Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • De Pride and Prejudice à Mansfield Park

    Pin it!

    mansfield park, jane austen, the mansfield park challenge, bicentenary mansfield park   En cette belle année 2014 qui débute, nous fêterons cette fois, le 4 Mai exactement, le bicentenaire de la publication de Mansfield Park. A cette occasion, je voudrais clôturer le Challenge Pride and Prejudice, qui aura 201 ans dans trois jours (le livre, pas le challenge!) et vous proposer le lancement du Challenge Mansfield Park bien sûr!

       Quelques mots d'abord sur le Challenge P&P qui se termine deux ans après son lancement. Je voudrais remercier les 26 participantes de m'avoir accompagné dans cette aventure et d'avoir publié 72 billets ou commentaires sur le sujet. Pour ma part, j'ai chroniqué 14 austeneries ou adaptation autour de P&P et j'ai pris plaisir à partager tout cela avec vous!

     

       Pour ce qui est du challenge maintenant, je vous propose de reprendre le même principe que précédemment: lire, relire, voir, revoir tout ce dont vous avez envie autour de Mansfield Park. Le but est seulement de rendre hommage à ce livre en en parlant sur la blogosphère donc je vous demande seulement de poster le logo et un lien vers ce billet dans vos chroniques afin que toutes celles qui voudront participer en aient l'occasion. Merci.

     

    Quoi Voir:

    • MP 1983 - Robert Burbage / (mini série BBC - 6 épisodes)
    • MP 1999 - Frances O'Connor / (Ciné - réalisé par Patricia Rozema)
    • MP 2007 - Billie Piper / (ITV)

     

    Quoi Lire:

    • Aiken, Joan - The Youngest Miss Ward
    • Aiken, Joan - The Admiral's Lady
    • Aiken, Joan -Mansfield Park Revisited
    • Allen, Dorothy & Owen, Ann - Mansfield Park: an Alternative Ending
    • Atchia, Paula - Mansfield Letters
    • Baker, Helen - Playfulness
    • Bebris, Carrie - The Matters at Mansfield/The Crawford Affair
    • Brocklehurst, Judith - Maria, or the Story of a Disgraced Woman
    • Brown, Edith Charlotte - Susan Price or Resolution
    • Ci, Victoria - A More Prosperous Trial of the State
    • Dudley, Christian - The Beresfords
    • Gillespie, Jane - Ladysmead
    • Gillespie, Jane - The Reluctant Baronet
    • Gordon, Victor - Mrs Rushworth
    • Grange, Amanda - Edmund Bertram's Diary
    • Hall, Willis - Mansfield Park: a Play
    • Jones, Cindy - My Jane Austen Summer
    • Memoir - Gambles and Gambols, a Visit with Old Friends
    • Nazarian, Vera - Mansfield Park and the Mummies
    • Rozema, Patricia - Mansfield Park: a Screenplay
    • Rushton, Rosie - Whatever Love Is
    • Terry, Judith -Version and Diversion or Miss Abigail's Part
    • White Smith, Debra - Central Park
  • The Perfect Hero de Victoria Connelly

    Pin it!

    persuasion,jane austen,the perfect hero,victoria connellyTitre: The Perfect Hero

    Auteur: Victoria Connelly

    Langue: Anglais

    Roman: Persuasion

    Genre: Inspiration Moderne

    Note: 3/5

     

       J'ai absolument adoré l'ambiance de ce livre, un bed & breakfast à Lyme Regis, l'équipe du film Persuasion qui débarque, des promenades sur la jetée... Un régal.

       Pour ce qui est du côté austenien en revanche, c'est assez léger et c'est en partie ce qui lui vaut sa note. Ce n'est pas la première austenerie qui ne soit pas une réécriture, je pense notamment aux livres de Tracy Kiely que je vous recommande chaudement, et j'en ai également lu où Jane Austen n'était vraiment qu'un prétexte pour faire vendre. Ici je dirais que l'on se situe entre les deux. On sent bien que l'auteur est une amoureuse de Jane Austen et en même temps, on est un peu en manque de ce qui nous fait toutes lire ce genre de livres. Cela dit, je préfère encore ça qu'une réécriture qui massacre l'œuvre originale mais ça, c'est une autre histoire!

       Pour ce qui est des personnages, quelques temps après ma lecture, je me souviens parfaitement de l'héroïne très attachante, de l'actrice principale, Gemma, particulièrement douce et pour qui l'on se prend d'affection mais les protagonistes masculins en revanche, ne m'ont laissé que peu d'impression durable et ça, on est d'accord, ce n'est pas du tout austenlike! Le rythme manque également un peu d'énergie et le dénouement est prévisible mais je ne pense pas que l'on puisse reprocher à une romance de voir le héros finir avec l'héroïne non?

       Attention si vous voulez vous lancer, le livre a été rebaptisé "Dreaming of Mr Darcy", ce doit être plus vendeur sûrement...

  • Le Journal du Colonel Brandon

    Pin it!

    raison et sentiments,amanda grange,jane austen,le journal du colonel brandon

    Titre: Le Journal du Colonel Brandon

    Auteur: Amanda Grange

    Langue: Français

    Roman: Sense and Sensibility

    Genre: POV

    Note: 3/5

     

       Lorsque j'ai découvert le Journal de Mr Darcy, j'ai adoré. Depuis, je dois dire qu'en plus de m'être un peu lassée du procédé, je déplore aussi d'y retrouver toujours les mêmes défauts. En bref, ce sont des petits livres agréables à lire mais qui restent toujours très en surface du monde austenien.

       Ici, tout l'intérêt du livre est de découvrir le passé douloureux du Colonel, une histoire à vous arracher le cœur, du moins c'est ce que l'on croyait. Au final, plutôt que de verser des larmes sur son sort, on a plutôt envie de le secouer un bon coup et le résultat est au mieux assez mièvre à mon avis.

       Dès que les sœurs Dashwood entrent en jeu, l'histoire est beaucoup plus attrayante et le dévouement de Brandon nous permet d'apprécier ce personnage à sa juste valeur. Mais finalement, une fois encore, c'est lorsque l'on se retrouve en milieu connu que l'on apprécie le plus Amanda Grange. A ce compte-là, autant relire Jane Austen non? Pourtant, je ne dis pas que c'est un livre à éviter. C'est divertissant et si c'est tout ce que vous en attendez en plus de retrouver l'univers de Raison et Sentiments, alors c'est parfait. Si vous êtes un peu plus exigeant que cela, vous risquez fort de trouver le tout un peu fade. Alors malheureusement, pour celles qui veulent plus, je n'ai qu'un conseil, mettez-vous à l'anglais parce que des bonnes austeneries, je vous assure, ça existe mais c'est rarement celles qui nous sont proposées en français et cela me navre de plus en plus.