Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jane Austen - Page 2

  • Un Portrait de Jane Austen de David Cecil

    Pin it!

    un portrait de jane austen,david cecil,jane austen,biographieTitre: Un Portrait de Jane Austen

    Auteur: David Cecil

    Langue: Français ou Anglais

    Genre: Biographie

    Note: 4/5

     

       Il existe peu de biographies de Jane Austen en français, c'est donc une lecture qui se savoure. J'ai mis un peu de temps à rentrer dans l'histoire, pour deux raisons. Tout d'abord, ce genre d'ouvrage débute toujours par de nombreux noms, dates, lieux et détails dans lesquels il faut se repérer. De plus, David Cecil prend le temps ici de remettre en perspective les moeurs de l'époque. Cela permet une bien meilleure compréhension du fonctionnement de la famille Austen dans ce qu'elle a de normal mais aussi dans ce qu'elle a d'exceptionnel. C'est dense, mais passionnant. D'un autre côté, cela peu paraître un peu ennuyeux quand on connait déjà bien le contexte.

       Cette analyse de l'auteur apporte une dimension supplémentaire et nous fait découvrir la famille Austen sous un nouvel angle. A certains moments, j'ai même trouvé qu'il les encensait même un peu trop, et pourtant dieu sait si je les aime moi-même, mais peut-on vraiment lui reprocher de les idolâtrer?

       Une fois que vous êtes plongé dans l'histoire, il est assez facile d'oublier que ce n'est pas un roman. On lui a souvent reproché son côté universitaire mais je n'ai pas eu de mal pour ma part à me projeter aux côtés de Jane Austen. Il est certain que l'on est moins dans l'émotif qu'avec Claire Tomalin, plus dans le rendu des faits. On a d'ailleurs l'impression que c'est un peu plus complet, un peu plus minutieux, avec un gros travail de recherche derrière. Ça la rend peut-être un peu moins accessible mais honnêtement, quand on aime autant Jane Austen que moi, je pense qu'il est difficile de ne pas apprécier. Si je devais vraiment choisir, et bien que je leur ai donné la même note, je garde une légère préférence pour Jane Austen, Passions Discrètes. Mais pourquoi choisir? Je pense qu'on peut aisément lire et apprécier les deux.

       Vous l'avez compris, j'ai donc beaucoup aimé et même si cette édition date un peu, on la trouve toujours chez Payot en format de poche et je vous la conseille vivement.

  • Des livres et beaucoup de Jane Austen

    Pin it!

       Voilà différents petits livres dont j'avais envie de vous parler sans pour autant accorder un billet à jane austen's england, john curtis, bath, cartechacun. Si vous cherchez un cadeau à faire à une janéite, vous devriez trouver votre bonheur parmi cette sélection.

        Jane Austen's England, de John Curtis

    C'est un petit livre très court, de 32 pages, qui nous décrit les principaux lieux de vie et de visite de l'auteur. Les courts textes sont très faciles à comprendre et d'un anglais accessible et le tout est joliment illustré. Petit bonus: l'auteur nous indique régulièrement si les monuments et les maisons évoquées existent toujours. Rien de tel pour commencer à planifier votre Jane Austen Tour!!

       A Map of Bath, in the time of Jane Austen

    Comme son nom l'indique, il s'agit d'une carte de Bath, à l'époque où Jane Austen y vivait. Elle est accompagnée d'annotations et d'extraits des lettres de Jane, aussi bien que de Northanger Abbey et Persuasion. Tous les lieux que Jane Austen a pu évoquer alors nous sont indiqués sur le plan. Bien que celui-ci soit franchement très peu lisible, j'ai beaucoup aimé les descriptions de ces lieux, savoir quand Jane a pu s'y rendre et dans quelles circonstances. Toujours dans l'optique d'un Jane Austen Tour, si vous avez l'intention de vous rendre à Bath, ce petit objet me semble indispensable pour préparer votre voyage. Malheureusement, il semble qu'il soit maintenant introuvable, mais ne vous inquiétez pas, je vous prépare un billet spécial Bath pour très bientôt!jane austen's england, john curtis, bath, carte

       Jane Austen, her complete novels in one sitting.

    Ce livre est minuscule, environ 7 cm sur 8 et rien que ça suffit à m'amuser. Après une courte introduction qui ne manque pas d'humour et une biographie succincte, les six oeuvres principales de Jane Austen nous sont présentées dans leur ordre de publication. Chacune s'ouvre et se termine par une illustration entre lesquelles nous trouvons une citation, une description des personnages principaux et enfin, un résumé plutôt complet pour un livre aussi petit. Quel intérêt, me direz-vous, pour quelqu'un qui connaît déjà tout ça? Honnêtement, je n'en vois aucun mais j'adore ce petit livre.

       So you think you know Jane Austen? de John Sutherland & Deirdre le Faye

    jane austen's england,john curtis,bath,carte,jane austen tour,devinettes,jane austen,franceEn achetant e livre de quizz et de questions, je m'attendais à quelque chose d'assez amusant, à un livre-jeu. En fait, les auteurs nous expliquent qu'il s'agit plus d'une méthode d'analyse et d'apprentissage. Pour chaque oeuvre, quatre niveaux de difficultés nous sont posés et même au premier niveau, il s'agit rarement de répondre par un seul mot ou deux ou alors on nous demande le nom du chien de Willoughby (Folly, by the way). Quant au quatrième niveau, nous sommes carrément dans l'interprétation et l'analyse avec lesquels je ne suis pas toujours d'accord qui plus est. Pour le coup, je ne peux pas dire que j'ai beaucoup apprécié ce livre ni même que j'y ai trouvé un grand intérêt. Mieux vaut relire les originaux il me semble, en version annotée si on veut en apprendre encore plus.

  • Jane Austen, Life Portraits de Nina Cosford

    Pin it!

    jane austen,biographie,illustrations,nina cosford,zena alkayatTitre: Jane Austen, Life Portraits

    Auteur: Zena Alkayat

    Illustratrice: Nina Cosford

    Langue: Anglais (très accessible)

    Note: 4,5/5

     

       Comme vous commencez maintenant à le savoir, les projets autour de Jane Austen se multiplient de plus en plus face à sa popularité grandissante et bien heureusement, il nous arrive encore de tomber sur de jolies pépites dans le lot.

       Aujourd'hui je voulais vous parler de ce petit livre retraçant une biographie dejane austen,biographie,illustrations,nina cosford,zena alkayat l'auteur, certes succincte mais contenant l'essentiel et surtout, magnifiquement illustrée. J'aurais peut-être un tout petit bémol en ce qui concerne le texte qui comporte une ou deux approximations. Cela relève du détail mais c'est un peu dommage pour un texte aussi court. En revanche, ne vous laissez pas arrêter par l'anglais, les textes sont extrêmement courts et l'obstacle, plus que surmontable.

       Côté illustration, rien à dire: j'ai particulièrement apprécié la finesse et la naïveté de ces dessins et les doubles pages entièrement illustrées sont superbes. Je regrette de ne pas avoir plus d'images à partager avec vous mais j'espère qu'elles vous donneront l'envie d'en découvrir plus. Vous pouvez retrouver Nina Cosford sur sa page Facebook et découvrir toutes ses illustrations sur de nombreux thèmes différents. Et si la jane austen,biographie,illustrations,nina cosford,zena alkayatcollection vous tente, il existe également les albums Coco Chanel et Virginia Woolf.

       Soyez sur la page Facebook demain pour gagner un exemplaire et lorsque je vous demanderai de noter un chiffre entre un et dix, choisissez le onze, mais chut...

       Voilà en tous cas une découverte que je suis ravie d'avoir faite et un livre qui, sans l'ombre d'un doute, embellira, ma collection Jane Austen.

  • Du Fond de mon Coeur, Lettres à ses Nièces

    Pin it!

    jane austen,du fond de mon coeur,lettres à ses nièces,finitudeTitre: Du Fond de mon Coeur, lettres à ses nièces

    Auteur: Jane Austen

    Langue: Français

    Éditeur: Finitude

    Note: 5/5

     

       Jane Austen entretenait de nombreuses relations épistolaires et comme vous pouvez l'imaginer, elle était une exquise correspondante, pleine d'humour et d'esprit. Pour la première fois, les lettres écrites à trois de ses nièces ont été traduites et éditées en France par Finitude.

       Je voudrais d'abord parler en quelques mots de l'ouvrage en lui-même et le moins que l'on puisse en penser c'est qu'il a été préparé avec amour. Il est petit, simple et joli et obtiendra certainement une place privilégiée dans nombres de bibliothèques de janéites. Une introduction nous présente l'ouvrage, suivie des lettres de Jane Austen à ses nièces et trois textes de ces mêmes nièces sur leur tante clôturent l'ouvrage. Enfin, la traduction est soignée et rend hommage à la plume de cette grande dame que nous admirons tant. Mon seul regret sera, au cours de ma lecture, de n'avoir jamais aucune des lettres des nièces sous les yeux mais je ne suis pas sûre qu'elles existent encore.

       En ce qui concerne les lettres en elle-même, je dois dire que j'ai été saisi une fois de plus par la magie austenienne. Ce fut le même ravissement que lorsque je lis l'un de ses ouvrages, à dix mille lieues de la meilleure des austeneries, il faut bien le dire. Cet ouvrage se savoure et j'ai fait durer le plaisir de la découverte autant que possible.

       On y découvre une nouvelle facette de Jane Austen je trouve, différente de celle que les lettres à sa soeur nous laisse entrevoir. Toutes les lettres présentées ici ont été écrites dans les trois dernières années de sa vie et j'y vois personnellement une femme vive et intelligente, heureuse, qui aime conseiller les autres mais parle assez peu d'elle finalement. Elle est dans un rôle de conseillère, presque maternelle pour ses nièces dont certaines ont vécues avec elle quelques années. Elle est à la fois bienveillante et ouverte d'esprit, la parfaite confidente et on comprend aisément que ces jeunes filles se soient ouvertes à elle sans réserve.

       Et ce qui est particulièrement plaisant, c'est que deux de ses nièces, Anna et Caroline, s'essaient à l'écriture et lui envoient leurs histoires pour conseil. Se dévoile alors une Jane Austen très sûre d'elle, qui ne s'excuse pas d'être un auteur et semble se considérer entièrement comme cela et qui oriente ses nièces tout en les félicitant et en les encourageant. Elle parle, à son habitude, des personnages comme si elle les avait rencontrés et il est bien dommage que le roman dont elle discute avec Anna ait finalement été brûlé parce qu'elle nous donne plus qu'envie de le découvrir. Elle est également très précise et pointilleuse sur les détails et leur réalisme. Elle reprend par exemple Anne sur la longueur d'un voyage qui n'est pas cohérent avec l'éloignement de la ville ou sur la présentation d'un tel à un tel alors que cela aurait du être le contraire dans le respect des convenances et de leur rang. La pauvre, elle s'arracherait les cheveux si elle devait lire la plupart des austeneries Regency actuelles!!!

       Enfin, quoi que l'on fasse pour repousser l'échéance, nous arrivons aux dernières lettres et nous savons bien tous comment cela se termine. C'est une lettre de Cassandra, sa soeur, envoyée à Fanny, sa nièce préférée, qui nous relate les dernières heures de Jane et là, je le confesse sans honte, je n'ai pu m'empêcher de verser une larme sur ces mots relus cent fois mais qui touchent au coeur:

       "J'ai perdu un trésor, une soeur et une telle amie que jamais rien ne pourra la surpasser. Elle était le soleil de ma vie, l'étincelle de tous les plaisirs, le réconfort de toutes les peines, je ne lui cachais rien, c'est comme si j'avais perdue une partie de mon être."