Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sequel

  • Letters from Pemberley de Jane Dawkins

    Pin it!

    letters from pemberley, Jane Austen France, Jane Austen, austenerie, Jane Dawkins, orgueil et préjugés, pride and prejudice, sequelTitre : Letters from Pemberley

    Auteur : Jane Dawkins

    Langue : Anglais

    Roman : Orgueil et Préjugés

    Genre : Sequel (suite)

    Note : 4/5

     

       Letters from Pemberley est un roman épistolaire retraçant la première année de mariage de Lizzy et Darcy à travers les lettres que la jeune femme envoie à sa sœur Jane. On y suit ses premiers pas en tant que maîtresse de Pemberley, son bonheur, ses doutes aussi...

       J’ai vraiment passé un agréable moment avec cette lecture et pourtant, je vais vous révéler tout de suite ce qui pourrait être considéré comme son pire défaut, il ne s’y passe quasiment rien. Et je dirais même plus, le peu de rebondissements auxquels nous avons droit sont sans aucune surprise. 

       L’histoire n’est assurément pas le point fort de cette sequel donc et on pourrait trouver cela dommage. Il n’y a ni départ pour des pays exotiques, ni scènes de sexe, ni personnages célèbres qui font leur apparition mais nous voilà projetés à Pemberley, avec ses petits tracas du quotidien, auprès de personnages que nous adorons, le tout écrit dans un style agréable et dans le respect total de l’œuvre originale. C’est reposant en fait et rempli parfaitement son objectif principal : prolonger le plaisir de lecture d’Orgueil et Préjugés, nous baigner de nouveau dans son ambiance confortable, comme une madeleine de Proust en quelques sortes,  et pour cela, nul besoin d’y ajouter quoi que ce soit il me semble. 

     

    Et si vous voulez ajouter "Letters From Pemberley" à votre PAL, c'est par ici.

  • Suspense and Sensibility de Carrie Bebris

    Pin it!

    suspense and sensibility,carrie bebris,orgueil et préjugés,raison et sentiments,fantastique,sequel,austenerie
    Titre :
     Suspense and Sensibility

    Auteur : Carrie Bebris

    Langue : Anglais (Niveau Moyen)

    Roman : Orgueil et Préjugés & Raison et Sentiments

    Genre : Sequel

    Note : 3,5/5

     

       Ceci est le deuxième opus d'une série nous emmenant sur les traces d'Elisabeth et Darcy après leur mariage et dans celui-ci, vous l'aurez compris, ils auront l'occasion de croiser différents personnages issus de Raison et Sentiments dans leur quête pour marier Kitty convenablement. Mais attention, s'il s'agit bien d'un cross-over, genre que j'affectionne particulièrement, il s'agit surtout ici d'une suite mêlant Jane Austen et fantastique. Ça peut surprendre, je vous l'accorde, et c'est d'ailleurs la raison principale pour laquelle j'avais détesté le premier tome, mais une fois qu'on est averti que les objets peuvent avoir des pouvoirs magiques, je vous assure que ça se passe mieux.

       D'une manière générale, j'ai donc bien aimé ma lecture. L'univers de Jane Austen est bien retranscris (comprendre que vous ne trouverez pas une fille Darcy en train de coucher avec le premier venu derrière la salle de bal) et nous avons plaisir à retrouver les personnages, même si j'ai mis quelques temps à resituer ceux de Raison et Sentiments puisque nous retrouvons en fait Harry Dashwood, le neveu de Marianne et Elinor, devenu adulte. Il y a parfois quelques petits manques de cohérences dans le comportement de Kitty par exemple, ou dans le profil du jeune homme qu'elle séduit, mais je peux comprendre que cela sert l'histoire et je le pardonne bien volontiers à l'auteur.

       D'ailleurs, on se prend réellement d'affection pour le jeune héros qui va subir bien des revers et on s'inquiète rapidement de son destin. On tourne donc facilement et rapidement les pages, incapable de l'abandonner à son sort. Et finalement, ce qui m'a peut-être le plus déçu, c'est justement la fin. Sans vous en dire trop, même si la vérité est rétablie et que, comme dans Raison et Sentiments, le héros qui a été spolié se satisfait de ce qu'il a, je trouve vraiment la punition bien trop sévère et parfaitement injuste. D'ailleurs, c'est déjà ce que je pense pour Edward dans R&S et je suis consciente que l'auteur a voulu faire écho à cette situation, mais là c'est encore pire ! C'est dommage parce que je finis ma lecture frustrée et mitigée.

     

       Vous pouvez tout à fait lire ce volume sans avoir lu le précédent mais si vous voulez en savoir plus sur ce dernier, n'hésitez pas à aller jeter un oeil à ma chronique de Pride and Prescience.

     

    Et si vous voulez ajouter "Suspense and Sensibility" à votre PAL, c'est par ici.

  • Les Filles de Mr Darcy

    Pin it!

    jane austen,les filles de mr darcy,elizabeth aston,milady pemberley,milady,pemberley,pride and prejudice,darcy,sequel,les aventures de miss alethea darcyTitre: Les Filles de Mr Darcy

    Auteur: Elizabeth Aston

    Langue: Anglais ou Français

    Roman: Pride and Prejudice

    Genre: Sequel/Suite

    Note: 2/5

     

       Ce livre a déclenché une belle vague de billets austeniens sur la blogosphère et chez moi, une vague de sentiments très différents que je vais essayer de vous décrire.

       Voilà ce qu'il s'est passé:

       Ma première réaction fut une vive joie d'apprendre qu'une nouvelle austenerie serait éditée en français, évènement assez rare pour être salué avec reconnaissance, suivi immédiatement d'une petite déception à la lecture des commentaires américains sur le dit livre. Je me pose toujours la question de savoir comment les éditeurs choisissent ce qu'ils vont traduire parce que je leur ferais volontiers quelques suggestions!

       Ensuite, j'ai eu la joie d'apprendre que Milady m'offrait non seulement un exemplaire à lire mais également la chance de vous faire gagner ce livre, et je ne peux que les remercier grandement pour cela! Puis vint enfin le temps de se plonger dans le roman et de découvrir l'histoire des cinq filles Darcy découvrant la ville et la vie, et là encore on peut dire que différents sentiments se sont succédés au cours dejane austen,les filles de mr darcy,elizabeth aston,milady pemberley,milady,pemberley,pride and prejudice,darcy,sequel,les aventures de miss alethea darcy,the pride and prejudice challenge trois phases distinctes:

       Tout d'abord, il m'a fallut un temps d'adaption. J'étais prévenue que ce n'était pas l'histoire du siècle et je me raisonnais afin de garder l'esprit ouvert! J'ai finalement trouvé assez intelligent d'écarter les personnages principaux de l'histoire pour se concentrer sur de nouveaux personnages dont le destin nous tient tout de même à coeur. Cela évite une partie de la comparaison et finalement, le massacre de Lizzy et Darcy! Le colonel Fitzwilliam, lui, en prendra pour son grade cela dit! On trouve également quelques incohérences sur lesquelles je ne reviendrai pas, puisqu'on les trouve détaillées dans à peu près tous les billets sur le livre et le niveau n'est pas des plus soutenus mais à ce moment-là, je suis encore prête à l'indulgence!

       La deuxième phase débute lorsque j'arrive plus ou moins à faire abstraction du fait qu'il s'agit-là des filles Darcy. Ce n'est pas si difficile car, à part les noms qui reviennent régulièrement, rien ici dans les personnages, les charactères, les descriptions ou la plume ne pourrait me faire penser de près ou de loin à Jane Austen! Et contre tout attente, à partir de là, je passe un agréable moment! J'aime les histoires frivoles, les filles un peu sottes, l'époque, les bals et Londres. J'aime également les lectures faciles, l'été, au bord de la piscine et si ce n'était la présence des jumelles qui elles, sont carrément détestables, je pourrais dire que ça fonctionne plutôt gentiment!

       Et puis tout à coup, patatra, tout s'effondre! Une fille s'enfuit avec son prétendant, sa soeur ne comprend pas ce qu'elle a fait de mal, Mr Gardiner se voit obligé de partir à sa recherche avec l'aide d'un jeune homme amoureux de l'une de ses soeurs! Tiens, tiens, tiens... Cela me jane austen,les filles de mr darcy,elizabeth aston,milady pemberley,milady,pemberley,pride and prejudice,darcy,sequel,les aventures de miss alethea darcy, the pride and prejudice challengerappelle quelque chose! Alors non seulement on est dans la copie pure et simple du chef d'oeuvre austenien, ce qui comparativement dessert grandement la bluette de Mrs. Aston, mais en plus à partir de cet instant fatidique, les situations stupides vont s'enchaîner les unes après les autres et les "mauvaises" filles seront plus récompensées que punies! Bref, on nage dans le grand n'importe quoi! Et la, c'est la colère qui l'emporte devant tant de bêtise!

       C'est sur ce dernier sentiment que je referme ce livre et cela se resent dans la note! Je répète donc qu'il n'y a pas que du négatif dans ce livre mais je le conseille principalement à celles qui ne seraient pas fan de l'original et qui trouveraient les classiques un peu trop guidées! Elles auront là de quoi se mettre sous la dent: homosexualité, jeunes filles innocentes couchant avec leur prétendant pendant les bals, grossesses avant le mariage et j'en passe!

       Je lirai malgré tout la suite, les Aventures de Miss Alethea Darcy, d'abord parce que je suis une éternelle optismiste et que je me dis que maintenant que les jumelles sont écartées peut-être l'histoire s'améliorera-t-elle et ensuite parce que je suis prête à tous les sacrifices pour Jane et mes petites Janéites bien sûr!

     

    Et si vous voulez ajouter "Les Filles de Mr Darcy" à votre PAL, c'est par ici.

  • La Mort s'Invite à Pemberley

    Pin it!

    p.d. james,la mort s'invite à pemberley,death comes to pemberley,jane austen,pride and prejudice,sequel,orgueil et préjugés,suiteTitre: La Mort s'Invite à Pemberley

    Auteur: P.D. James

    Langue: Français ou Anglais

    Roman: Orgueil et Préjugés

    Genre: Sequel/Enquête

    Note: 4/5

     

       Vous ne pouvez pas être passés à côté de cet évènement qu'est la sortie d'une sequel d'Orgueil et Préjugés, non seulement écrite par P.D. James mais également traduite en français! De quoi secouer le monde des Janéites!

       L'histoire prend place quelques années après le mariage d'Elizabeth et Darcy, dans leur domaine de Pemberley où ils vivent paisiblement auprès de leurs deux enfants. Mais la veille du bal de Lady Anne, Lydia se présente chez eux au milieu de la nuit, dans un état d'hystérie total et clamant que son mari vient d'être assassiné dans les bois...

       J'ai eu la chance de découvrir ce livre, quelques temps avant sa sortie, grâce aux Editions Fayard. Je n'ai jamais lu de P.D. James auparavant, je ne pourrais donc  pas comparer avec ses autres livres, mais il est assez évident que côté écriture, la grande dame n'a plus grand chose à prouver. Nous ne trouvons pas ici toutes les incohérences et maladresses que l'on trouve régulièrement dans la littérature para-austenienne, et rien que ça, c'est reposant!

       Pour ce qui est de l'histoire, P.D. James commence très fort avec un prologue tout en sarcasme qui tend à montrer qu'elle n'a pas grand chose à envier, en ce qui concerne l'humour, à notre chère Jane Austen. Les personnages là encore sont respéctés. On n'assiste ni à des changements radicaux de caractère, ni à des répétitions des comportements observés dans l'oeuvre de Jane Austen. Pour une fois, il nous semble être en présence des mêmes protagonistes, tout en constatant une évolution dûe à leur âge et leurs expériences passées. Quoi de plus normal pensez-vous? C'est pourtant une combinaison que j'ai rarement rencontré jusqu'à présent.

       Les défauts maintenant, parce qu'il en faut bien un peu. Quand je vous parle des personnages, j'émettrais quand même une réserve en ce qui concerne le Colonel Fitzwilliam, que j'ai trouvé bien malmené, pauvre homme. Où est donc passé le jeune homme sympathique et enjoué que nous avions rencontré? Certes, P.D. James justifie parfaitement ce changement, mais j'ai malgré tout eu beaucoup de peine pour ce personnage que j'aime beaucoup. J'ai également été un peu déçu de ne pas suivre d'enquête à proprement parlé. En fait, l'auteur nous décrit admirablement le système juridique de l'époque et puisque quelqu'un est soupçonné et arrêté dès les premières pages, on va se contenter de suivre le déroulement des procédures jusqu'à la révélation finale. C'est un peu frustrant.

       Pas un coup de coeur donc, mais un très bon livre malgré tout qui, je l'espère, donnera envie à d'autres grands auteurs de faire de même et aux maison d'édition de traduire plus d'oeuvres de ce genre.

     

    Et si vous voulez ajouter "La Mort s'Invite à Pemberley" à votre PAL, c'est par ici.