qui le soient, mais j'ai quand même bien appréciée cette histoire et je suis heureuse que Charlotte ait enfin droit à un peu de bonheur!

     

     

       Et maintenant, le concours (ceux qui passent directement à cette partie sans avoir lu le billet que je vous ai écrit avec amour, honte à vous)! Grâce à Milady, que l'on remercie encore, il y a cinq exemplaires à gagner. Les règles sont simples: laisser un commentaire et aimer la page Facebook. Vous avez jusqu'au 16 janvier minuit. Les résultats seront annoncés ici le lendemain. A vos claviers...

     

       Edit du 18.01: Les gagnantes sont...

    - Vanessa L (exemplaire gagné sur la page Facebook)

    - Coquelicote

    - Julitte

    - Lady Ann

    - Claire

       Merci aux 57 participantes et ne vous découragez pas, d'autres concours sont à venir!

  • Le Journal de Bridget Jones (le film)

    Pin it!

    bridget jones,le journal de bridget jones,helen fielding,jane austen,orgueil et préjugés,renée zellwegger,hugh grant,colin firth   Après avoir relu et chroniqué "Le Journal de Bridget Jones", je me suis dit qu'il était temps de vous parler de l'adaptation. Je sais que grand nombre d'entre vous l'ont revu lors de son passage télévisé récent et que de manière générale, c'est un film très apprécié. Je ne déroge pas à la règle! C'est un film qui me fait rire et qui me fait un peu rêver aussi: "Il t'a dit qu'il t'aime... Comme tu es????". Malgré tout, je ne le trouve pas non plus parfait, ce serait trop beau, penchons-nous donc sur ses défauts et ses qualités:

       Ce que je trouve réussi: le casting, sans aucun doute! bridget jones,le journal de bridget jones,helen fielding,jane austen,orgueil et préjugés,renée zellwegger,hugh grant,colin firthRenée Zellweger, Hugh Grant bien sûr, mais surtout Colin Firth sont pour moi de supers choix, qui fonctionnent très bien. La preuve, lorsque l'on relit le livre, on a du mal à imaginer les protagonistes différemment. Le film est également très amusant et retranscrit bien tout le côté pathétique et à la fois tellement normal et rafraîchissant de Bridget Jones!

       Ce qui fonctionne moins bien, toujours selon moi bien sûr: après relecture du livre, je me rends compte que le bridget jones,le journal de bridget jones,helen fielding,jane austen,orgueil et préjugés,renée zellwegger,hugh grant,colin firthscénario n'est pas très fidèle à l'original en fait et que beaucoup de clins d'oeil austeniens ont disparus, et c'est bien dommage. De plus, c'est vraiment le film à l'américaine, too much de chez too much! Absolument tout est exagéré à l'extrême et essentiellement le côté ridicule de Bridget. A tel point que je suis parfois obligée de zapper parce que jebridget jones,le journal de bridget jones,helen fielding,jane austen,orgueil et préjugés,renée zellwegger,hugh grant,colin firth n'arrive pas à regarder certaines scènes! Et du coup, on perd complètement le côté attendrissant de Bridget, et la subtilité britannique en prend un sacré coup! Enfin, je trouve qu'au niveau des looks et de l'image, ça a plutôt mal vieilli.

       Pour résumer, c'est quand même un film que j'aime beaucoup et qui me fait vraiment rire, mais qui ne rend pas complètement hommage au livre, ni aux personnages.

  • Les Aventures de Miss Alethea Darcy

    Pin it!

    elizabeth aston,les aventures de miss alethea darcy,les filles de mr darcy,jane austen,orgueil et préjugés,darcy,pride and prejudiceTitre: Les Aventures de Miss Alethea Darcy

    Auteur: Elizabeth Aston

    Langue: Anglais ou Français

    Roman: Pride and Prejudice

    Genre: Sequel/Suite

    Note: 3/5

     

       Ce n'est un secret pour personne que ma lecture des Filles de Mr Darcy, le premier tome, ne m'avait pas vraiment convaincue. Mais je me suis dit qu'une fois les filles les plus sottes mariées, j'aurais plus de plaisir à découvrir la suite, et je ne m'étais pas trompée! On en profite pour saluer encore une fois l'initiative de Milady d'enfin traduire quelques austeneries (en plus, ils ont gardé la jolie couverture!).elizabeth aston,les aventures de miss alethea darcy,les filles de mr darcy,jane austen,orgueil et préjugés,darcy,pride and prejudice

       Une fois encore, il n'y a pas grand chose d'austenien si ce n'est le nom de Darcy: ni l'écriture, ni les sujets évoqués n'ont le moindre rapport avec ce que l'on pourrait lire dans Orgueil et Préjugés ou Emma. Il est donc d'autant plus facile d'occulter ce côté-ci et de s'intéresser tout simplement aux aventures palpitantes de cette jeune femme qui vient de s'enfuir de chez elle.

       Et on ne s'ennuie pas une seconde: on traverse l'Europe en découvrant les Alpes, Venise ou encore le Portugal, on y parle de musique et de tableaux, on assiste à un duel et même à un meurtre. Et pendant tout ce temps, on s'attache à Alethea, on l'admire pour son courage et on a hâte de découvrir ce que le destin lui réserve encore.

       J'ai également apprécié les autres pelizabeth aston,les aventures de miss alethea darcy,les filles de mr darcy,jane austen,orgueil et préjugés,darcy,pride and prejudiceersonnages tels que Titus et Lady Hermione, qui sont bien plus agréables et mieux développés que ceux rencontrés lors du premier opus. D'ailleurs, le fait que nous suivions l'histoire selon deux points de vue différents est non seulement appréciable mais nous permet d'approfondir notre connaissance de la psychologie des protagonistes.

       Alors bien sûr, certains sujets me gênent toujours un peu parce que ce n'est pas ce que l'on recherche généralement en lisant une histoire se déroulant à cette époque, bien sûr certains dénouements sont un peu faciles et bien sûr, l'histoire d'amour est cousue de fil blanc mais en refermant ce livre j'ai l'impression que je viens moi-même d'effectuer un voyage des plus intéressants.

       En résumé, lorsqu'Elizabeth Aston laisse Jane Austen en paix, cela lui réussit bien mieux et soulage nos petits coeurs darciens!

  • Le Journal de Bridget Jones

    Pin it!

    le journal de bridget jones,bridget jones,helen fielding,darcy,colin firth,hugh grant,renée zellweger,pride and prejudice,orgueil et préjugés,the pride and prejudice challengeTitre: Le Journal de Bridget Jones

    Auteur: Helen Fielding

    Langue: Français ou Anglais

    Roman: Orgueil et Préjugés

    Genre: Réécriture Moderne Libre

    Note: 4/5

     

       Avec les rediffusions des Bridget Jones à la télé, je me suis dit qu'il était temps de les relire. Mais quand il s'agit de Bridget, dur dur d'oublier Renée Zellweger et sa culotte montante en coton! Pourtant, plus j'avance dans le livre, plus je me rends compte de l'éloignement qu'il existe entre les deux versions. Mais je vous reparlerai du film bientôt, concentrons-nous sur le livre...

       Bridget Jones est une jeune femme brune (si, si), d'une trentaine d'années, célibataire et qui bataille avec ses trois petits kilos en trop (oui, c'est tout!). Elle a tendance à abuser de la cigarette, de l'alcool ou des situations ridicules et elle s'interroge sur son avenir professionnelle journal de bridget jones,bridget jones,helen fielding,darcy,colin firth,hugh grant,renée zellweger,pride and prejudice,orgueil et préjugés et sentimental.

       Pour ce qui est de l'histoire, on ne peut nier que l'héroïne est vraiment attachante. Elle fait des efforts pour améliorer sa vie mais se retrouve finalement souvent face à des personnes qui la renvoient à ses échecs. Heureusement, elle a des amis géniaux! Je me suis beaucoup retrouvée en Bridget, autant dans sa situation générale que dans ces petites promesses qu'elle se fait chaque jour: "ne plus jamais faire ci, ne plus jamais faire ça", et qu'elle ne tient jamais! Une héroïne qui ne ressemble pas à toutes les autres, mais qui nous ressemble à nous, c'est rafraîchissant!

       Au niveau de l'écriture, il est indéniable qu'Helen Fielding, si elle n'a peut-être pas inventé quelque chose, a au moins lancé une mode. Le style journal intime, avec toutes ces petites informations supplémentaires telles que la date, le poids, le nombre de cigarettes le journal de bridget jones,bridget jones,helen fielding,darcy,colin firth,hugh grant,renée zellweger,pride and prejudice,orgueil et préjugés,the pride and prejudice challengefumées ou de calories ingérées est non seulement différent et amusant mais nous permet également de vivre chaque moment à la place de Bridget.

        Enfin, venons-en à ce qui nous intéresse: le côté austenien. Même s'il est évident que nous ne sommes pas ici dans une adaptation proche de l'original comme a pu le faire Melissa Nathan, j'ai tout de même pris beaucoup de plaisir à déceler chaque clin d'oeil, chaque scène sortie tout droit d'Orgueil et Préjugés et chaque réplique s'y rattachant. En revanche, quand je constate que le nom de Jane Austen n'est cité nul part: ni sur la couverture, ni sur la quatrième, ni même dans les remerciements, je trouve ça d'une ingratitude qui dépasse l'entendement!

       En bref, et malgré ce petit bémol, j'ai redécouvert ce livre trop longtemps occulté par mon souvenir du film et j'ai trouvé cette lecture agréable grâce à l'honnêteté dans l'écriture et l'imperfection de l'héroïne. Une mention spéciale d'ailleurs pour la scène où le meilleur ami de Bridget disparaît et qu'elle avoue adorer être au centre d'un drame et imagine déjà ce qu'elle portera à son enterrement!! Rafraîchissant j'vous dis!