Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 3

  • Juvenilia et ses Lectures

    Pin it!

       Les citations sont peu nombreuses dans les Juvenilia mais déjà représentatives des lectures de Jane et de ses goûts, comme Samuel Richardson que nous retrouverons régulièrement par la suite...

    • Ethelinde or the recluse of the lake de Charlotte Turner Smith
    • Emmeline ou l'orpheline du chateau de Charlotte Turner Smith
    • Sir C. Grandison de Samuel Richardson
    • Qui est l'homme? de Hannah Cowley
    • Les Souffrances du Jeune Werther de Goethe
    • Sermonts de Hugh Blair
    • Coelebets en quête d'une épouse de Hannah More
    • Macbeth de William Shakespeare
    • Les Mille et Une Nuits
    • Le Voyage dans les Highlands de William Gilpin

    becoming-jane-01.jpg

  • Emma, Adaptation de 2009

    Pin it!

    emma,romola garai,jane austen,mr knightley   Bien que j'ai toujours apprécié la version "Gwyneth Paltrow" d'Emma, lorsque l'on décide d'adapter un livre à l'écran, le format série est définitivement le plus approprié ! Alors autant vous le dire tout de suite, ceci est ma version préférée d'Emma, proche de la perfection !

       Commençons par les acteurs. Romola Garai est une très bonne Emma, fraîche, enjôleuse, parfois sûre d'elle et parfois femme enfant. Elle est faite pour ce rôle. Mais à vrai dire, l'ensemble du casting est génial avec quelques mentions spéciales pour Mr. Woodhouse (l'exceptionnel Sir Michael Gambon), John Knightley (Dan Fredenburgh), Miss Bates (Tamsin Greig) et Mr. & Mrs. Elton (Blake Ritson & Christina Cole) ! Celui que j'ai le moins aimé est Franck Churchill (Rupert Evans), qui dans le roman commence par nous charmer. Ici, je le trouve sournois dès le début. Quant à Harriet Smith, que ce soit du au rôle ou à l'actrice (Louise Dylan), sûrement un peu des deux d'ailleurs, c'est celle que je trouve la plus juste et la plus proche du roman, sans jamais tomber dans la caricature, deemma,romola garai,jane austen,mr knightley toutes les adaptations que j'ai vu.

      Et qu'en est-il de Mr. Knightley, me direz-vous. J'adore Jonny Lee Miller et il remplit bien son rôle mais j'ai malgré tout deux bémols. Tout d'abord, j'idolâtre Jeremy Northam dans ce rôle, il y est juste parfait et il est difficile de le concurrencer (même si finalement Johnny Flynn y parvient dans la version 2020). De plus, il me manque indéniablement quelque chose. Je trouve que Jonny Lee Miller n'en impose pas assez à Romola Garai, pas comme Mr Knightley devrait en imposer à Emma. D'ailleurs, dans les deux scènes où il s'énerve, je ne ressens rien, alors que ce sont deux des meilleures scènes du roman. Il manque l'étincelle dans ce couple pour moi, un problème d'alchimie. J'ajouterai que ce n'est pas à le premier rôle emma,romola garai,jane austenaustenien de l'acteur et l'ayant déjà vu incarner à merveille Edmund Bertram dans Mansfield Park, cela explique peut-être que j'ai du mal ici à lui trouver le charisme suffisant ici...

       Pour ce qui est du film en lui-même, j'en aime les couleurs, l'esthétique, la musique et cette façon qu'a le réalisateur d'insuffler autant de modernité dans une histoire vieille de deux siècles ! Le format laisse indéniablement le temps à chaque intrigue de se développer, sans que l'on s'ennuie une minute. J'ai beaucoup apprécié les scènes d'ouverture où l'on peut découvrir tous les héros étant enfants. Toute la mise en scène, avec une parfaite subtilité, nous immerge dans le contexte qu'un lecteur actuel pourrait mal connaître, c'est très intelligent et pour moi, c'est la seule adaptation qui permet un tel niveau de compréhension de chaque enjeu, chaque personnage et chaque sentiment. Même si, encore une fois, c'est le format qui le permet, ce n'est pas pour autant que toutes les mini séries y parviennent aussi bien.

       J'ai aussi une tendresse toute emma,romola garai,jane austenparticulière pour ce qu'ils ont réussi à faire du rôle de Mr Woodhouse. S'il reste bien sûr un hypocondriaque convaincu, il est aussi extrêmement touchant et son amour et son inquiétude pour ses proches, plutôt que systématiquement ridiculisés, sont mis à l'honneur dans une très belle scène.

       Enfin, la série nous offre une belle progression dans la relation d'Emma et Knightley avec une très belle scène de bal. Et bien que je ne porte pas Franck dans mon coeur, j'aime énormément l'instant magique où Jane et Franck peuvent enfin faire exploser leur joie mais je ne vous en dis pas plus...

     

    Si vous voulez l'ajouter d'urgence à votre DVDthèque, c'est par ici

    Et vous pouvez retrouver toutes mes chroniques des adaptations d'Emma, par là...

  • Sanditon, the End...

    Pin it!

       arton15367.jpg"Poor Mr Hollis! It was impossible not to feel him hardly used: to be obliged to stand back in his own house and see the best place by the fire constantly occupied by Sir Henry Denham."

       "Pauvre Mr Hollis! Il était impossible de ne pas avoir pitié de lui: obligé, dans sa propre maison, de céder constamment la meilleure place, près du feu, à Sir Henry Denham."[Inachevé]

    JA Kaki.png

  • Jane Austen et le Révérend

    Pin it!

    jane austen,jane austen détective,stephanie barron,lyme regisTitre: Jane Austen et le Révérend / Jane and the Man of the Cloth

    Auteur: Stephanie Barron

    Langue: Anglais (Niveau Facile à Moyen)

    Genre: Roman dont Jane Austen est l'héroïne

    Note: 3/5

     

       Deuxième volet de la saga de Stephanie Barron, on retrouve ici Jane Austen en partance pour Lyme Regis en compagnie de sa soeur et de ses parents. Un accident en route les obligera à accepter l'hospitalité de Mr. Sidmouth, un personnage bien étrange et mystérieux sur lequel les avis divergent...

       Je ne sais pas si c'est du au bord de mer mais je retrouve la même ambiance dans ce livre que celle que j'apprécie tant dans Sanditon, le sentiment quand je referme le livre que je viens de passer quelques jours de vacances sur la côte anglaise. J'ai aussi apprécié l'évolution du personnage de Jane que je trouvais trop fade dans le premier opus et qui devient ici bien plus téméraire. Malgré tout, je continue à avoir du jane austen, jane austen détective, stephanie barron, lyme regismal à m'immerger dans l'histoire au point de croire que Jane Austen en est réellement l'héroïne.

       Pour ce qui est de l'intrigue, elle est plaisante même si je pense avoir plus apprécié la première. Ici, on a plus affaire à un mystère qu'à une enquête. Et puis je sais que si Jane posait les bonnes questions tout de suite, il n'y aurait plus d'histoire mais là, parfois cela devient vraiment offensant pour son esprit réputé ascéré. Enfin, on se demande comment Jane a pu rester célibataire avec toutes les têtes qu'elle tourne!

       De manière générale, je le trouve meilleur que le précédent et c'est donc avec impatience que j'attends de lire le prochain.

     

    Et si vous voulez ajouter "Jane Austen et le Révérend" à votre PAL, c'est par ici.