Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jane's Adaptations - Page 7

  • Clueless

    Pin it!

    emma,clueless,jane austen,alicia silverstone,brittany murphy   Un petit vent de nostalgie soufflant hier, j'ai décidé de regarder une nouvelle fois Clueless. A vrai dire, cela faisait un moment que je ne l'avais pas vu et j'ai redécouvert tout un tas de choses. Je l'ai trouvé à la fois démodé et pas du tout!! Oui, je sais, c'est étrange! Je m'explique...

       Il est évident que si vous ne tenez compte emma,clueless,jane austen,alicia silverstone,brittany murphyque des tenues, l'époque est clairement marquée même si tout à coup j'ai eu comme l'impression que Gossip Girl n'avait rien inventé! En revanche, comme pour l'oeuvre de Jane Austen, les problèmes et les comportements restent les mêmes qu'aujourd'hui. Plutôt normal, me direz-vous, puisque le film n'est autre que l'adaptation moderne d'Emma! De ce côté-là, même si la scénariste n'est pas restée colléeemma,clueless,jane austen,alicia silverstone,brittany murphy à l'histoire, je trouve cela très réussi. Cher est une parfaite Emma de Beverly Hills et m'a rappelé à plusieurs reprises Romola Garai dans la dernière adaptation. Elles ont cette même naïveté qui colle parfaitement au rôle. J'ai beaucoup aimé ce que devient le rôle de Franck Crawford aussi. Les répliques sont étudiées et amusantes, loin du film d'ado de base selon moi et d'une manière générale c'est un film que j'ai véritablement revu avec plaisir, même 15 ans après sa sortie.emma,clueless,jane austen,alicia silverstone,brittany murphy Une spéciale dédicace tout de même à Brittany Murphy qui a bien changé depuis ce film...

       Bon, j'avoue tout, ce genre de film j'adore et je suis heureuse de le ranger parmi ma DVDthèque austenienne, même s'il est vrai qu'il m'a sûrement plus donné envie de visionner la Revanche d'une Blonde que de me replonger dans Emma...

  • Jane Austen, Hallelujah

    Pin it!

       Jane Austen c'est aussi ça...

     

  • Emma, Adaptation de 2009

    Pin it!

    emma,romola garai,jane austen,mr knightley   Bien que j'ai toujours apprécié la version "Gwyneth Paltrow" d'Emma, lorsque l'on décide d'adapter un livre, le format série est définitivement le mieux adapté! Alors autant vous le dire tout de suite, ceci est ma version préférée d'Emma, proche de la perfection!

       Commençons par les acteurs. Romola Garai est une très bonne Emma, fraîche, enjôleuse, parfois sûre d'elle et parfois femme enfant. Elle est faite pour ce rôle. J'aime beaucoup tous les autresemma,romola garai,jane austen acteurs avec quelques mentions spéciales tout de même pour Jane Fairfax (Laura Pyper), Mr. Woodhouse (l'exceptionnel Sir Michael Gambon), John Knightley (Dan Fredenburgh) et Mr. & Mrs. Elton (Blake Ritson & Christina Cole)! Celui que j'ai peut-être le moins aimé est Mr. Knightley, pas que Jonny Lee Miller soit mauvais acteur, loin s'en faut, mais j'idolatre Jeremy Northam dans ce rôle, il y est juste parfait et il est difficile de le concurrencer. De plus, Jonny Lee Miller n'est pas à son premier rôle emma,romola garai,jane austenaustenien et l'ayant déjà vu incarner à merveille Edmund Bertram dans Mansfield Park, j'ai du mal à lui trouver le charisme suffisant ici...

       Pour ce qui est du film en lui-même, j'en aime les couleurs, l'esthétique, la musique et cette façon qu'a le réalisateur d'insuffler autant de modernité dans une histoire vieille de deux siècles! J'ai beaucoup apprécié les scènes d'ouverture où l'on peut découvrir tous les héros étant enfants. J'ai aussi une tendresse toute emma,romola garai,jane austenparticulière pour ce qu'ils ont réussi à faire du rôle de Mr Woodhouse. S'il reste bien sûr un hypocondriaque convaincu, il est aussi extrêment touchant et son amour et son inquiétude  pour ses proches, plutôt que systématiquement ridiculisés, sont mis à l'honneur dans une très belle scène. Enfin, j'aime plus que tout dans ce film l'instant magique où Jane et Franck peuvent enfin faire exploser leur joie mais je ne vous en dis pas plus...

  • Sense and Sensibility, Adaptation de 2008

    Pin it!

    raison et sentiments,sense and sensibility,bicentennaire raison et sentiments,challenge,jane austen,hattie morahan   Lorsque j'ai découvert Raison et Sentiments pour la première fois, j'étais encore adolescente et je ne l'ai pas classé parmi mes favoris. Je trouvais les héros peu charismatiques, les sages trop sages et surtout je pensais qu'à la fin ni les "gentils", ni les "méchants" n'avaient vraiment ce qu'ils méritaient. Bien sûr, j'étais plus à l'âge où l'on croit dur comme fer qu'un Darcy finira par illuminer notre vie, qu'à celui on l'on comprend qu'un Edward et un charmant cottage sont tout ce dont on a besoin pour être heureuse... Puis j'ai mûri... Puis j'ai visionné cette adaptation...

       Et quand une adaptation vous fait redécouvrir une oeuvre, vousraison et sentiments, sense and sensibility, bicentennaire raison et sentiments, challenge, jane austen, hattie morahan apprend à l'apprécier à sa juste valeur et à aimer à la folie ses personnages, je crois que l'on peut dire que c'est une adaptation réussie. Grâce à ce film, je comprend mieux Elinor, cette insupportable solitude qu'elle se doit de supporter, ce calme apparent qui cache une tempête de sentiments et cette raison qu'elle est obligée d'afficher mais qui ne l'empêche ni de resentir, ni de rêver... C'est juste sublime et les paysages choisit dans ce film mettent parfaitement tout cela en valeur mais ça ne serait rien sans l'impeccable interprétation d'Hattie Morahan.

    raison et sentiments, sense and sensibility, bicentennaire raison et sentiments, challenge, jane austen, hattie morahan  

    Charity Wakefield, qui joue Marianne Dashwood, est aussi très bien, tout à fait dans le même ton que Kate Winslet dans l'adaptation précédente qui, je le sais, à un public de fervents admirateurs. Pour ma part, c'est sans comparaison, j'ai trouvé mon adaptation parfaite de Sense & Sensibiliy et ce sera celle-ci. Alors certes, Dan Stevens est bien moins charismatique que Hugh Grant enraison et sentiments, sense and sensibility, bicentennaire raison et sentiments, challenge, jane austen, hattie morahan Edward, mais par là-même, beaucoup plus proche de l'Edward que décrit Jane Austen. Certes, Hugh Laurie est irremplaçable en Mr. Palmer, mais je crois que le reste du film compensera ce petit manque.

       Je décide de ne pas vous en dire plus. Je ne trouve pas de défauts contre lesquels vous mettre en garde, quant aux qualités, le mieux est de les découvrir vous-même en visionnant cette adaptation et en voici un petit avant goût...