Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jane austen is my wonderland

  • Austen Wentworth de Brigid Coady

    Pin it!

    Jane Austen, Jane Austen france, Jane Austen is my wonderland, persuasion, austenerie, réécriture moderne, Austen Wentworth, Brigid CoadyTitre : Austen Wentworth

    Auteur : Brigid Coady

    Langue : Français

    Roman : Persuasion

    Genre : Réécriture Moderne

    Note : 3,5/5

     

       Austen Wentworth, c'est le nom de ce bel acteur en vogue, dont toutes les filles rêvent mais qu'Annie essaie d'éviter à tout prix depuis qu'ils se sont mutuellement brisés le coeur huit ans auparavant. Mais alors qu'elle accepte enfin le job de ses rêves en devenant productrice sur une nouvelle adaptation d'Orgueil et Préjugés, elle apprend également que l'acteur qui a été choisi pour jouer Darcy n'est nul autre que son ancien fiancé.

       J'ai trouvé la transposition dans le milieu du cinéma très pertinente. Ça fonctionne parfaitement, autant avec l'orgueil et le snobisme du père qui est ici acteur de théâtre, qu'avec le nouveau statut très convoité de Frederick/Austen. En revanche, que tout l'entourage d'Anne se retrouve subitement engagé dans la même mini-série, c'est un peu plus difficile à avaler mais on fait avec.

      Le caractère d'Anne et son évolution sont également bien traités, avec ce nouveau poste de productrice qui lui donne de l'assurance en même temps que de l'épaisseur au personnage. Cela permet en effet de découvrir ses différentes facettes car si elle cède toujours tout à sa famille tyrannique, elle n'en est pas moins une femme intelligente et compétente et je suis ravie que l'auteur n'en est pas fait une énième cruche.

       Pour le reste, sa famille est aussi révoltante que dans mon souvenir et en même temps leur côté pathétique est parfaitement préservé. J'ai aimé aussi l'apport des nouveaux personnages et la relation entre les amis d'Austen et Annie, pleine de tendresse et de soutien. 

       Mais, parce qu'il faut bien qu'il y en ait un puisque je n'ai pas mis la note maximum à ce roman, il y a d'autres petites choses qui m'ont gênées, à commencer par sa relation avec son cousin. Un numéro de séduction s'établit entre eux et il faudra attendre quasiment la fin du livre pour qu'il soit précisé que leur lien de parenté n'est que très éloigné. Beurk. Il y a également de nombreuses petites invraisemblances ou des faits qui nous sont présentés comme tels sans explication, donnant l'impression que l'auteur n'avait pas forcément envie de se creuser la tête pour trouver comment adapter tel ou tel aspect de l'oeuvre originale. Enfin, et c'est bien sûr le plus décevant, la relation entre Annie et Austen n'a pas vraiment fait battre mon coeur. Ça manque de finesse, de profondeur et d'une petite touche de magie il me semble...

       Si vous lisez en anglais, je vous conseille Persuading Annie et Persuade Me qui sont également des adaptations modernes de Persuasion et qui, pour moi, reste un cran au-dessus.

     

    Et si vous voulez ajouter "Austen Wentworth" à votre PAL, c'est par ici.

  • L'Âge de Raison d'Helen Fielding

    Pin it!

    l'âge de raison, Bridget Jones, Helen fielding, austenerie, Jane Austen France, Jane Austen is my wonderland, persuasion, orgueil et préjugés, mark DarcyTitre : L'Âge de Raison

    Auteur : Helen Fielding

    Langue : Français ou Anglais

    Roman : PersuasionOrgueil et Préjugés

    Genre : Inspiration Libre

    Note : 2/5

     

       Dans ce deuxième tome des aventures de la maintenant célèbre Bridget Jones, nous la retrouvons dans sa toute nouvelle relation avec Marc Darcy. La jeune femme est toujours aussi maladroite et se pose toujours autant de questions sur son avenir personnel et professionnel et tente de s'adapter à son nouveau statut de femme en couple...

       J'ai déjà lu ce roman et je n'en gardais pas un bon souvenir. Pourquoi le relire alors me direz-vous ? Tout d'abord, parce que je voulais vous en faire la chronique (oui, je sais, mon sens du sacrifice est étonnant !) et ensuite parce que je souhaitais réétudier sa ressemblance avec Persuasion, minime au final. Il s'agit en fait de quelques scènes pompées quasi à l'identique et toutes balancées au même endroit au milieu du roman, comme si l'auteur avait manqué d'inspiration et s'était soudain rappelée que se servir dans les romans de Jane Austen avait plutôt bien fonctionné la première fois. Vous me trouvez injuste ? Je l'ai déjà dit dans ma chronique du premier opus mais le fait que Jane Austen ne soit pas citée une seule fois sur la couverture, la dédicace ou les remerciements (pas même dans les sources d'inspiration), ni de ce roman-ci, ni même du précédent, m'agace prodigieusement, je l'avoue. Dans d'autres circonstances, on aurait appelé cela du plagiat mais passons...

       La question est, me suis-je plus amusée cette fois-ci que lors de ma première lecture ? Et malheureusement, la réponse est "pas du tout". J'ai retrouvé les mêmes travers dont je me rappelais : un Darcy à côté de la plaque, une relation qui ne fait pas rêver et toutes la magie d'Orgueil et Préjugés foulée aux pieds. Une Bridget qui n'évolue pas, de plus en plus agaçante, qui n'est plus juste maladroite mais complètement stupide et des amis envahissants. Et si j'avais beaucoup ri lors du premier tome, je découvre ici un humour plus que douteux qui, je pense, ne passerait plus du tout aujourd'hui, avec des répliques racistes et sexistes.

       Bref, il y a certes quelques petites choses à sauver par-ci, par-là mais je dois dire que face aux points négatifs, elles ne font pas du tout le poids ! Ce livre est plus qu'une déception pour moi, il est tout simplement mauvais. 

     

    Et si vous voulez ajouter "l'Âge de Raison" à votre PAL, c'est par ici.

  • Chroniques de Pemberley de Marie-Laure Sébire

    Pin it!

    marie-laure sébire,chroniques de pemberley,chiado éditeur,jane austen,jane austen france,jane austen is my wonderland,austenerie,orgueil et préjugés,darcyTitre: Chroniques de Pemberley

    Auteur: Marie-Laure Sébire

    Langue: Français

    Roman: Orgueil et Préjugés

    Genre: Sequel/Suite

    Note: 3,5/5

     

       Chroniques de Pemberley est une suite d'Orgueil et Préjugés qui se déroule sur trente ans après le mariage d'Elizabeth et de Darcy.

       J'ai été chagriné dès le début de ma lecture par les nombreux problèmes de coquilles, de ponctuations, voire carrément de grammaire. Je regrette de ne pas en avoir relevés quelques-uns parce que je me rends bien compte qu'accuser sans preuve, ce n'est pas très sympa, mais déjà qu'il a fallu que je m'accroche alors si en plus j'avais dû prendre un papier et un crayon, j'aurais sûrement abandonné ma lecture. Je sais que beaucoup ont aimé ce roman et n'ont pas été gênés outre mesure, moi j'ai trouvé cela insupportable mais vous savez que je suis tatillonne.

       Qu'en est-il de l'histoire me direz-vous... De ce côté-là, il y a des hauts et des bas, des passages très intéressants et qui raviront les fans de Lizzy et Darcy, mais aussi des longueurs sans grand intérêt, surtout vers le milieu du roman, et des personnages plus qu'écorchés. J'ai aimé le choix de nous faire suivre les Darcy sur plusieurs générations, d'assister au temps qui s'écoule, aux enfants qui grandissent et qui partent, à la maison qui se remplit, puis qui se vide pour mieux se remplir de nouveau quelques années plus tard. Certains passages sont très poignants et la peinture du couple est très réaliste même si les mon/ma chéri(e) à tout bout de champ m'ont vite agacée. Et dans l'insistance de nous montrer la cruauté de la vie sans user d'une pointe d'humour ou d'ironie, on a du mal à retrouver le style austenien. De même pour les voyages en Ecosse ou aux Etats-Unis qui sont bien dépeints mais qui nous éloignent encore un peu du petit monde de Jane Austen.

       Quant à la véritable héroïne de ce livre, ne vous y trompez pas, il s'agit de la maison, de Pemberley dans toute sa splendeur et ses traditions et il y a de la poésie dans l'attachement des Darcy, et de leur descendance, pour leur domaine. C'est d'autant plus dommage de commencer et terminer le livre à notre époque, en nous informant que seuls les touristes s'intéressent encore à elle et que l'actuelle Mrs Darcy n'aime pas la campagne

       Est-ce que pour autant cela veut dire que je n'ai pas aimé ou que je ne vous conseille pas ce livre? Pas du tout! C'est une austenerie honnête et sympathique parmi d'autres, et plutôt dans le haut du panier en ce qui concerne les austeneries en français, et il suffit de voir les nombreuses chroniques positives déjà publiées pour savoir que nombre d'entre vous apprécieront encore cette lecture.

     

    Et si vous voulez ajouter "Chroniques de Pemberley" à votre PAL, c'est par ici.

  • Les Voyages de Jane Austen

    Pin it!

    jane austen,les voyages de jane austen,jane austen is my wonderland,chaîne jane austen,lecture commune jane austen   Pour ceux et celles qui commencent un peu à me connaître, vous savez qu'avec la création de ce blog, deux choses m'importaient: le partage et permettre au plus grand nombre de découvrir Jane Austen. Je n'ai jamais cessé d'oeuvrer dans ce sens et aujourd'hui, j'ai une nouvelle idée à vous proposer: une "chaîne" Jane Austen.

       Attention, soyez attentifs:

    - Etape n°1: Je vais relire Persuasion, en V.O. et je vais noter des petits commentaires sur le livre. Je vais également prendre mon livre en photo devant un monument emblématique de ma ville et glisser la photo dans le livre. Je vais choisir 4 personnes qui ont envie de lire ou relire Persuasion en anglais (idéalement, se serait bien qu'il y ait au moins une personne qui ne l'ait jamais lu). Je vais envoyer mon exemplaire à la première lectrice qui elle-même le dévorera, c'est évident et l'annotera (de remarques hautement intelligentes ou complètement stupides, c'est aussi bien), pour ensuite l'envoyer à la lectrice suivante, sans avoir omis de joindre une photo du livre prise jane austen,les voyages de jane austen,jane austen is my wonderland,chaîne jane austen,lecture commune jane austendevant un monument de sa ville.  La dernière me renverra le livre.

    - Etape n°2Les quatre lectrices qui auront partagé cette lecture avec moi devront à leur tour faire découvrir un livre de Jane Austen, celui de leur choix, à quatre lectrices. Elles le liront, l'annoteront, le photographiront et l'enverront. Et ainsi de suite.

     

       Voilà pour l'idée de base. Le but est de commencer une chaîne et de la faire vivre aussi longtemps que possible.

       Concrètement, l'organisation va se faire désormais via le groupe Facebook du projet pour faciliter le dialogue.

       Un dernier détail. Je sais que certains jane austen,les voyages de jane austen,jane austen is my wonderland,chaîne jane austen,lecture commune jane austend'entre vous n'aimeront pas écrire sur un livre. Rien ne vous empêche de coller des post-its ou d'insérer des petits papiers ou toute chose utile. A vous de voir. Et pour ceux qui ont peur d'abîmer leur exemplaire (ou qui sont comme moi carrément maniaques!), vous pouvez acheter un exemplaire tout exprès. On en trouve facilement d'occasion ou à deux euros en anglais.

     

       Voilà, n'hésitez pas à me poser des questions si un point n'est pas clair. Avant de vous inscrire, j'aimerais vous demander de  réfléchir à l'implication demandée afin d'éviter autant que possible les désistements par la suite. Vous aurez deux livres à lire, à commenter , à photographier et à renvoyer. Si ça vous tente, à vous de jouer!