Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mansfield Park - Page 2

  • Mansfield Park, Adaptation avec Frances O'Connor

    Pin it!

    mansfield park,frances o'connor,patricia rozema,hugh bonneville,jane austen,fanny price,edmund bertram,mary crawford   Commençons par les mauvais points: cette adaptation est en format film, il y a donc beaucoup de raccourcis et de scènes coupées comme celle de la visite de la maison de Rushworth que je trouve pourtant assez importante. A force de coupes, on a d'ailleurs du mal à comprendre qu'Edmund est amoureux de Mary et on a même plutôt d'ores et déjà l'impression qu'il est amoureux de Fanny sans se l'avouer... Ça gâche un peu le suspens! 

       Il y a aussi beaucoup de libertés prises et le personnage de Fanny est finalement assez différents du livre. Ici, Frances O'Connor est un peu mansfield park, frances o'connor, patricia rozema, hugh bonneville, jane austen, mansfield park, fanny price, edmund bertram, mary crawfordtrop dégourdie pour une Fanny Price! Elle écrit des histoires qu'elle envoie à sa soeur et qui sont en fait les oeuvres de jeunesse de Jane Austen. D'ailleurs le film est à la fois basé sur Mansfield Park, mais aussi sur les lettres et les écrits de Jane. Il semblerait que les divers auteurs et réalisateurs ayant travaillé sur ce projet aient pensé que Fanny n'était pas assez intéressante en soi et un peu trop fade... Et comme je ne suis pas loin de penser comme eux, j'aime beaucoup ce qu'ils en ont fait, ce mélange de Fanny mansfield park, frances o'connor, patricia rozema, hugh bonneville, jane austen, mansfield park, fanny price, edmund bertram, mary crawfordet de Jane Austen, même si je suis toujours étonnée que l'on essaie de comparer Jane à des Fanny, Elinor ou Anne, alors qu'elle semblait bien plus être une Marianne ou une Elizabeth, du moins dans sa façon de penser!

       Les acteurs sont pas mal, surtout Frances O'Connor en Fanny et Jonny Lee Miller, fort jeune, en Edmund. Il m'a semblé que l'actrice qui joue Mary Crawford mansfield park, frances o'connor, patricia rozema, hugh bonneville, jane austen, mansfield park, fanny price, edmund bertram, mary crawfordétait un peu vieille mais c'est un détail, et j'ai trouvé assez amusant que Mrs Bertram et Mrs Price soient jouées par la même actrice. En revanche, je trouve assez dommage qu'ils aient adouci tous les caractères: Mary et les parents de Fanny sont presque gentils et on finit par avoir de la peine pour le pauvre Henry Crawford

       Au final, j'aime beaucoup cette adaptation: le personnage de Fanny qui s'adresse directement à la caméra, les ralentis sur certaines scènes, la petite musique et même le parallèle entre la condition de Fanny et l'esclavage habilement souligné... Mais il faut, avant de se lancer dans le visionnage, faire le deuil d'une adaptation fidèle au livre! 

  • MP, the End...

    Pin it!

       "On that event they removed to Mansfield, and the parsonage there, which under each arton15367.jpgof its two former owners, Fanny had never been able to approach but with some painful sensation of restraint or alarm, soon grew as dear to her heart, and as thoroughly perfect in her eyes, as every thing else, within the view and patronage of Mansfield Park had long been."

       "Ils s'installèrent alors à Mansfield, et le presbytère, que Fanny n'avait jamais approché sans ressentir quelque pénible sensation de contrainte ou d'inquiétude, devint bientôt aussi cher à son coeur, aussi parfait à ses yeux que ne l'avait été, depuis longtemps pour elle, tout ce qui se trouvait dans le voisinage et sous la haute protection de Mansfield."

    JA Kaki.png

  • The Heir to Longbourn

    Pin it!

    the heir to longbourn,laurence fleming,jane austen,pride and prejudice,mansfield park,persuasion,northanger abbey,orgeuil et préjugés,darcy,lizzy bennetTitre: The Heir to Longbourn

    Auteur: Laurence Fleming

    Langue: Anglais (Niveau Moyen)

    Roman: Orgueil et Préjugés

    Genre: Sequel et Crossover

    Note: 3/5

     

       Voilà encore une sequel qui me laisse avec un avis mitigé! Pourquoi certains auteurs qui ont d'excellentes idées veulent toujours en faire trop! Quel dommage!

       Si je garde l'idée générale, je pourrais dire que j'ai adoré ce roman. Nous suivons donc Lizzy, qui vient d'accoucher et, qui se rend dans une station balnéaire pour se reposer. Georgiana est du voyage et là-bas elles font la rencontre d'un certain Tom Bertram. Et cela ne sera pas la seule rencontre intéressante du roman: le colonel Tilney, Miss Crawford ou encore William Price entre autres croiseront la route de Lizzy. Je suis une grande fan du crossover entre les romans de Jane Austen et je suis souvent surprise qu'il n'en existe pas plus. Celui-ci est très bien fait, avec un choix de personnages intéressants et forcément de nouveaux couples qui se forment pour notre plus grand plaisir.

       Malheureusement, il y a aussi de nombreux éléments qui sont revenus perturber mon plaisir tout au long de ce roman. Toutes les histoires de couples sont réglées en moins de cinq pages! Lorsque Georgiana rencontre son prétendant, son frère Darcy l'encourage à le revoir sans rien savoir de cet homme et taquine sa soeur sur le fait qu'elle devrait l'épouser. On hallucine là non?? Mais où est passé le grand frère protecteur? Quant à Kitty, l'auteur ne l'appelle que Catherine, ce qui est très perturbant. Pourquoi supprimer son surnom alors que nous ne la connaissons que sont cette appellation? Et je ne vous parle même pas du traitement reservé à Mrs Bennet, la pauvre! Elle paie bien cher ses excentricités cette pauvre femme! J'ai même été ébahie de la façon dont ses filles parlent d'elle. Il semblerait finalement que la douce et naïve Jane cachait bien son jeu...

       En bref, l'histoire reste assez captivante. Le roman aurait pu être génial et entrer dans mon top 5 si l'auteur n'essayait pas d'en faire trop, et contrairement à d'autres, ce ne sont pas là de petites erreurs qui m'ont dérangées mais bien des abbérations qui m'ont choquées! Quel gâchis!

  • Murder at Mansfield Park

    Pin it!

    murder at mansfield park, jane austen, lynn sheperd, mansfield park, fanny priceTitre: Murder at Mansfield Park

    Auteur: Lynn Sheperd

    Langue: Anglais (Niveau Moyen)

    Roman: Mansfield Park

    Genre: Retelling

    Note: 3/5

     

       Voilà bien encore un roman qui me laisse avec un avis mitigé. On y trouve de l'excellent comme du très énervant. Je m'explique:

       Dès les premières lignes je m'interroge grandement. Je suis bien à Mansfield Park, Fanny, ses tantes et ses cousines sont bien là, ainsi que les Crawford mais en même temps, tout est sens dessus dessous! Fanny est une riche héritière orpheline recueillie par les Bertram. En conséquence, elle est traitée comme une reine, surtout par sa tante Norris, quand ses cousines sont délaissées, et devient une jeune fille tout à fait insupportable! Edmund est le beau-fils de la tante Norris et plus ou moins fiancé à Fanny. Quant à Mary Crawford, elle est tout simplement un ange de gentillesse. Honnêtement, si le nom du lieu et des personnages avaient été différents, personne n'aurait pu se douter que l'histoire ait un quelconque rapport avec Jane Austen et je suis une fois de plus déçue par cet abus dans l'utilisation de son nom et de son oeuvre. Je suis perplexe devant l'interet d'utiliser Mansfield Park pour en changer tout ce qui en fait l'essence même!

       Et c'est d'autant plus dommage que l'histoire est bien écrite, interessante et l'intrigue bien ficelée. J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire à cause de ce chamboulement des personnages, mais une fois que j'y étais, je fus facilement captivée. On s'interroge sur chaque personnage, on se demande qui peut être le meurtrier et quelles peuvent être ses raisons, on réfléchit aux différents mystères planant sur la maison, en bref on s'implique, on entre dans le jeu.

       Pour ce qui est du dénouement de l'intrigue policière, je peux dire que j'ai été tout à fait contente de la tournure des évènement. En revanche, pour ce qui est du dénouement amoureux, j'aurais aimé un peu plus d'audace et d'originalité de la part de l'auteur, d'autant qu'en choisissant cette fin (que je tente de ne pas spoiler), elle se ferme la possibilité de débuter une série policière qui aurait pu être des plus interessantes.