Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pride & Prejudice - Page 8

  • Darcy dans l'Âme [Concours Inside]

    Pin it!

    darcy dans l'âme,les filles de mr darcy,les aventures de miss alethea darcy,elizabeth aston,milady,jane austenTitre: Darcy dans l'Âme

    Auteur: Elizabeth Aston

    Langue: Français (vive Milady)

    Roman: Orgueil et Préjugés

    Genre: Suite

    Note: 2/5

     

       Après les aventures rocambolesques des cinq filles de Mr. Darcy, puis celles d'Alethea plus particulièrement, nous voici avec une nouvelle Darcy sortie de nulle part et son lot de problèmes. Et malheureusement, disons-le tout de suite, cet opus-ci se rapproche plus du premier que du second.

       Dans "les Aventures de Miss Alethea Darcy", Elizabeth Aston nous avait démontré que oui, elle savait faire de bons livres, surtout quand elle laissait Jane Austen tranquille. Ici pourtant, elle s'obstine à nous parler des Darcy à tout bout de chant, à inventer des cousins à la pelle et à piller allègrement les personnages et les intrigues de notre auteur chouchou, sans même s'encombrer du fait qu'elle ait déjà utilisé ces ressorts-ci dans ses livres précédents!

       Cassandra Darcy est donc la fille d'Anne de Bourgh et de Thadeus Darcy (si, si je vous assure) et elle se retrouve dans une situation embarrassante étant donné qu'elle a fuit avec Wickham (non, il ne s'appelle pas ainsi mais pourrait aussi bien!) et qu'elle refuse maintenant de l'épouser! C'est donc Horatio Darcy (si, si, encore un cousin), avocat, qui va essayer de la raisonner...

       Vous apprendrez également avec joie que toutes les filles de cette époque sont soient complètement sottes, soient des débauchées, voire les deux et que les hommes sont au choix: des pervers de la pire espèce ou bien des êtres absolument héroïques prêts à faire fi de tout, réputation, carrière, famille pour la femme qu'ils aiment!

       Au milieu de tout cela, lorsque l'on arrive à oublier les outrages et les incohérences, on se prend tout de même d'affection pour cette pauvre Cassandra et on s'inquiète de son destin. Je ne vous cache pas que le livre se lit facilement et rapidement et qu'il remplit plutôt bien son rôle de divertissement.

       Mais alors que l'on approche du dénouement, je ne peux m'empêcher d'avoir envie de m'arracher les cheveux! Et dire que certains trouvent déjà difficile de croire que Mr Darcy a pu finalement vouloir épouser Elizabeth! Il n'y avait alors contre cette union que des préjugés mais ni différence sociale, ni réputation ruinée! Ici, c'est un peu comme si Darcy épousait Lydia après sa fugue avec Wickham! Sans compter la théatralisation de la fin, un vrai vaudeville!

     

     

       Si vous voulez vous faire votre propre avis, il y a un exemplaire à gagner par tirage au sort. Vous avez jusqu'à mercredi minuit pour m'indiquer votre participation dans les commentaires.

    Edit du 28.03: la gagnante du concours est Coralie. Merci de m'envoyer tes coordonnées.

  • Pride and Prejudice Fête ses 200 Ans

    Pin it!

    happy birthday, pride and prejudice, 200 years, 200 ans, jane austen, gâteau, cake   Vous avez difficilement pu passer à côté du fait qu'Orgueil et Préjugés fête aujourd'hui ses 200 ans alors Bon Anniversaire P&P!!! Je me demande ce que Jane Austen en aurait pensé, elle qui considérait ses livres comme ses enfants!

       Pour fêter ça, Eiluned du blog Le Dévore Tant nous propose de répondre à quelques questions sur notre relation avec ce livre et je m'y prête volontiers. N'hésitez pas à faire de même.

     

    - Comment s'est déroulée notre rencontre?

       Comme tous les livres de mon adolescence, je l'ai chipé dans la bibliothèque de ma mère! Je me souviens qu'on l'a autant aimé toutes les deux et qu'on a tout de suite voulu en savoir plus sur cette auteur et qu'elle ne fut pas notre déception de découvrir qu'elle n'avait écrit que six livres! Mais ni une, ni deux, on les a tous achetés, lus, adorés! C'est amusant aussi les choses qui nous marquent! Je me rappelle exactement de l'image que j'ai imaginé de Cassandra brûlant les lettres de Jane lorsque je l'ai lu la préface de P&P. Je vois cette image comme si j'avais assisté à la scène!

    - Combien de fois l'avez-vous lu depuis?

       Honnêtement, je ne sais plus, je dirais peut-être cinq fois! Mais je pense que j'ai vu l'adaptation de 95 au moins 20 fois!! Oui, je sais, c'est grave!

    - Mon adaptation favorite?

       J'adore le film de 2005 pour sa beauté visuelle, mais une bonne adaptation de P&P, il n'y en a qu'une, c'est celle de 1995 avec Colin Firth et Jennifer Ehle évidemment!!

    - L'austenerie autour de P&P que j'ai le moins aimé?

       Difficile de se limiter à une seule! Les trois qui me laissent le plus mauvais souvenir sont Pride and Prescience, le Comic Book Pride and Prejudice ainsi que le roman graphique Orgueil et Préjugés et Zombies.

    - Celle que j'ai préféré?

       Sans hésiter Acting Up de Melissa Nathan, une réécriture moderne. Mais j'aime aussi beaucoup Mr Darcy's Diary, Lost in Austen et le Journal de Bridget Jones. J'adore également Murder at Longbourn mais ce n'est pas véritablement relié à P&P mais plutôt un hommage à toute l'oeuvre de Jane Austen.

    - Mon personnage favori?

       J'aimerais dire Elizabeth ou même quelque chose d'un peu tordu comme Mr Collins (après tout c'est grandement grâce à lui que l'on ri autant!), mais c'est Darcy bien sûr!

    - Celui que j'aime le moins?

       Peut-être Mary parce qu'elle ne sert pas à grand chose finalement la pauvre. Mais en tous cas aucun de ceux qui sont désagréables parce que c'est aussi eux qui font tout le charme de la plume de Jane Austen!

    - Les phrases que j'adore?

       Tout! Je ne vais pas commencer à les énumérer parce qu'à chaque fois que j'ai voulu les relever, je finissais par recopier tout le livre!! Mais la première phrase bien sûr est indétronable!

       "It is a truth universally acknowledged, that a single man in possession of a good fortune must be in want of a wife. However little known the feelings or views of such a man may be on his first entering a neighbourhood, this truth is so well fixed in the minds of the surrounding families, that he is considered as the rightful property of some one or other of their daughters."

  • Charlotte Collins [Concours Inside]

    Pin it!

    charlotte collins,jennifer becton,orgueil et préjugés,pride and prejudice,milady romance,milady pemberleyTitre: Charlotte Collins

    Auteur: Jennifer Becton

    Langue: Français (vive Milady)

    Roman: Orgueil et Préjugés

    Genre: Suite centrée sur un personnage secondaire

    Note: 3/5

     

       Jennifer Becton réalise l'un de nos voeux: Mr Collins est mort! Voilà un livre qui commence plutôt bien! Par la suite, il y a eu quelques petites déceptions, de bonnes surprises, de l'émotion, de petites incohérences...

       Commençons par ce qui m'a un peu moins plu. Nous retrouvons Charlotte et sa soeur Maria, deux ans après la mort de Monsieur Collins. Les autres personnages austeniens n'apparaîtront pas ou seulement dans un éclair, autant dire que si on nous avait parlé de deux soeurs sans lien aucun avec Jane Austen, cela n'aurait pas fait de différences. Je suis également un peu chagrinée par la description qui est faite de Charlotte qui est passée de pragmatique à cynique et qui pense à sa soeur comme à une sombre idiote. Mais bon, je veux bien croire que sept années de mariage avec Mr Collins peuvent vous transformer, et pas en bien...

       Mais ensuite, on entre dans l'histoire, on s'attache aux personnages, on tremble pour la réputation de ses deux soeurs qui va être mise à mal! Et même si j'aurais pu vous dire au bout de dix pages qui allait épouser qui, je me suis prise facilement au jeu!

       J'ai beaucoup aimé la fin également pour plusieurs raisons que je vais essayer de vous exposer sans vous spoiler! D'abord, pour Maria qui révèle toute sa bonté et sa noblesse d'âme et son amour pour sa soeur. Charlotte aurait plutôt mérité une soeur comme Lydiacharlotte collins,jennifer becton,orgueil et préjugés,pride and prejudice,milady romance,milady pemberley après avoir si souvent pensée que Maria était une idiote mais je suis contente que ce ne soit pas la cas! Ensuite, pour les actions de Charlotte qui vont à l'encontre des conventions tout en étant très romanesques (rien à voir avec les soeurs Darcy qui couchent avec leurs prétendants pendant les bals, je vous rassure!). Et enfin, pour une scène magnifique qui transforme deux mains qui s'effleurent en acte particulièrement sensuel! Pas besoin d'en décrire 50 nuances si vous voulez mon avis!

       Alors certes, il y a de nombreux schémas narratifs austeniens reproduits là où on aurait préféré que se soit les personnages qui le soient, mais j'ai quand même bien appréciée cette histoire et je suis heureuse que Charlotte ait enfin droit à un peu de bonheur!

     

     

       Et maintenant, le concours (ceux qui passent directement à cette partie sans avoir lu le billet que je vous ai écrit avec amour, honte à vous)! Grâce à Milady, que l'on remercie encore, il y a cinq exemplaires à gagner. Les règles sont simples: laisser un commentaire et aimer la page Facebook. Vous avez jusqu'au 16 janvier minuit. Les résultats seront annoncés ici le lendemain. A vos claviers...

     

       Edit du 18.01: Les gagnantes sont...

    - Vanessa L (exemplaire gagné sur la page Facebook)

    - Coquelicote

    - Julitte

    - Lady Ann

    - Claire

       Merci aux 57 participantes et ne vous découragez pas, d'autres concours sont à venir!

  • Le Journal de Bridget Jones (le film)

    Pin it!

    bridget jones,le journal de bridget jones,helen fielding,jane austen,orgueil et préjugés,renée zellwegger,hugh grant,colin firth   Après avoir relu et chroniqué "Le Journal de Bridget Jones", je me suis dit qu'il était temps de vous parler de l'adaptation. Je sais que grand nombre d'entre vous l'ont revu lors de son passage télévisé récent et que de manière générale, c'est un film très apprécié. Je ne déroge pas à la règle! C'est un film qui me fait rire et qui me fait un peu rêver aussi: "Il t'a dit qu'il t'aime... Comme tu es????". Malgré tout, je ne le trouve pas non plus parfait, ce serait trop beau, penchons-nous donc sur ses défauts et ses qualités:

       Ce que je trouve réussi: le casting, sans aucun doute! bridget jones,le journal de bridget jones,helen fielding,jane austen,orgueil et préjugés,renée zellwegger,hugh grant,colin firthRenée Zellweger, Hugh Grant bien sûr, mais surtout Colin Firth sont pour moi de supers choix, qui fonctionnent très bien. La preuve, lorsque l'on relit le livre, on a du mal à imaginer les protagonistes différemment. Le film est également très amusant et retranscrit bien tout le côté pathétique et à la fois tellement normal et rafraîchissant de Bridget Jones!

       Ce qui fonctionne moins bien, toujours selon moi bien sûr: après relecture du livre, je me rends compte que le bridget jones,le journal de bridget jones,helen fielding,jane austen,orgueil et préjugés,renée zellwegger,hugh grant,colin firthscénario n'est pas très fidèle à l'original en fait et que beaucoup de clins d'oeil austeniens ont disparus, et c'est bien dommage. De plus, c'est vraiment le film à l'américaine, too much de chez too much! Absolument tout est exagéré à l'extrême et essentiellement le côté ridicule de Bridget. A tel point que je suis parfois obligée de zapper parce que jebridget jones,le journal de bridget jones,helen fielding,jane austen,orgueil et préjugés,renée zellwegger,hugh grant,colin firth n'arrive pas à regarder certaines scènes! Et du coup, on perd complètement le côté attendrissant de Bridget, et la subtilité britannique en prend un sacré coup! Enfin, je trouve qu'au niveau des looks et de l'image, ça a plutôt mal vieilli.

       Pour résumer, c'est quand même un film que j'aime beaucoup et qui me fait vraiment rire, mais qui ne rend pas complètement hommage au livre, ni aux personnages.