Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sanditon

  • Jane Austen's Sanditon, with an Essay by Janet Todd

    Pin it!

    sanditon, Jane Austen's sanditon, an essay, Janet Todd, Jane AustenTitre : Sanditon

    Auteur : Janet Todd et Jane Austen

    Langue : Anglais

    Roman : Sanditon

    Genre : Essai 

    Note : 5/5

     

       J' ai vraiment une tendresse particulière pour Sanditon. J'adore ce petit fragment de roman, tout ce qu'il contient de promesses non réalisées, toute la place qu'il laisse à l'imagination aussi. Et de façon assez étonnante je trouve, il n'existe pas tant d'ouvrages que ça sur le sujet alors j'ai du mal à résister quand j'en croise un.

       Ici, Janet Todd, qui a déjà écrit à plusieurs reprises sur Jane Austen, se propose d'analyser ces quelques chapitres. Ce n'est pas très développé, ce n'est pas non plus révolutionnaire mais c'est extrêmement interessant, avec quelques pistes de réflexion auxquelles je n'avais pas pensé, quelques faits que je ne connaissais pas, et ça, c'est toujours un régal pour moi. 

       Le court essai est suivi du fragment du roman, ponctué de quelques commentaires, ce qui nous permet de le redécouvrir à la lumière de ce que l'on vient de lire et que je trouve intelligent. Puis l'ouvrage se termine en revenant sur les différentes suites et adaptations du roman, ce qui ne peut que me ravir, une nouvelle fois (bien que la liste ne soit pas tout à fait complète). Mon seul regret est de ne pas avoir l'avis de Janet Todd sur l'adaptation récente d'Andrew Davis, le livre étant sorti avant sa diffusion.

       Bonus non négligeable, la partie écrite par Janet Todd est agrémentée d'illustrations, de gravures et de tableaux humoristiques comme celui de la couverture, datant de l'époque de Jane Austen. Le résultat est très agréable et ajoute au plaisir de lecture. D'ailleurs, j'ai reçu le livre en version numérique de la part de l'éditeur, Fentum Press, que je remercie bien sûr, mais ayant apprécié autant le contenu écrit que visuel, j'ai fini par commander la version papier afin de l'ajouter à ma collection.

       

    Et si vous voulez ajouter "Jane Austen's Sanditon, with an Essay by Janet Todd" à votre PAL, c'est par ici

  • Sanditon de Juliette Shapiro

    Pin it!

    sanditon,juliette shapiro,austenerie,milady,jane austenTitre : Sanditon

    Auteur : Jane Austen et Juliette Shapiro

    Langue : Français

    Roman : Sanditon

    Note : 3/5

     

       Pour commencer, un petit rappel rapide de l'histoire de ce livre: Jane Austen en a commencé l'écriture quelques mois avant sa mort mais n'a malheureusement pas eu le temps, ni la force de le terminer. Cela laissa place à de nombreuses spéculations et différents auteurs ont depuis décidé de l'achever, avec plus ou moins de brio. 

       Nous y rencontrons les Parker, un couple fort sympathique vivant à Sanditon et ayant décidés de faire de leur village, la nouvelle destination à la mode. Et pour lui faire découvrir toutes ses merveilles, ils y inviteront la jeune Charlotte Heywood, notre héroïne.

     

       Je dois dire qu'avant même d'ouvrir cet ouvrage, j'étais déjà mal disposé envers lui, je plaide coupable. Non seulement j'ai adoré la version de Marie Dobbs mais les critiques des lecteurs anglais et américains me laissaient craindre le pire et déplorer, une fois de plus, les choix de Milady.

       Pourtant, j'ai essayé de mettre tout cela de côté et de juger de façon impartiale mais les éléments perturbateurs et agaçants n'ont fait que s'enchaîner les uns après les autres et m'énerver d'autant plus.

       Le premier, et non des moindres, est qu'il n'est spécifié à aucun endroit quelle est la partie du texte écrite par Jane Austen. C'est déjà pour moi un manque de respect total et une mauvaise entrée en matière mais les choses ne s'arrangent pas vraiment avec la traduction de ce fragment. Passons sur ces petits inconvénients et concentrons nous sur la partie de Juliette Shapiro. 

       Dès que nous basculons de son côté, il se passe deux choses: au moins trois des personnages principaux changent complètement de caractère et pas cinq pages ont été tournées qu'une jeune fille est retrouvée échevelée dans les fourrées. Seriously???? 

       Du coup, vous êtes en train de vous demander pourquoi j'ai quand même mis 3 sur 5 à ce roman. J'ai beaucoup hésité je dois dire mais comme c'est souvent le cas avec ces austeneries, le livre en lui-même est sympathique et agréable et se lit facilement, ce qui explique cette note. Mais si je devais juger seulement de son rapport à notre auteur adorée, je n'aurais mis qu'1/5. Une fois encore, un auteur prend Jane Austen pour prétexte pour faire vendre ses livres, tout en écrivant quelque chose qui n'a rien à voir avec elle et ça m'agace. Si je comprends les motivations de ces auteurs et autres éditeurs, il faut bien se rendre compte que ceux que l'on prend pour des imbéciles une fois de plus, c'est nous. A vous de voir si vous êtes prêt à passer au-dessus de cela pour lire un livre agréable ou si c'est pour vous rédhibitoire. 

     

    Et si vous voulez ajouter "Sanditon" à votre PAL, c'est par ici.

  • Sanditon, Achevé par une Autre Dame

    Pin it!

    sanditon,sanditon achevé par une autre dame,jane austen,le livre de poche,marie dobbs,anne telscombeTitre: Sanditon, achevé par une autre dame

    Auteur: Jane Austen et Marie Dobbs

    Langue: Français

    Roman: Sanditon

    Note: 5/5

     

       Je ne vais pas revenir sur le gâchis que fut la mort de Jane Austen si jeune ou encore débattre du droit d'achever l'oeuvre d'une autre ou non. Le sujet est délicat et chacun a son opinion sur le sujet, mais lorsque les choses sont faites avec passion et respect à la fois, il est plus facile de se laisser convaincre.

       En me lançant dans cette (re)lecture, je retrouve d'abord avec ravissement la plume de Jane Austen. C'est amusant quand même de se rendre compte à quel point cela ne cesse jamais de m'émerveiller! La deuxième chose qui vous saute au visage, c'est la gaieté qui émane de ce livre. C'est un contraste extraordinaire avec Persuasion, écrit quelques mois plus tôt seulement. Mais surtout, Jane était déjà malade lorsqu'elle a commencé la rédaction de ce livre et cela ne l'empêche pas de se moquer une fois encore de tout et notamment des personnages qui accordent un peu trop d'importance à leur santé et de placer son action à Sanditon, une station balnéaire où viennent se soigner les gens malades. Cela en dit long sur l'humour et la force de l'auteur non?

       Venons-en maintenant à l'autre dame. Le premier conseil que j'aimerais vous donner, est de ne pas regarder au préalable à quel moment se termine la partie de Jane Austen et commence l'autre parce qu'une fois que vous le savez, difficile de penser à autre chose.

       En ce qui me concerne, je suis véritablement bluffée par la suite du roman. Le ton, l'esprit, l'humour... Tout y est, même s'il manque peut-être un tout petit peu du mordant de Jane. J'ai du mal à vous expliquer ce qui fait mon admiration dans cette suite. On a envie d'être à Sanditon, d'être amie avec tous ces personnages et Sidney est l'un des mes héros austeniens préférés! On sent à quel point le travail de Marie Dobbs a été fait avec finesse et simplicité, à quel point elle a soigné chaque détail! La suite de l'intrigue n'est peut-être pas ce qu'avait prévu Jane Austen, mais cela correspond bien au reste de son oeuvre, avec un twist auquel on ne s'attendait pas, des personnages odieux dont le caractère est mis à jour et des happy end bien sûr!

      Évidemment, il y a des petits éléments par-ci, par-là qui nous font lever les sourcils de temps et temps et une scène particulièrement improbable à la fin. Avec le temps, je trouve plus de justifications pour ce passage qu'à ma première lecture, dans les propos même de Jane Austen dans les premiers chapitres d'ailleurs, mais malgré tout, c'est un épisode bien peu austenien qui choque généralement toutes les Janéites qui ont lu ce livre. Mais je n'en dis pas plus, je ne veux pas vous spoiler, et je conclurais simplement en disant que cela n'enlève rien au fait que pour moi ce livre est un véritable coup de coeur, que je range sans hésitation à côté de mes autres Jane Austen, et que je relirai très bientôt avec grand plaisir pour la cinq ou sixième fois!

     

       Deux petites choses à ajouter: tout d'abord, pour celles qui voudraient se lancer dans la lecture d'autres fins de Sanditon, en anglais, sachez que 'Another Lady', 'Mary Dobbs' et 'Anne Telscombe' ne sont qu'une seule et même personne, mieux vaut le savoir.
       Enfin, je trouve quand même un peu dommage que dans cette nouvelle édition, il ne soit pas mentionnée dès la première couverture, qui à part ça est fort jolie, que le livre a été achevé par un autre auteur.

     

    Et si vous voulez ajouter "Sanditon" à votre PAL, c'est par ici.

  • Sanditon: les Lectures de Charlotte

    Pin it!

       Voici les quelques références évoquées dans Sanditon:

    • William Cowper, p. 13camilla.jpg
    • Camilla de Fanny Burney, p. 40

       Puis une énumération de poètes p. 47 et 48:

    • Scott
    • Burns
    • Montgomery
    • Wordsworth
    • Campbell

       Les pages correspondent à l'édition JC Latès, Sanditon, un roman de Jane Austen achevé par une autre dame. Je n'ai, évidemment, relevé que les citations de JA.