Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

hugh bonneville

  • Miss Austen Regrets

    Pin it!

    miss austen regrets,jane austen,biography,biographie,movie,film,vie,olivia wilde,hugh bonneville,imogen poots   J'ai deux visions assez différentes de ce film inspiré de la vie de Jane. Je m'explique. Lorsque j'ai vu ce film pour la première fois, je n'ai pu m'empêcher, comme à peu près tout un chacun, de le trouver très beau et d'une extrême tristesse.

       Les actrices sont formidables, principalement Olivia Williams qui joue notre chère Jane et Imogen Poots dans le rôle de sa nièce Fanny. L'esprit acéré de Jane, ainsi que son humour, sont très bien représentés. Les images, la lumière, les couleurs, tout me plaît dans ce film, tout est sublime! Il y a également une scène que j'adore entre Jane, Fanny et Edward où le frère de Jane dit à sa fille que si ce qu'elle a retenu des livres de Jane est que ce qui importe est demiss austen regrets,jane austen,biography,biographie,movie,film,vie,olivia wilde,hugh bonneville,imogen poots se marier par amour même si le prétendant n'a pas un sous, alors elle devrait les relire! Aux vues de certaines critiques de l'oeuvre de Jane aujourd'hui, je pense que Fanny n'est pas la seule qui devrait la relire dans son intégralité mais ça, c'est une autre histoire!

       Bref, bien que "Becoming Jane" reste mon chouchou, ce film est sans aucun doute un coup de cœur. Malgré tout, déjà à l'epoque, quelques doutes m'assaillent sur la véracité de certains faits, de petites incohérences par ci, par là, comme Jane ne sachant même pas tenir un bébé dans ses bras alors qu'elle s'est si souvent occupée de ses nombreux neveux et nièces, et aussi de moins petites, comme ce Mr. Bridges qui semble très lié à l'histoire de Jane miss austen regrets,jane austen,biography,biographie,movie,film,vie,olivia wilde,hugh bonneville,imogen pootset dont je n'ai absolument aucun souvenir! Mais bon, après tout, je ne connais pas non plus la vie de Jane sur le bout des doigts, je peux me tromper!

       Puis, j'ai lu la biographie de Jane! Et là, force est de constater que ce même sentiment étrange revient me hanter! Jane a eu une période de sa vie où l'on peut certainement dire qu'elle était dépressive. Elle n'a plus écrit pendant 10 ans et ce n'est un secret pour personne qu'elle était malheureuse à Bath! Nul doute qu'à ce moment là, elle ait pu avoir des regrets et s'être interrogée sur ses choix, mais le hic c'est que ce n'était pas du tout à la fin de sa vie! Ni une, ni deux, je mets mon sens du sacrifice au service de mes doutes, je me replonge dans ce film. miss austen regrets,jane austen,biography,biographie,movie,film,vie,olivia wilde,hugh bonneville,imogen poots

       Alors au deuxième visionnage, le film est toujours aussi beau, et toujours aussi triste, ça n'a pas changé! J'avoue tout, j'ai même versé ma petite larme! Mais au milieu d'autres petites incohérences repérées de plus belle, il devient de plus en plus évident que finalement ce film n'est pas plus réaliste que "Becoming Jane" et tout aussi romancé. Mais là où le premier s'appuie déjà sur une base bien mince, ici cela s'appuie sur encore moins, voire rien du tout! Et tous les éléments qui ont été ajoutés sont ceux qui font paraître Jane triste et aigrie alors que rien ne permet de penser que c'était le cas. À vrai dire, ce serait plutôt le contraire. La période de la publication de ses œuvres, qu'elle considère comme ses miss austen regrets,jane austen,biography,biographie,movie,film,vie,olivia wilde,hugh bonneville,imogen pootsenfants, semblent plutôt représenter beaucoup de bonheur pour elle, un accomplissement, enfin, une vraie reconnaissance... Et ce qui émane de ses lettres de l'époque est bien loin de l'image que le film donne d'elle! Cela ne veut certes pas dire qu'elle n'avait aucun regret mais, même si elle déplore certainement la pauvreté, elle semble apprécier alors la liberté que lui offre le célibat. Après avoir vu mourir plusieurs de ses belles sœurs en couches, elle plaint la femme obligée d'accoucher d'une dizaine d'enfants "comme un animal". Si ces propos ne veulent pas dire qu'elle n'aurait pas été heureuse dans le mariage, cela me semble tout de même être le signe qu'elle était depuis longtemps passée à autre chose.

       Finalement, même si ce film reste une réussite, même si je peux comprendre que l'on romance la vie de Jane et même pardonner les incohérences, j'ai du mal à saisir ce parti pris visible jusque dans le titre, de faire passer Jane Austen pour une vieille fille jalouse et aigrie, ce qu'elle n'était pas!

    miss austen regrets,jane austen,biography,biographie,movie,film,vie,olivia wilde,hugh bonneville,imogen poots

  • Mansfield Park, Adaptation avec Frances O'Connor

    Pin it!

    mansfield park,frances o'connor,patricia rozema,hugh bonneville,jane austen,fanny price,edmund bertram,mary crawford   Commençons par les mauvais points: cette adaptation est en format film, il y a donc beaucoup de raccourcis et de scènes coupées comme celle de la visite de la maison de Rushworth que je trouve pourtant assez importante. A force de coupes, on a d'ailleurs du mal à comprendre qu'Edmund est amoureux de Mary et on a même plutôt d'ores et déjà l'impression qu'il est amoureux de Fanny sans se l'avouer... Ça gâche un peu le suspens! 

       Il y a aussi beaucoup de libertés prises et le personnage de Fanny est finalement assez différents du livre. Ici, Frances O'Connor est un peu mansfield park, frances o'connor, patricia rozema, hugh bonneville, jane austen, mansfield park, fanny price, edmund bertram, mary crawfordtrop dégourdie pour une Fanny Price! Elle écrit des histoires qu'elle envoie à sa soeur et qui sont en fait les oeuvres de jeunesse de Jane Austen. D'ailleurs le film est à la fois basé sur Mansfield Park, mais aussi sur les lettres et les écrits de Jane. Il semblerait que les divers auteurs et réalisateurs ayant travaillé sur ce projet aient pensé que Fanny n'était pas assez intéressante en soi et un peu trop fade... Et comme je ne suis pas loin de penser comme eux, j'aime beaucoup ce qu'ils en ont fait, ce mélange de Fanny mansfield park, frances o'connor, patricia rozema, hugh bonneville, jane austen, mansfield park, fanny price, edmund bertram, mary crawfordet de Jane Austen, même si je suis toujours étonnée que l'on essaie de comparer Jane à des Fanny, Elinor ou Anne, alors qu'elle semblait bien plus être une Marianne ou une Elizabeth, du moins dans sa façon de penser!

       Les acteurs sont pas mal, surtout Frances O'Connor en Fanny et Jonny Lee Miller, fort jeune, en Edmund. Il m'a semblé que l'actrice qui joue Mary Crawford mansfield park, frances o'connor, patricia rozema, hugh bonneville, jane austen, mansfield park, fanny price, edmund bertram, mary crawfordétait un peu vieille mais c'est un détail, et j'ai trouvé assez amusant que Mrs Bertram et Mrs Price soient jouées par la même actrice. En revanche, je trouve assez dommage qu'ils aient adouci tous les caractères: Mary et les parents de Fanny sont presque gentils et on finit par avoir de la peine pour le pauvre Henry Crawford

       Au final, j'aime beaucoup cette adaptation: le personnage de Fanny qui s'adresse directement à la caméra, les ralentis sur certaines scènes, la petite musique et même le parallèle entre la condition de Fanny et l'esclavage habilement souligné... Mais il faut, avant de se lancer dans le visionnage, faire le deuil d'une adaptation fidèle au livre!