Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Northanger Abbey - Page 2

  • J.J. Feild

    Pin it!

    jj feild,austenland,neve campbell,northanger abbey,mort sur le nil,jane austen   John Joseph Feild est un acteur américano-britannique. Il est né en 1979 à Boulder, dans le Colorado et a déménagé bébé à Londres. A 17 ans, il entre à la "Webber Douglas Academy of Dramatic Art".

       Bien sûr, c'est en tant qu'Henry Tilney dans "Northanger Abbey" que nous le connaissons plus particulièrement. Et personnellement, je l'apprécis grandement dans ce rôle auquel son air mutin correspond parfaitement!

       Il incarne également un autre rôle emblématique britannique, celui de Simon Doyle dans "Mort sur le Nil" au côté d'Emily Blunt puis jj feild,austenland,neve campbell,northanger abbey,mort sur le nil,jane austenon le verra par la suite aussi bien à la télévision qu'au théâtre ainsi qu'au cinéma. Il était d'ailleurs l'un des compagnons de "Captain America" dans le film du même nom.

       Mais alors que nous l'avions déjà accueilli avec joie dans le clan très envié des acteurs austeniens, voilà qu'il double sa performance puisqu'il sera Henrry Nobley/Darcy dans le très attendu "Austenland".

       Et côté vie privée, J.J. devrait devenir papa cet automne et la maman n'est autre que Neve Campbell. Tous nos voeux de bonheur aux futurs parents!

    jj feild,austenland,neve campbell,northanger abbey,mort sur le nil,jane austen

  • Northanger Abbey (Place)

    Pin it!

       Northanger Abbey, en plus d'être le titre du livre et oserai-je dire, l'un de ses personnages principaux, est également la demeure familiale des Tilney, dans laquelle Catherine va se voir invitée. Mais alors que son esprit romanesque imagine la demeure gothique et qu'Henry Tilney lui prévoit bien des frissons, Catherine va être plutôt déçue de ce qu'elle va découvrir:

       "Le mobilier avait la profusion et l'élégance du goût moderne. La cheminée, qu'elle s'était attendue à trouver d'une grande ampleur et chargée de lourdes sculptures des temps anciens, était réduite à la taille d'une Rumford dont les plaques de marbre étaient simple quoique fort belles et surmontées d'une décoration en très belle porcelaine anglaise. Quant aux fenêtres, qu'elle regarda avec une confiance particulière à force d'entendre le général dire qu'il avait eu la déférence d'en conserver le style gothique, elles correspondaient encore moins à ce qu'elle avait imaginé. Certes, leur ogive avait été conservée, elles étaient de style gothique, c'étaient peut-être même de véritables croisées, mais toutes les vitres en étaient si grandes, si claires, si lumineuses! Pour une imagination comme celle de Catherine, qui s'était plu à espérer les croisillons de châssis les plus petits possibles, la maçonnerie la plus lourde, les vitraux recouverts de saleté et de toiles d'araignées, la différence &tait particulièrement affligeante."

     

    Northanger Abbey dans les Adaptations:

       Northanger Abbey, dans l'adaptation de 1986, est représentée par Bodiam Castle dans l'East Sussex. Ce château, construit en 1385 et bel exemple de l'architecture médiévale, frappe sans aucun doute l'imagination, même s'il ne ressemble pas vraiment à la description de Jane Austen.

    northanger abbey,jane austen,lismore castle,bodiam castle

    Photo: Antony McCallum

     

       Dans l'adaptation de 2007, c'est Lismore Castle dans le comté de Waterford en Irlande, qui aura cette fois l'honneur de camper la célèbre abbaye.

    northanger abbey,jane austen,lismore castle,bodiam castle

  • There Must Be Murder

    Pin it!

    there must be murder, jane austen, margaret c sullivan, northanger abbey, austenblogTitre: There Must Be Murder

    Auteur: Margaret C. Sullivan

    Langue: Anglais (Niveau Moyen)

    Roman: Northanger Abbey

    Genre: Sequel

    Note: 3/5

     

       La littérature para-austenienne autour de Northanger Abbey est assez rare pour être signalé haut et fort, d'autant plus lorsqu'elle est écrite par l'auteur de l'excellent Austenblog!! Ceci est d'ailleurs sont deuxième livre après le très sympathique petit Jane Austen Handbook.

       On y retrouve donc sa plume agréable et son humour fin, en même temps que nos adorés Catherine et Henry Tilney tout à leur bonheur conjugal. Pour fêter leur un an de rencontre, ils décident de se rendre de nouveau à Bath, où ils croiseront certaines de leurs connaissances!

       Même si j'ai beaucoup aimé cette petite histoire qui se lit rapidemment, trop peut-être d'ailleurs, j'ai moins apprécié les différents dénouement et l'intrigue qui tombe un peu à plat selon moi. Le tout manque indéniablement de substance et d'un peu d'approfondissement mais le plaisir de retrouver ces personnages que l'on aime ainsi que le petit plus apporté au personnage du Captain Tilney permettent malgré tout de compenser un peu ces petits défauts.

  • The Heir to Longbourn

    Pin it!

    the heir to longbourn,laurence fleming,jane austen,pride and prejudice,mansfield park,persuasion,northanger abbey,orgeuil et préjugés,darcy,lizzy bennetTitre: The Heir to Longbourn

    Auteur: Laurence Fleming

    Langue: Anglais (Niveau Moyen)

    Roman: Orgueil et Préjugés

    Genre: Sequel et Crossover

    Note: 3/5

     

       Voilà encore une sequel qui me laisse avec un avis mitigé! Pourquoi certains auteurs qui ont d'excellentes idées veulent toujours en faire trop! Quel dommage!

       Si je garde l'idée générale, je pourrais dire que j'ai adoré ce roman. Nous suivons donc Lizzy, qui vient d'accoucher et, qui se rend dans une station balnéaire pour se reposer. Georgiana est du voyage et là-bas elles font la rencontre d'un certain Tom Bertram. Et cela ne sera pas la seule rencontre intéressante du roman: le colonel Tilney, Miss Crawford ou encore William Price entre autres croiseront la route de Lizzy. Je suis une grande fan du crossover entre les romans de Jane Austen et je suis souvent surprise qu'il n'en existe pas plus. Celui-ci est très bien fait, avec un choix de personnages intéressants et forcément de nouveaux couples qui se forment pour notre plus grand plaisir.

       Malheureusement, il y a aussi de nombreux éléments qui sont revenus perturber mon plaisir tout au long de ce roman. Toutes les histoires de couples sont réglées en moins de cinq pages! Lorsque Georgiana rencontre son prétendant, son frère Darcy l'encourage à le revoir sans rien savoir de cet homme et taquine sa soeur sur le fait qu'elle devrait l'épouser. On hallucine là non?? Mais où est passé le grand frère protecteur? Quant à Kitty, l'auteur ne l'appelle que Catherine, ce qui est très perturbant. Pourquoi supprimer son surnom alors que nous ne la connaissons que sont cette appellation? Et je ne vous parle même pas du traitement reservé à Mrs Bennet, la pauvre! Elle paie bien cher ses excentricités cette pauvre femme! J'ai même été ébahie de la façon dont ses filles parlent d'elle. Il semblerait finalement que la douce et naïve Jane cachait bien son jeu...

       En bref, l'histoire reste assez captivante. Le roman aurait pu être génial et entrer dans mon top 5 si l'auteur n'essayait pas d'en faire trop, et contrairement à d'autres, ce ne sont pas là de petites erreurs qui m'ont dérangées mais bien des abbérations qui m'ont choquées! Quel gâchis!