Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pride and prejudice

  • Les Cinq Filles de Mrs Bennet d'Aurore

    Pin it!

    orgueil et préjugés, Pride and préjudice, les cinq filles de mrs Bennet, bande-dessinée, Jane Austen, Jane Austen France, austenerie, aurore, soleil Titre : Les Cinq Filles de Mrs Bennet

    Auteur : Aurore

    Langue : Français

    Roman : Orgueil et Préjugés

    Genre : Bande-Dessinée

    Note : 3,5/5

     

       Quelle janéite ne serait pas heureuse d'une adaptation en bande-dessinée d'Orgueil et Préjugés ? Pas moi en tous cas. D'autant que j'ai déjà dans ma bibliothèque la série des Elinor Jones, illustrée par Aurore également, et dont je trouve les dessins sublimes. J'ai donc suivi la progression du projet avec attention et impatience et j'avais vraiment hâte de tenir cette petite merveille entre les mains.

       Ma première réaction fut donc la joie en recevant ce bel objet. J'avais un peu peur de trouver les couleurs fades mais finalement ces pastels se marient parfaitement aux soeurs Bennet et à l'ambiance du roman. J'aime beaucoup les dessins, et là je crois que c'est essentiellement une question de goût, mais j'ai aussi particulièrement apprécié que tous les personnages soient facilement identifiables. Moi qui vient de finir la saga Sailor Moon où j'étais toujours incapable de dire qui était qui, ici la lecture n'est pas parasitée par ce genre d'inconvénient. Les décors m'ont également plu, ainsi que les introductions fleuries, tout en délicatesse. Bref, visuellement c'est une réussite et si je devais vraiment critiquer quelque chose, ce serait les yeux bleus de Lizzy mais bon, je chipote.

       Pour ce qui est de l'adaptation, en revanche, je suis malheureusement moins convaincue. Je me rends compte que je suis certainement plus exigeante avec cet ouvrage écrit en français qu'avec tous ceux que j'ai lu en anglais, et je m'en excuse, mais j'ai grincé des dents à plusieurs reprises : des expressions un peu trop familières par-ci par-là, d'autres qui par le changement d'un ou deux mots ne retranscrivent plus l'esprit de l'original... Bref, l'essentiel est là, on comprend bien l'histoire, et c'est certainement un exercice très compliqué que de faire cette transposition en si peu de mots mais je n'ai pas été séduite par le texte et je ne peux donc pas dire le contraire. 

       Je reste sur un ressenti positif malgré ce bémol, c'est un bel objet-livre à avoir dans sa collection (même si j'aurais aimé que Soleil choisisse un format légèrement plus petit comme celui des Princesse Sara par exemple) et je lirai sans hésitation la suite. Et comme toujours quand je suis un peu mitigée sur certains aspects, j'aimerais beaucoup en débattre avec vous et connaître vos avis alors, vous l'avez lu ?

     

    Et si vous voulez ajouter "Les Cinq Filles de Mrs Bennet" à votre PAL, c'est par ici

  • Letters from Pemberley de Jane Dawkins

    Pin it!

    letters from pemberley, Jane Austen France, Jane Austen, austenerie, Jane Dawkins, orgueil et préjugés, pride and prejudice, sequelTitre : Letters from Pemberley

    Auteur : Jane Dawkins

    Langue : Anglais

    Roman : Orgueil et Préjugés

    Genre : Sequel (suite)

    Note : 4/5

     

       Letters from Pemberley est un roman épistolaire retraçant la première année de mariage de Lizzy et Darcy à travers les lettres que la jeune femme envoie à sa sœur Jane. On y suit ses premiers pas en tant que maîtresse de Pemberley, son bonheur, ses doutes aussi...

       J’ai vraiment passé un agréable moment avec cette lecture et pourtant, je vais vous révéler tout de suite ce qui pourrait être considéré comme son pire défaut, il ne s’y passe quasiment rien. Et je dirais même plus, le peu de rebondissements auxquels nous avons droit sont sans aucune surprise. 

       L’histoire n’est assurément pas le point fort de cette sequel donc et on pourrait trouver cela dommage. Il n’y a ni départ pour des pays exotiques, ni scènes de sexe, ni personnages célèbres qui font leur apparition mais nous voilà projetés à Pemberley, avec ses petits tracas du quotidien, auprès de personnages que nous adorons, le tout écrit dans un style agréable et dans le respect total de l’œuvre originale. C’est reposant en fait et rempli parfaitement son objectif principal : prolonger le plaisir de lecture d’Orgueil et Préjugés, nous baigner de nouveau dans son ambiance confortable, comme une madeleine de Proust en quelques sortes,  et pour cela, nul besoin d’y ajouter quoi que ce soit il me semble. 

     

    Et si vous voulez ajouter "Letters From Pemberley" à votre PAL, c'est par ici.

  • Me and Mr Darcy d'Alexandra Potter

    Pin it!

    orgueil et préjugés,pride and prejudice,jane austen,austenerie,me and mr darcy,alexandra potterTitre : Me and Mr Darcy

    Auteur : Alexandra Potter

    Langue : Anglais

    Roman : Orgueil et Préjugés

    Genre : Réécriture Moderne

    Note : 3,5/5

     

       À l'époque où les austeneries n'étaient pas encore monnaie courante, ce petit livre d'Alexandra Potter était plutôt réputé et cela faisait longtemps que je voulais le lire.    

       Emily, l'héroïne américaine, fatiguée de ses relations désastreuses avec la gent masculine, décide de participer à un voyage littéraire en Angleterre plutôt que de partir avec sa meilleure amie participer à des concours de t-shirt mouillés au Mexique.

       Je n'avais pas lu la quatrième de couverture parce que, parfois, j'aime bien me ménager un peu de suspense. Du coup, j'étais agréablement en train de me prendre au jeu de cette sympathique romance quand tout à coup, Darcy, en chair, en os et en costume, a surgi de nul part. Honnêtement, je n'ai pas du tout aimé cette partie de l'histoire et ce, pour plein de raisons différentes : elles tombent comme un cheveu sur la soupe, on ne sait pas si c'est magique, si elle rêve ou autre chose et c'est très agaçant, ce Darcy n'a pas grand chose à voir avec l'original et surtout, surtout, l'auteur essaie de nous convaincre qu'il n'est pas si idéal que ça et qu'Emily ferait mieux d'être réaliste et de s'intéresser au mec un peu bedonnant qui à priori ne lui plaisait pas vraiment. Euh, excusez-moi, est-ce qu'on lit Jane Austen parce qu'on a envie d'être réaliste ?

       Bref, il faut donc laisser cette partie-là totalement de côté pour apprécier cette lecture qui est par ailleurs pleine de bons ingrédients qui fonctionnent : une romance, un soupçon de Londres, une pincée de Jane Austen, des petits villages anglais et une librairie à New-York. Ajoutez à cela, malgré quelques clichés, des personnages secondaires très attachants et de l'humour et franchement ce n'était vraiment pas la peine d'en rajouter.

     

    Et si vous voulez ajouter "Me and Mr Darcy" à votre PAL, c'est par ici.

  • Pride and Prejudice and Zombies, le film

    Pin it!

    pride and prejudice,orgueil et préjugés,jane austen,zombie,orgueil et préjugés et zombies,pride and prejucide and zombies,sam riley,matt smith   Pour commencer, et même si j'ai détesté le livre, je faisais partie de ceux qui avaient de grands espoirs pour ce film et je continue à penser que l'idée était bonne et qu'il y avait quelque chose de génial à faire. Malheureusement, ça n'a pas été fait ici...

       Le problème principal de cette adaptation est que le mélange des genres n'est absolument pas équilibré et la sauce ne prend pas. Certaines scènes d'époque, de combat, de romantisme, dramatiques sont très bonnes mais le tout manque de cohérence. Malgré tout, le résultat aurait pu être sympa si le film n'était pas quasi totalement dénué d'humour. Au lieu d'exploiter le potentiel humoristique déjà bien présent dans l'oeuvre originale de Jane Austen, l'auteur de cette parodie, et le réalisateur à sa suite, se sont pride and prejudice,orgueil et préjugés,jane austen,zombie,orgueil et préjugés et zombies,pride and prejucide and zombies,sam riley,matt smithcontentés d'insérer quelques vannes idiotes d'humour de base à l'américaine. Non seulement ça ne m'a même pas fait sourire mais ça rend certains passages totalement ridicules. C'est d'autant plus décevant que, je le répète, tout le potentiel était là pour faire un film qui déchire mais il est évident que n'est pas Jane Austen qui veut. 

       Et le casting n'était pas le moindre des points forts de cette adaptation. Nous avons une brochette d'acteurs plus géniaux les uns que les autres et pourtant certains semblent perdus, d'autres sont totalement inexistants. Honnêtement, je ne le leur reproche pas et cela ne remet pas en cause leur talent mais on sent jusque dans leur jeu le manque de cohérence du film. pride and prejudice,orgueil et préjugés,jane austen,zombie,orgueil et préjugés et zombies,pride and prejucide and zombies,sam riley,matt smithBon, sûrement qu'un visionnage de plus suffirait à me faire tomber amoureuse de Sam Riley, mais dans le cas de Colin Firth, et même de MMF, il ne m'avait fallu, comme Lizzie, qu'un regard... Le seul qui tire véritablement son épingle du jeu est Matt Smith, extraordinaire et très largement au-dessus de la mêlée. Il est tout ce que le film aurait dû être.

       Le format film est comme toujours peu adapté à la richesse de l'oeuvre et des scènes m'ont cruellement manquée comme la visite de Pemberley ou la danse d'Elizabeth et Darcy mais j'ai quand même aimé certaines idées, notamment celles qui tournent autour de Wickham. La fin m'a également bien plue et je pense que finalement tout le film aurait gagné à abandonner le pastiche et à basculer franchement du côté réellement horrifique de l'histoire.

     

       Le film sort aujourd'hui en DVD en France avec un sous-titrage en français (sur le doublage, j'ai un doute, à vérifier directement au visionnage) et je pense malgré tout qu'il reste incontournable dans une DVDthèque austenienne.

    pride and prejudice,orgueil et préjugés,jane austen,zombie,orgueil et préjugés et zombies,pride and prejucide and zombies,sam riley,matt smith

    Si vous voulez l'ajouter d'urgence à votre DVDthèque, c'est par ici