Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jane Austen is my Wonderland - Page 3

  • Pride and Premeditation de Tirzah Price

    Pin it!

    Pride and premeditation, pride and prejudice, orgueil et préjugés, austenerie, Darcy, Jane Austen, tirzah price, a Jane Austen murder mysteryTitre : Pride and Premeditation

    Auteur : Tirzah Price

    Langue : Anglais

    Roman : Orgueil et Préjugés

    Genre : Réécriture policière Régence

    Note : 3,5/5

     

       Pour choisir une lecture, je recherche l'équilibre subtil entre obtenir assez de renseignements pour me décider à acheter le livre et en savoir le moins possible pour me garder la surprise. C'est sûrement à cause de cela que je pensais que Pride and Premeditation était une réécriture moderne alors qu'il s'agit en fait d'une réécriture régence, un principe un peu étonnant. En effet, le nom et le caractère des personnages sont les mêmes, ainsi que l'époque donc, mais tout le reste est différent. Par exemple ici, ils vivent tous à Londres, Mr Bennet dirige une petite firme d'avocats dans laquelle Lizzy rêve de travailler et Mr Darcy est évidemment l'héritier d'un énorme cabinet...

       En soi, j'ai trouvé l'idée divertissante, d'autant que nos deux héros préférés se rencontrent pour la première fois à la prison de Newgate, alors que Bingley est accusé de meurtre... Mais j'aurais aimé qu'il y ait plus de parallèles entre les deux histoires. Il y a beaucoup de clins d'oeil amusants mais Jane et Bingley ne se rencontrent même pas et ça m'a manqué.

       Malheureusement, j'ai d'autres bémols et sur des choix plutôt majeurs de l'auteur. D'abord, je n'ai pas compris pourquoi elle a voulu rajeunir ses personnages. Ça n'a aucun intérêt et même, on croit difficilement que cette Lizzy là n'a que dix-sept ans ! Mais il reste assez facile d'en faire abstraction alors que l'autre problème me gêne beaucoup plus. Tirzah Price a voulu mettre en avant la place de la femme à l'époque avec une Elizabeth qui aimerait exercer le même métier que son père mais qui n'en a évidemment pas le droit. C'est judicieux, c'est toujours une bonne idée de remettre les choses en perspective mais les revendications et les comportements de la jeune femme ont un siècle d'avance sur la réalité. L'auteur le reconnaît d'ailleurs elle-même à la fin du roman alors pourquoi avoir persisté à placer son intrigue à la Régence ? Là encore, ça n'apporte absolument rien et m'a fait constamment lever les yeux au ciel tout au long de ma lecture.

       Je passe sur le fait que l'assassin était assez évident et les enlèvements un peu trop répétitifs pour dire que malgré tout, c'est une austenerie qui a de quoi séduire. Une écriture fluide et de l'humour sont deux très bons éléments de départ pour quelqu'un qui chercherait une lecture légère avec un soupçon de Jane Austen... Ajoutez à ça la couverture canon, et il est facile de se laisser tenter...

     

    Et si vous voulez ajouter "Pride and Premeditation" à votre PAL, c'est par ici

  • Jane Austen Vs. Halloween

    Pin it!

    Jane Austen, halloween, Northanger Abbey, roman gothique, Jane Austen France, Jane Austen is my wonderland, orgueil et préjugés et zombies   À première vue, on pourrait penser qu'il n'y a pas grand rapport entre les deux, voire que ce sont deux sujets totalement opposés et pourtant... Oui, pourtant, le meurtre, les zombies, les vampires se marient mieux avec Jane Austen que l'on ne pourrait le croire au premier abord.

       Jane Austen elle-même ne lisait-elle pas des romans gothiques, à faire frissonner les jeunes filles innocentes sous leurs draps ? Ne s'en est-elle même pas inspirée et gentiment moquée dans son Northanger Abbey ? Emma n'est-il pas considéré par beaucoup comme un roman policier sans corps ? Il n'est dès lors pas très étonnant que l'on trouve parmi les austeneries de nombreuses lectures parfaites pour cette période d'Halloween.

       Voici donc une petite liste pour frissonner :

     

       Avec ça, vous devriez être paré pour la nuit d'Halloween et je pense qu'il y en a pour tous les goûts !

       C'est marrant, mais aucun ne se déroule dans l'univers de Persuasion, il y a pourtant bien un ou deux personnages qui aurait très bien fait le mort je trouve, pas vous ?

     

  • Rosings Park - Orgueil et Préjugés II d'Aurore

    Pin it!

    orgueil et préjugés, bande-dessinée, aurore, adaptation, Jane Austen, Jane Austen FranceTitre : Rosings Park

    Auteur : Aurore

    Langue : Français

    Roman : Orgueil et Préjugés

    Genre : Bande-Dessinée

    Note : 3,5/5

     

       Voilà enfin venu le tant attendu deuxième tome de l'adaptation d' d'Orgueil et Préjugés en bande-dessinée, par l'illustratrice Aurore. Je vous l'ai déjà dit, j'aime beaucoup ce que fait cette artiste et j'étais donc ravie d'ajouter cet ouvrage à ma collection.

       Le trait me séduit toujours autant, et bien qu'il s'agisse là d'une question de goût, je pense qu'il plaira à beaucoup d'entre vous. Sa délicatesse correspond bien à l'univers de notre auteur préféré et j'ai particulièrement apprécié les pages entières sans texte qui sont un ajout très intelligent à mon goût. C'est visuellement très beau et nous donne l'occasion de 'respirer', de faire une pause bienvenue qui nous permet de mieux savourer la lecture.

       Pour ce qui est du texte, mon avis général reste très proche de ce que j'avais déjà ressenti pour le précédent. Une nouvelle fois, nous avons cette alternance de contenu soutenu et de contenu plus moderne. J'aurais vraiment aimé que ce soit l'un ou l'autre. Je le répète, je suis consciente de la difficulté d'adapter un tel texte, et d'ailleurs en terme de résumé et de choix de scènes, je trouve que c'est réussi, mais pour le langage, il faut choisir son camp. Enfin, certains petits éléments (en terme de scène ou de dialogue) sont identiques à l'adaptation de 95 et/ou mot pour mot les mêmes que la traduction de Leconte et Pressoir et j'avoue que ça m'a interrogée.

       Comme pour le premier donc, ce ne sera pas un coup de coeur de mon côté mais cela reste un bel ajout à toute collection de janéite. Je sais d'ailleurs que vous êtres nombreux à avoir adoré et c'est tant mieux, il nous faut plus de projets comme ça !

     

    Et si vous voulez ajouter "Rosings Park" à votre PAL, c'est par ici

  • Les Romans Éternels, édition Cranford

    Pin it!

    Cranford collection, rba, les romans éternels, Jane Austen, Jane Austen france, belles éditions   Le principe : À la fin du XIXe siècle, l’éditeur britannique MacMillan publia The Cranford Series, une collection de livres magnifiquement reliés et dont les motifs de couverture furent réalisés par les plus grands illustrateurs de l'époque. La collection tire son nom du roman éponyme de Elizabeth Gaskell, publié en 1891. Aujourd'hui, RBA nous propose une édition fidèle à l’esprit de la collection originale et c'est peu dire que nous l'avons accueillie avec enthousiasme.

       Nous nous sommes extasiés, nous avons parfois un peu déchanté peut-être et sûrement pas mal craqué, non ? Et depuis quelques semaines, les romans sont réédités, une nouvelle occasion de se laisser tenter. Ça me semble donc être le moment idéal pour faire un point sur les points forts et les points faibles de cette collection. 

       Tout d'abord, séparons édition et traduction. Je rappelle donc que RBA n'est pas un éditeur. Ilcranford collection,rba,les romans éternels,jane austen,jane austen france,belles éditions vous promet une belle édition, de luxe, pour dix euros et de ce côté-là c'est plutôt réussi (même si les designs ne sont finalement pas très variés). En contrepartie, il est à peu près certain qu'ils ne paient pas de correcteurs. Résultat, les fautes et les coquilles sont nombreuses. À vous de voir à quel point cela vous dérange.

       Je dois concéder également, je l'avoue avec étonnement, que les petits livrets qui accompagnent les premiers romans sont interessants et bien faits. Quel dommage qu'il n'y ait pas eu un pour chaque ouvrage, et même que ce soit des textes séparés et non intégré au livre lui-même.

       Venons-en maintenant aux fameuses traductions. RBA n'est toujours pas un éditeur, propose des
    ouvrages à prix modéré et une traduction, ça coûte très cher. Il est donc évident que dans la majeure partie des cas, ils vont se tourner vers des traductions gratuites. Je me permets de rappeler que de "vrais" éditeurs français font de même, avec des traductions honteuses (pour en
    savoir plus, n'hésitez pas à aller lire mon article sur le sujet). Mais attention, vieille traduction gratuite ne veut pas pour autant dire mauvaise traduction et il faut donc regarder au cas par cas. cranford collection,rba,les romans éternels,jane austen,jane austen france,belles éditionsChaque livre, parmi la soixantaine que compte la collection, est différent, avec un traducteur différent et il est donc impossible de faire des généralités. Par exemple, la traduction de Jean Privat, choisie pour Orgueil et Préjugés a bonne réputation, alors que la traduction choisie pour les Quatre Filles du Docteur March change complètement la fin. Et quand j'ai dit qu'ils choisissaient de vieilles traductions dans la majeure partie des cas, c'est parce que pour Raison et Sentiments et pour Emma, par exemple, ils ont utilisé les traductions récentes de Bragelonne, pour Lady Susan, il s'agit carrément de celle de Pierre Goubert, qui n'est autre que le traducteur de la Pléiade ! Je ne vous cache pas pour autant que je regrette les choix de Félix Fénéon pour Northanger Abbey et d'Henri Villemain pour Mansfield Park même si dans les deux cas, les traductions ont été revues et corrigées.

       Voilà, maintenant que vous avez les principales données, en définitive, c'est à vous de juger et de savoir ce que vous recherchez dans ces éditions. Personnellement, je trouve qu'elles valent le coût (yep), pour autant, je vous conseille toujours de lire les livres de Jane Austen plutôt chez Folio ou le Livre de Poche.

    cranford collection,rba,les romans éternels,jane austen,jane austen france,belles éditions

       Et hop, la dernière liste mise à jour (un peu différente de celle des italiens finalement).

    1. Orgueil et Préjugés - Jane Austen
    2. Les Hauts de Hurlevent - Emily Brontë
    3. Les Quatre Filles du Dr March - Louisa May Alcott
    4. Jane Eyre - Charlotte Brontë
    5. Raison et Sentiments - Jane Austen
    6. Le Temps de l'Innocence - Edith Wharton
    7. Emma - Jane Austen
    8. Madame Bovary - Gustave Flaubert  
    9. L'Abbaye de Northanger - Jane Austen
    10. Chez les Heureux du Monde - Edith Wharton
    11. Persuasion - Jane Austen
    12. Le Dr March Marie ses Filles - Louisa May Alcott
    13. La Lettre Écarlate - Nathaniel Hawthorne
    14. Le Professeur - Charlotte Brontë
    15. Anna Karénine 1 - Léon Tolstoï
    16. Anna Karénine 2 - Léon Tolstoï
    17. Mansfield Park - Jane Austen
    18. Agnès Grey - Anne Brontë
    19. Loin de la Foule Déchaînée - Thomas Hardy
    20. La Foire aux vanités 1 - William Makepeace Thackeray
    21. La Foire aux vanités 2 - William Makepeace Thackeray 
    22. Les Liaisons Dangereuses - Pierre Chordelos de Laclos 
    23. La Splendeur des Lansing - Edith Wharton
    24. Portrait de Femme 1 - Henry James
    25. Portrait de Femme 2 - Henry James
    26. Nord et Sud - Elizabeth Gaskell
    27. L'éveil - Kate Chopin
    28. La Locataire de Wildfell Hall - Anne Brönte
    29. Lady Susan. Les Watson. Sanditon - Jane Austen
    30. Villette - Charlotte Brontë
    31. À la Lumière des Étoiles - Thomas Hardy
    32. La Récompense d'une Mère - Edith Wharton
    33. Moll Flanders - Daniel Defoe
    34. Amour et Amitié - Jane Austen
    35. Middlemarch I - George Eliott
    36. Middlemarch II - George Eliott
    37. Nanon - George Sand
    38. Les Ambassadeurs - Henry Jame
    39. Cranford - Elizabeth Gaskell
    40. Oeil pour Oeil - Anthony Trollope
    41. Plein Été - Edith Wharton
    42. Indiana - George Sand
    43. Les Bostoniennes - Henry James
    44. Silas Marner - George Eliot
    45. La Coupe d'Or 1 - Henry James
    46. La Coupe d'Or 2 - Henry James
    47. Les New-Yorkaises - Edith Wharton
    48. Valentine - George Sand
    49. Nobles Dames, Nobles Amours - Thomas Hardy
    50. À venir (de 50 à 65 normalement)

     

    PS/ Si vous ne trouvez pas les romans chez votre marchand de journaux, vous pouvez les commander au numéro, avec des frais de port très raisonnables, sur le site Ma Collection.