Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bridget jones

  • Bridget Jones, Folle de Lui d'Helen Fielding

    Pin it!

    bridget jones,bridget jones 3,folle de lui,helen fielding,darcy,jane austen,mort de darcyTitre: Bridget Jones, Folle de Lui

    Auteur: Helen Fielding

    Langue: Anglais ou Français

    Note: 4/5

     

       Tout d'abord quelques mots pour rappeler pourquoi ce livre mérite de figurer sur un blog réservé à l'univers de Jane Austen. Le premier tome des aventures de Bridget Jones était tout simplement une réécriture moderne d'Orgueil et Préjugés et le second tome empruntés quant à lui beaucoup à différentes oeuvres de Jane Austen, Persuasion en tête. Le lien entre ces deux auteurs est donc tissé et il me semblait normal de vous parler de ce troisième opus ici.

       Lorsque l'on se retrouve avec ce livre entre les mains, le premier sentiment qui l'emporte est la joie de retrouver Bridget Jones. On l'adore tous, elle est sympa et rigolote mais pas parfaite et nous déculpabilise de nos propres imperfections. On sait qu'on va bien s'amuser et on se voit déjà dévorer le roman, enroulé dans sa couette, un pot de glace dans les mains bien sûr. Aucune déception de ce côté-là! Le plaisir est intact. Et quant à la question que tout le monde se pose: non, Darcy ne m'a pas manqué bizarrement. D'abord parce que sa disparition permet de faire vivre à Bridget de nouvelles aventures fort intéressantes mais également parce qu'elle apporte une nouvelle dimension à ce livre, un côté triste et émouvant et un peu plus de profondeur qui ne lui nuisent pas. Après, on a un peu l'impression de relire la même histoire que pour le Journal de Bridget Jones, ce qui est très chouette mais plutôt sans surprise.

       Ce qui m'a vraiment énervé en revanche, c'est que Bridget, qui frise souvent le ridicule mais reste touchante, est ici parfois véritablement stupide, je suis navrée de le dire (cf. le bouquin qu'elle adapte). Et puis sans mec, elle semble incapable de gérer sa vie et même ses enfants (avec pourtant l'aide d'une nounou et aucun problème d'argent ce qui est déjà bien plus que la moyenne des mères). Je ne suis pas féministe mais quand même. 

       Autre gros point noir pour moi, le poids de Bridget. Ca m'horripilait déjà dans le premier tome et encore plus avec l'adaptation en film, quand on voulait nous faire croire que Bridget était grosse alors que si on faisait le rapport poids/taille, elle ne l'était pas du tout! Mais là, Bridget perd 20 kilos en deux mois - faudrait me donner la recette - puis s'empiffre pendant tout le reste du bouquin sans jamais reprendre plus d'un kilo. Bref, du grand n'importe quoi. Je commence à croire qu'Helen Fielding n'aiment pas les femmes en fait.

       Heureusement, Bridget reste quand même Bridget, la magie fonctionne toujours et donc on rit pas mal. On a même quelques envies de pleurer et on passe un bon moment avec une amie de longue date. Pourquoi en demander plus?

     

    Les gagnants du concours sont:

    . L'univers livresque d'une petite noisette

    . <3 Orgueil et Préjugés - BBC <3

    . Anne Marie Gabriel Moissonnier 

    . Clarabel

    . Dodie

  • Le Journal de Bridget Jones (le film)

    Pin it!

    bridget jones,le journal de bridget jones,helen fielding,jane austen,orgueil et préjugés,renée zellwegger,hugh grant,colin firth   Après avoir relu et chroniqué "Le Journal de Bridget Jones", je me suis dit qu'il était temps de vous parler de l'adaptation. Je sais que grand nombre d'entre vous l'ont revu lors de son passage télévisé récent et que de manière générale, c'est un film très apprécié. Je ne déroge pas à la règle! C'est un film qui me fait rire et qui me fait un peu rêver aussi: "Il t'a dit qu'il t'aime... Comme tu es????". Malgré tout, je ne le trouve pas non plus parfait, ce serait trop beau, penchons-nous donc sur ses défauts et ses qualités:

       Ce que je trouve réussi: le casting, sans aucun doute! bridget jones,le journal de bridget jones,helen fielding,jane austen,orgueil et préjugés,renée zellwegger,hugh grant,colin firthRenée Zellweger, Hugh Grant bien sûr, mais surtout Colin Firth sont pour moi de supers choix, qui fonctionnent très bien. La preuve, lorsque l'on relit le livre, on a du mal à imaginer les protagonistes différemment. Le film est également très amusant et retranscrit bien tout le côté pathétique et à la fois tellement normal et rafraîchissant de Bridget Jones!

       Ce qui fonctionne moins bien, toujours selon moi bien sûr: après relecture du livre, je me rends compte que le bridget jones,le journal de bridget jones,helen fielding,jane austen,orgueil et préjugés,renée zellwegger,hugh grant,colin firthscénario n'est pas très fidèle à l'original en fait et que beaucoup de clins d'oeil austeniens ont disparus, et c'est bien dommage. De plus, c'est vraiment le film à l'américaine, too much de chez too much! Absolument tout est exagéré à l'extrême et essentiellement le côté ridicule de Bridget. A tel point que je suis parfois obligée de zapper parce que jebridget jones,le journal de bridget jones,helen fielding,jane austen,orgueil et préjugés,renée zellwegger,hugh grant,colin firth n'arrive pas à regarder certaines scènes! Et du coup, on perd complètement le côté attendrissant de Bridget, et la subtilité britannique en prend un sacré coup! Enfin, je trouve qu'au niveau des looks et de l'image, ça a plutôt mal vieilli.

       Pour résumer, c'est quand même un film que j'aime beaucoup et qui me fait vraiment rire, mais qui ne rend pas complètement hommage au livre, ni aux personnages.

  • Le Journal de Bridget Jones

    Pin it!

    le journal de bridget jones,bridget jones,helen fielding,darcy,colin firth,hugh grant,renée zellweger,pride and prejudice,orgueil et préjugés,the pride and prejudice challengeTitre: Le Journal de Bridget Jones

    Auteur: Helen Fielding

    Langue: Français ou Anglais

    Roman: Orgueil et Préjugés

    Genre: Réécriture Moderne Libre

    Note: 4/5

     

       Avec les rediffusions des Bridget Jones à la télé, je me suis dit qu'il était temps de les relire. Mais quand il s'agit de Bridget, dur dur d'oublier Renée Zellweger et sa culotte montante en coton! Pourtant, plus j'avance dans le livre, plus je me rends compte de l'éloignement qu'il existe entre les deux versions. Mais je vous reparlerai du film bientôt, concentrons-nous sur le livre...

       Bridget Jones est une jeune femme brune (si, si), d'une trentaine d'années, célibataire et qui bataille avec ses trois petits kilos en trop (oui, c'est tout!). Elle a tendance à abuser de la cigarette, de l'alcool ou des situations ridicules et elle s'interroge sur son avenir professionnelle journal de bridget jones,bridget jones,helen fielding,darcy,colin firth,hugh grant,renée zellweger,pride and prejudice,orgueil et préjugés et sentimental.

       Pour ce qui est de l'histoire, on ne peut nier que l'héroïne est vraiment attachante. Elle fait des efforts pour améliorer sa vie mais se retrouve finalement souvent face à des personnes qui la renvoient à ses échecs. Heureusement, elle a des amis géniaux! Je me suis beaucoup retrouvée en Bridget, autant dans sa situation générale que dans ces petites promesses qu'elle se fait chaque jour: "ne plus jamais faire ci, ne plus jamais faire ça", et qu'elle ne tient jamais! Une héroïne qui ne ressemble pas à toutes les autres, mais qui nous ressemble à nous, c'est rafraîchissant!

       Au niveau de l'écriture, il est indéniable qu'Helen Fielding, si elle n'a peut-être pas inventé quelque chose, a au moins lancé une mode. Le style journal intime, avec toutes ces petites informations supplémentaires telles que la date, le poids, le nombre de cigarettes le journal de bridget jones,bridget jones,helen fielding,darcy,colin firth,hugh grant,renée zellweger,pride and prejudice,orgueil et préjugés,the pride and prejudice challengefumées ou de calories ingérées est non seulement différent et amusant mais nous permet également de vivre chaque moment à la place de Bridget.

        Enfin, venons-en à ce qui nous intéresse: le côté austenien. Même s'il est évident que nous ne sommes pas ici dans une adaptation proche de l'original comme a pu le faire Melissa Nathan, j'ai tout de même pris beaucoup de plaisir à déceler chaque clin d'oeil, chaque scène sortie tout droit d'Orgueil et Préjugés et chaque réplique s'y rattachant. En revanche, quand je constate que le nom de Jane Austen n'est cité nul part: ni sur la couverture, ni sur la quatrième, ni même dans les remerciements, je trouve ça d'une ingratitude qui dépasse l'entendement!

       En bref, et malgré ce petit bémol, j'ai redécouvert ce livre trop longtemps occulté par mon souvenir du film et j'ai trouvé cette lecture agréable grâce à l'honnêteté dans l'écriture et l'imperfection de l'héroïne. Une mention spéciale d'ailleurs pour la scène où le meilleur ami de Bridget disparaît et qu'elle avoue adorer être au centre d'un drame et imagine déjà ce qu'elle portera à son enterrement!! Rafraîchissant j'vous dis!